ic launcheric launcheric launcheric launcher      facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

Témoignages

Les 5 derniers témoignages
Les témoignages les plus marquants
Proposer votre propre témoignage
 
Ex-Fumeurs
Ex-Fumeurs (686)
Motivations/Bénéfices de l'arrêt (197)
 
Ex-Fumeurs
Fumeurs(159)
Tentative d'arrêt (124)
Fumeurs Malade (75)
 
Entourage
Famille/Ami (76)
Non fumeurs (11)
Fumée passive (21)
 
Jeunes
Jeunes de moins de 18 ans (48)
 
Dépendance / manque
Dépendance/Manque (53)
Rechute/Echec (53)
Symptômes de sevrage (32)
Dépression/Anxiété (29)
Insomnies (8)
 
Méthodes d’arrêt
Méthodes diverses (121)
Substituts nicotiniques (106)
Livre Allen Carr (39)
Aide psychologique/soutien/solidarité (55)
appli Stop-Tabac (6)
E-cigarette / vapotage (35)
 
Maladies
Risques et maladie diverses (97)
Cancers (45)
Maladies cardio-vasculaires/infarctus (30)
Problèmes respiratoires (43)
Impuissance sexuelle (10)
 
Santé / bien-être
Problème de poids (31)
Pillule contraceptive (3)
Beauté/Grossesse/Enfants (58)
Sport (29)
 
Industrie du tabac / société
Politique et industrie du tabac (20)
Additifs (1)
Joint et Tabac (18)
Autres drogues (1)
site Stop-Tabac (100)
 
Accéder par mots clés
 
Autres types de témoignages
Témoignages audios
Témoignages vidéos
Témoignages de célébrités
    Témoignages de célébrités

Participez à l'efficacité de l'application Stop-tabac

L'Institut de Santé Globale de l'Université de Genève, cherche des fumeurs pour participer à une étude visant à tester l'efficacité de l'application Stop-tabac pour smartphones.
Les participants s'engagent à utiliser régulièrement l'application et à répondre à 3 questionnaires de suivi, après 1 semaine, 1 mois et 6 mois.

Android   logo android  iPhone  logo apple IOS

Accéder par mots clés

"prochain" (12)

