ic launcher

logo

Aides et conseils pour les consommateurs et leur entourage

logo

Aides et conseils pour les consommateurs de cannabis et leur entourage

Témoignages

Questionnaire d'évaluation du site Stop-cannabis.ch

Merci de prendre 3 minutes pour répondre à quelques questions au sujet de ce site

Un proche fume trop:

Manu (51 ans) - Nationalité francais - 23 mars 2022 - Partager sur: Facebook - Twitter
"J'ai commencé à fumer tard, et m'y suis mis régulièrement il y a 5 ans. Pas de problème dans ma vie, juste le plaisir de la douce défonce, ce vertige et chute tranquille, on plane, on fait une super sieste. Au début je fermais les yeux et je voyais plein de chose, colorées, je voyais la musique, les aliments avaient une texture et un goût incroyable. Bref le plaisir, juste le plaisir. Cadre, bien entouré, en sécurité financière, sans aucun problème de confiance en moi, je ne pense vraiment pas que j'avais un truc à fuir. Juste le plaisir. Puis j'ai pris l'habitude, j'ai même fait pousser 4 plants. Puis les effets fun sont devenus moins forts. Depuis 1 an c'est 3 à 4 pétards par soir. Les visions sympa on disparu, même la foncedale. Je suis juste abruti par la beuh c'est tout et être avec des gens me pèse car je préfère m'allonger et sombrer dans la torpeur. Et il y a les effets secondaires, pernicieux, et socialement pénalisants. Pour moi c'était surtout plus de filtre dans ma parole. J'en ai dit des conneries ! l'agressivité verbale était incontrôlable. Et aussi l'impression que, loin après la prise, le cerveau coupe, black out pendant une fraction de seconde, ou impossible de me souvenir de trucs basiques, de noms. Mais je m'en rendais compte. Puis ça aussi ça s'est réduit, tout en continuant la conso. Et globalement j'avais l'impression que cela ne réduisait pas trop ma motivation, j'avançais, plus lentement certainement, sur mes projets. Et le joint ça me calme car je suis HP, "surdoué" qu'on dit, et ça tourne tout le temps tout le temps dans ma tête. Le joint m'apaise. Donc il est où le problème ? Le voici : je suis devenu physiquement dépendant, sans m'en rendre compte. Cela fait un 3 semaines que, à l'occasion d'un séjour long à l'étranger, j'ai choisi, "pour voir" de ne pas emporter de beuh. Ah qu'on ose plus me dire que le syndrome de sevrage n'existe pas ! A fleur de peau, je démarre au quart de tour, je ne dors que 3 heures par nuit, je suis épuisé, hypersensible au bruit, transit et appétit très perturbés. Chaque nuit je me réveille trempé de sueur dans mon lit. Et des sifflements dans les oreilles H24. Une belle descente ! Je n'aurais pas cru être si dépendant. Le positif : mon esprit s'éclaircit, je suis physiquement plus en forme malgré la fatigue, j'ai meilleure mine,, le visage moins bouffi, je ne me lève plus 3 fois par nuit pour pisser, j'ai envie de faire plus de choses, de retrouver des plaisirs oubliés, des concepts que mon esprit avait perdus de vue dans le brouillard confortable mais pernicieux. La vie c'est pour vivre, je me dis, pas pour s'ankyloser l'esprit. Surtout que je n'ai rien à fuir. Je refais du sport, mon esprit est plus vif. Je tente de contrôler mes insomnies avec du Lexo pour que mon esprit cesse de tourner en boucle la nuit. J'ai bon espoir. J'aimerais fumer encore un peu, mais c'est certain cela sera avec une fréquence beaucoup plus réduite et contrôlée par la peur de replonger. Moi je suis vieux, mon cerveau est formé. Je m'inquiète énormément pour mon fils de 20 ans qui est HP et tend clairement vers la schizophrénie, tient des raisonnements délirants et parfois paranos. Je voudrais utiliser mon expérience de cette descente pour l'aider à quitter le joint qui est vraiment en train de le détruire. Il se néglige, est susceptible, s'isole socialement, a des croyances ésotériques. Le joint c'est super cool, mais ça empoisonne très insidieusement. A consommer avec modération et grande prudence, et pas quand on est jeune."

Comment trouvez-vous ce témoignage ?

utile très utile


Autres témoignages pour cette catégorie:

 
Prénom:
 Avis des lecteurs
pourmonfils  
Vincent  
Manu  
 
Prénom:
  
Date:
Manu  23 mars 2022
pourmonfils  03 septembre 2021
Vincent  08 février 2009


Pour laisser un témoignage vidéo, contactez-nous.