ic launcher

logo

Aides et conseils pour les consommateurs et leur entourage

logo

Aides et conseils pour les consommateurs de cannabis et leur entourage

Témoignages

Questionnaire d'évaluation du site Stop-cannabis.ch

Merci de prendre 3 minutes pour répondre à quelques questions au sujet de ce site

Explications:

Vous pouvez consulter les témoignages de nos utilisateurs ou composer votre propre témoignage.
Témoignage aléatoire:
Anonyme (29 ans) - Nationalité France - 03 novembre 2021 - Partager sur: Facebook - Twitter
"Bonjour à vous, j’ai 29 ans et Voici mon histoire, je suis issue d’une famille de non-fumeurs, à l’Âge de 13/ 14 ans jamais de la vie j’aurais pensé que j’allais fumer un jour , puis arriver au lycée, j’ai rencontré des amis qui fumaient, au début je résistais , j’étais fière de mes convictions de non-fumeur… sauf que l’effet de groupe + le fait que j’étais le seul à ne pas fumer , m'a fait basculer vers 16/17 dans au début c’était de temps en temps pour le côté festif, jusqu’à ce que ma consommation ce mettre à augmenter drastiquement, jusqu’à une consommation quotidienne et pas qu’un seule, ( j’ai même vendu pendant 3 ans entre 50 et 100g de weed par semaine) par la suite j’ai arrêté la vente mais pas la conso, je suis passé au shit pour des questions de budget.. par ce que Pour fumé de la weed au quotidien faut être soit riche soit en vendre soit faire pousser … malgré tout ça je continué avoir une vie très actives, je faisais du sport régulièrement (hockey sur glace, muscu, foot avec les copains etc.. ) J’avais une vie sociale épanouie, toujours pleins d’énergie, des copains toujours partant pour faire la fêtes… cette vie me rendais heureux je ne voyais aucun problème à continuer de fumer, ça ne m’a pas atteint dans les études, je suis passé d’un bac PRO à un BTS et ensuite j’ai fait 2 licences professionnel, malgré des trous de mémoire de temps en temps (tout le temps faut que j’arrête de me voiler la face.), et des petits soucis de concentration mais sans plus. Ensuite j’ai trouvé un travail en CDI, une copine non fumeuse, je fumais juste a coté d’elle dans un appartement fenêtre fermé … je m’en veux tellement de lui avoir fait subir ca… ensuite j’ai compris (enfin elle m’a fait comprendre pour être honnête. ) que c’était pas bien pour elle. Donc j’allais fumer dehors sur ma terrasse. Forcément je passé pas mal de temps dehors … Après environ 1 an de relation ma libido a baisser jusqu’à ne plus avoir envie de faire l’amour … donc elle la prit pour elle , jusqu’ à penser que je ne voulais plus d’elle … ce que je peux totalement comprendre.., Elle m’a dit à plusieurs reprise que le bedo était responsable de cette baisse de libido, mais moi je me voilais la face je lui assuré que non et que ça n’avait rien avoir ( parce que au fond de moi je n’avais pas envie d’arrêter de fumer , donc je me persuadé que ça n’avait pas de lien… ) Puis le confinement et arrivé et m’a bousillé totalement. Plus de sport, plus de sortie, plus d’activité, télé (bedo) travail … J’ai fumé énormément pendant cette période malgré la hausse du prix,( le shit et passé de 3€ le g a 6€ ) , mais pour moi il y avait que ça à faire. .. Ma vie ce résumé à être fonsdé, je vagué entre mon canapé et ma terrasse, je n’avais plus aucune envie pour rien, une sorte dépression s’installe … Et ce qui devais arriver arriva. M’a copine m’a quitte pour toutes c’est bonne raison… (problème de libido , aucune vision d’avenir, plus d’envie pour rien, je puais de la gueule , mais vêtements , mes cheveux, ma pseudo moustache, tout puais … , j’avais pris du poids pcq je manger comme une merde, les yeux qui tombe, le teint gris, on se coucher plus à la même heure, je négligé mon hygiène etc..) La rupture m’a fait un électrochoc je me suis dit qu’il fallait absolument que j’arrête cette merde et que je reprenne ma vie en main, j’ai réussie a arrêter 2 semaines (clopes et bedo d’un coup) , puis une j’ai fait soirée, j’ai bu… J’ai retiré sur un joint… est ma consommation quotidienne et repartie… J’ai perdu une femme exceptionnelle a cause de cette merde, elle m’avait prévenue plus d’une fois, je n’ai rien fait pour arranger les choses, comme un lâche, par ce que je me voilé la face, et je ne suis pas quelqu’un qui parle de ces problèmes à tout le monde. je croyais pouvoir m’en sortir tout seule mais ce n’était pas vrais, je mérite ce qu’il m’arrive, j’ai pris consciences qu’une fois que c’était trop tard, aujourd’hui j’ai arrêté définitivement, ce n’est pas facile tous les jours, y’a tout le temps une petite voix qui me dit (aller un petit c’est rien) mais je ne veux plus retomber dedans. Malgré que l’on ne soit plus ensemble. Je m’en veux de lui avoir fait subir toute cette merde. Pour le coté positifs… aujourd’hui ça reste grâce à elle si j’ai pris cette décision Merci "
Catégories associées:

Pour laisser un témoignage vidéo, contactez-nous.