Anonyme (65 ans) - Nationalité France - 30 janvier 2020
"Bonjour, le 2 février prochain cela fera 3 ans que j'ai arrêté de fumer, par prise de conscience ..sans l'aide de personne ...parce que ..j'avais fais la promesse à mon mari décédé d'un cancer du poumon que j'arrêterai ce poison mortel.J'ai vu et j'aurai toujours en mémoire les ravages que le cancer du poumon peut faire à l'être humain et c'est vraiment effrayant. Je ne tousse plus..je marche..cours ..je respire "enfin"..... J'ai honoré ma promesse et je crie VICTOIRE....."
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 
Sara (42 ans) - Nationalité Suisse - 02 novembre 2018
"Bonjour, Le 21 février prochain, ça fera 9 ans que j'ai arrêté de fumer. J'avais commencé à 15 ans et j'ai donc fumé un paquet par jour durant près de 19 ans. Il m'a fallu plusieurs années avant d'y arriver, plusieurs tentatives infructueuses et démoralisantes mais je voulais absolument y parvenir parce que mon père est décédé d'un cancer du poumon lorsque j'avais 25 ans et je n'avais aucune envie de faire vivre la même épreuve à mes enfants. Alors j'imagine que c'est pour tout le monde différent, certains diront que ça a été facile, pour moi ce n'est pas le cas. La première année a été compliquée et éviter les gens qui fument juste impossible étant donné que la quasi totalité des personnes que je côtoyais fumait. Beaucoup fument toujours d'ailleurs. Mais franchement...oui c'est difficile, oui il faut s'accrocher, oui on se rend compte que la dépendance est plus tenace que ce qu'on pensait...mais les bienfaits sont extra, vraiment extra et on s'en rend vite compte à plein de niveaux. Pour moi, le plus important est peut-être d'avoir pu reprendre les commandes de ma vie. Je ne suis pas quelqu'un qui a une volonté d'acier et je dirais qu'il faut du courage et s'auto-motiver parce que l'entourage n'est souvent pas très souple. C'est Samuel Beckett qui a dit "Vous n'avez cessé d'essayer ? Vous n'avez cessé d'échouer ? Aucune importance ! Réessayez, échouez, échouez encore, échouez mieux." Même si vous arrêtez 15 jours, ça fera toujours 15 jours de moins sans tabac. Vous finirez par y arriver !!"
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 
Ingrid (46 ans) - Nationalité France - 05 octobre 2017
"Bonjour à tous, Fumeuse depuis presque 30 ans et après une spirométrie pas fabuleuse du tout (100 d'âge pour mes poumons me dit le test) :-/ Mon médecin traitant décide de me faire passer une radio des poumons... Comme il y a toujours du délai chez nous pour avoir un RDV, j'ai eu le temps de cogiter, de me faire des tas d'idées négatives, en me disant "çà y est le cancer, c'est pour maintenant..." Je passe donc ma radio le 18 septembre et là miracle, je n'ai rien... ouf... Mais ma décision est prise : "J'ARRÊTE" !!!! RDV chez mon médecin traitant dans la foulée le 23 septembre pour faire le point et voir ce que l'on peut mettre en place... Après une 1ère tentative d'arrêt il y a quelques années avec des patchs (4 mois d'arrêt) ce sera CHAMPIX cette fois-ci. Je précise que je suis une fumeuse dite "moyenne", environ 10 à 15 cigarettes/jour, un peu plus en vacances, en soirée ou en week-ends... j'ai donc attaqué lundi 25 septembre. Pas de nausées, pas de mal de crane, pas de boulimie (un poids stable pour le moment), pas d'agressivité, pas de baisse de moral, pas d'idée morbides... Plutôt positif tout ça !!! La seule petite chose : des nuits plus courtes et entrecoupées de réveils mais cela reste gérable pour le moment :-) Pour ce qui est du ressenti... Je dirais que mes 1ères cigarettes sous CHAMPIX (la 1ère semaine), avaient un goût de poivre... Maintenant elles me laissent un goût métallique dans la bouche et ne sont plus agréables du tout !!!! Les envies sont toujours là ne nous le cachons pas mais elles sont très facilement maîtrisables. Ma date d'arrêt total du tabac est prévue dimanche prochain soit le 08 octobre mais au vu de ma consommation actuelle j'ai bon espoir d'arrêter avant, même si ce n'est que la veille je serais contente hihi : - jour 1 : 13 cigarettes (champix 0.5 mg 1x/jour) - jour 2 : 8 cigarettes (champix 0.5 mg 1x/jour) - jour 3 : 8 cigarettes (champix 0.5 mg 1x/jour) - jour 4 : 7 cigarettes (champix 0.5 mg 2x/jour) - jour 5 : 10 cigarettes (champix 0.5 mg 2x/jour) - jour 6 : 8 cigarettes (champix 0.5 mg 2x/jour) - jour 7 : 8 cigarettes (champix 0.5 mg 2x/jour) - jour 8 : 5 cigarettes (champix 1 mg 2x/jour) - jour 9 : 3 cigarettes (champix 1 mg 2x/jour) - jour 10 : 4 cigarettes (champix 1 mg 2x/jour) - jour 11 soit aujourd'hui à 13 h 30 : je n'ai fumé q'une seule cigarette pour le moment !!!! Je n'ai même pas eu envie de "celle d'après manger" YES !!!! Tout ça pour dire que j'ai bon espoir cette fois-ci que ce soit enfin la bonne... Une vie sans tabac, sans être esclave du paquet de clopes, du briquet, des sorties dehors en plein hiver, des vêtements qui puent... et tout le reste. Une vie de liberté en somme !!! Motivée, motivée, on reste motivée ! "
