Jeu excessif : les 9 critères " officiels "

Critères diagnostiques du DSM-V  :

Ces 10 questions correspondent aux critères diagnostiques du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. Ils sont fréquemment utilisés par les professionnels de santé pour poser un diagnostic de jeu pathologique.

Consigne :Veuillez répondre aux questions suivantes en cochant la case vous correspondant.

  Oui Non
1- Préoccupation  par le jeu (p.ex. préoccupation par la remémoration d’expériences de jeu passées ou par la prévision de tentatives prochaines, ou par les moyens de se procurer de l’argent pour aller jouer)
2- Besoin de jouer avec des sommes d’argent croissantes pour atteindre l’état d’excitation désiré
3- Efforts répétés mais infructueux pour contrôler, réduire ou arrêter la pratique du jeu
4- Agitation ou irritabilité lors des tentatives de réduction ou d’arrêt de la pratique du jeu
5- Joue pour échapper aux difficultés ou pour soulager une humeur dysphorique (p. ex. des sentiments d’impuissance, de culpabilité, d’anxiété, de dépression)
6- Après avoir perdu de l’argent au jeu, retourne souvent jouer un autre jour pour recouvrer ses pertes (pour "se refaire")
7- Ment à sa famille, à son thérapeute ou à d’autres pour dissimuler l’ampleur réelle de ses habitudes de jeu 
8- Met en danger ou perd une relation affective importante, un emploi ou des possibilités d’étude ou de carrière à cause du jeu 
9- Compte sur les autres pour obtenir de l’argent et se sortir de situations financières désespérées dues au jeu
  Oui Non
Etes-vous?
Quel âge avez-vous? J'ai ans
Dans quel pays vivez-vous?

 

Référence :
American Psychiatric Association. Mini DSM-IV. Critères diagnostiques (Washington DC, 1994). Traduction française par J.-D. Guelfi et al., Masson, Paris 1996, 384 pages.