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 
JM (65 ans) - Nationalité F - 15 janvier 2016
"Bonjour, Grâce à ce site super, j'ai arrété avec d'autres la consommation de tabac. Le 6 août prochain, je fêterai 13 ans sans tabac ! 13 ans de bonheur, de joie d'avoir réussi à rompre cet esclavage. J'avais toujours dit que si j'attrapais un cancer du poumon, je saurai d'où il viendrait ! L'an dernier, je consultais à Paris, un spécialiste de la sarcoïdose (maladie autoimmune et rare !) qui me disais que mes poumons n'avaient plus de souvenirs visibles du tabac consommé pendant de nombreuses années. Mes poumons étaient comme si je n'avais jamais fumé ! et voilà, après 3 mois de difficultés respiratoires, (je vous passe les détails) le diagnostic est tombé : cancer du poumon.Comme quoi, rien n'est jamais gagné ! la semaine qui vient verra le début de la prise en charge. Alors, j"ai envie de dire à tous, de crier, plutôt, arrétez cette drogue si néfaste, je vous en supplie, arretez le plus vite possible, vous avez tout à gagner. vous pouvez vous éviter ces nouvelles si difficiles à accepter! Pensez à vous, pensez à vos proches, pensez que vraiment ça ne vaut vraiment pas le coup, ce plaisir ephémère ! amitiés à tous, je reviendrai très certainement vers vous "
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 
Marc (49 ans) - Nationalité Canadienne - 29 avril 2013
"J'ai toujours voulu arrêter de fumer avant 40 ans, en me disant qu'après 40, ça devenait dangereux pour ma santé. Puis 40 est passé, toujours fumeur. J'ai tenté d'arrêter 4-5 fois dans la quarantaine, dont 1 fois qui a presque duré 1 an. Sauf que cette année fut remplie de tricheries, je n'étais pas sérieux... Puis un autre essai, en 2008, avec la méthode Carr... autre échec. Un autre essai avec du Zyban, autre échec... Il y a 2 ans, en vacances dans le Sud, je réessaie.. autre flop. Seul aspect positif, je fumais de moins en moins à chaque fois. De 1 1/2 paquet, j'en étais rendu à 1/2 . Depuis 2 ans, ça me trottait dans la tête, mais j'étais écoeuré de toujours recommencer à fumer, et je m'étais dit que le prochain arrêt serait définitif. J'ai évalué mes échecs précédents et ils avaient tous un point commun... une rechute, soit une "puf", une cigarette volée, etc. J'ai compris que si je voulais arrêter pour de bon, il ne fallait plus jamais que j'y retouche. Aujourd'hui, ça fait 50 jours sans fumer. Plus rien dans le sang depuis 40 jours (j'ai utilisé les timbres pendant 10 jours). JAMAIS je n'y retoucherai, cette saloperie est trop dangereuse.. "
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 
Valeria (28 ans) - 12 octobre 2011
"Bonjour à tous! Il est 15h30. J'ai rendez-vous dans exactement 1 heure avec un médecin pour m'aider à arrêter de fumer. La date: 25 octobre prochain. Dans moins de 2 semaines. Je suis extrêmement stressée à l'idée de ne pas y arriver, mais aussi très fière de moi et des résultats qui vont je l'espère suivre: une plus belle peau (je me rends compte que j'ai le teint terne et que je commence à avoir des ridules qui marquent le tour de mes yeux), un meilleur souffle (je m'essouffle comme un vieux cheval dès que je dois courir sur 3 mètres...), une bonne odeur pour les autres... bref...je me réjouis, mais j'ai peur. Peur parce que je sais que le geste va me manquer, parce que je ne sais pas comment je vais occuper mes mains pendant les apéros, pendant les pauses au boulot, peur de perdre le contact avec tous mes amis fumeurs (c'est complètement con, ils ne m'aiment pas pour la clope, je le sais! Mais je vais forcément devoir m'éloigner d'eux un certain temps au début du moins...), et surtout peur de prendre du poids. Je suis bien maintenant: 65 kilos pour 1m72. Je suis "pulpeuse", hanches, poitrines, fesses... Pour le moment, c'est plus ou moins un avantage, mais comme j'ai tendance à très vite prendre du poids, j'ai peur de passer de "pulpeuse" à "grosse" en un clin d'il... Enfin... Je dois le faire. Et je vais y arriver. C'est pas un bout de papier avec des tonnes de m.... à l'intérieur qui va ruiner ma vie. Non. Je ne peux pas l'accepter. Et même si on se dit que ça n'arrive qu'aux autres, que nous rien ne peut nous atteindre, et bien non. Pour avoir lu tous les témoignages sur ce site et vu ces terribles photos de cancer, je réalise que personne n'est immortel, et surtout pas moi. Dans une heure, je vais faire mon premier pas vers une vie saine. Et il y en aura encore des milliers après celui-ci! Mais oui, encore une fois, j'ai peur. Merci pour votre attention et vos témoignages précieux."
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 
Daniel (35 ans) - Nationalité Suisse - 07 2008
"Bonjour ! Voilà, j'ai décidé de me séparer le 08.08.08 prochain. En effet, après 17 ans de vie de couple, je n'en peux plus. Certes, il y a eu des moments agréables, mais plus le temps avançait, plus elle prenait de la place dans ma tête, dans l'organisation de mes journées et elle me disait continuellement : " allez viens faire un petit saut dehors"....je devenais esclave d'elle. La notion de plaisir devenait quasi nulle...mise à part lorsque le matin on se rencontrait après le petit-déjeuner...Au niveau de mon budget elle était devenue très onéreuse ! Je pensais qu'à chaque fois que je passais du temps avec elle, elle m'aurait laissé un peu de répit, mais non toujours pareil: A chaque fois terminée, A chaque fois elle me disait encore et encore....C'est crevant à la fin !!! Je sais que si j'avais continuer cette aventure avec elle, j'en serais tombé malade ça c'est sûr ! Elle va sûrement me manquer parfois, mais ma liberté et ma fierté retrouvée me réjouissent davantage. Prenez garde si vous la touchez, dans un bar, près d'un kiosque ou chez des amis lors de soirées, car elle est vous entraîne dans une spirale infernale...merci de m'avoir lu jusqu'au bout et merci à STOP TABAC !!!"
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 
juliette (26 ans) - Nationalité francaise - 23 septembre 2007
"BONJOUR, Je tenais à écrire quelques mots car cela fait un peu plus d'un an maintenant (le 5/9/06, c'est marrant comme on oublie jamais une telle date) que je ne fume plus et c'est dans cette période que j'ai connu stop tabac. Je tiens à féliciter le site très bien conçu et les personnes qui témoignent et le font vivre chaque jour. J'encourage très sincèrement ceux qui débutent dans leur arrêt, pour ma part j'ai lu la methode simple pour en finir avec la cigarette d'allen carr (ceci étant dit il faut le lire jusque au bout) ce que je n'avais pas fait lors de ma première tentative d'arrêt. Je sais que ça peut paraître simple de dire celà mais arrêter de fumer ça n'est vraiment pas le bagne au contraire, il faut dans un 1er temps se dire que l'on a pas besoin de la cigarette pour affronter la vie au contraire la fumée énerve elle ne calme pas, elle rend dépressif, elle est coupable de nombreux maux que l'on ne soupçonne pas. Dans ce sens le bouquin cité plus haut vous aide à comprendre les choses simplement; Deuxiemement il ne faut pas écouter ce que j'appelle les fumeurs-jaloux-qui-ne-voudraient-plus-en-être ceux qui vous disent "aller fume après ça ira mieux" ou alors "t'façon faut bien mourir de quelque chose".Oui il faut mourir un jour mais s'il vous plait pas de ça, les témoignages souvent durs à lire sont la pour le démontrer qui a envie de mourir à 35 ans en laissant sa famille ses enfants tout celà car on pense que non arrêter c'est trop dur ou alors j'y pense pour l'année prochaine oui mais l'an prochain c'est déjà trop tard, je veux dire par là qu'il ne faut plus laisser des clichés à la con empêcher les gens d'être libre sans cigarette, de leur faire peur en leur faisant croire que la cigarette est une béquille sur laquelle on s'appuie dans tous les moments de la vie non la clope ne vous aide en rien. Je ne peux pas vous décrire la différence entre maintenant et avant qu'en j'étais fumeuse, je ne suis plus du tout angoissée, plus de palpitations, plus de stress, je suis bcp plus calme. Rien à voir, je n'ai plus peur que, lors d'une consultation médicale, on me dise mme il y a un problème avec vos poumons votre gorge ou je ne sais quoi. Enfin informez-vous sur internet sur le site stop tabac entre autres, voyez ce que vous ignoriez jusqu'à présent une fois que l'on sait quelque chose on change de tte façon je ne peux pas croire que l'homme veuille se détruire avec un tel poison. A bientôt"
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 
séverine (33 ans) - Nationalité francaise - 27 mars 2006
"voila, cela fait 7 semaines que j'ai arreté la cigarette mais j'ai peur car à certains moments l'odeur me degoute et à d'autre j'ai envis de fumé. Je pense que ce n'est que dans ma tete car dès que je sent l'odeur je la "DETESTE" vraiment, et ca j'en suis telment heureuse. Mon autre probleme c'est le poid, je me vois gonfler à vu d'oeil, mes proches me dise que ce sera le prochain combat!! mais combien de combat va-t-il falloir faire ? Mais au font de moi je me dis ce n'est pas grave le resultat sera là tout de meme il ni aura plus de tabac dans ma vie, sachant qu'il vivait avec moi depuis 18 ans mais j'ai divorcé et avec lui pas question de la garde alternée!!!!! Courage à ceux qui viennent de commence à arrete de fumé bien sur, la vie physiquement est telement mieux sens, pour le reste la vie fera son petit bou de chemin et toutes les difficultés serons vite oublié comme un accouchement n'est-ce-pas Medames??????? bizout à tous et à très bientot "
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 
Catherine (28 ans) - Nationalité Française - 02 juin 2004
"Bonjour à tous, J'avais envie d'écrire un petit message pour encourager toutes les personnes qui visiteront ce (magnifique!) site et qui souhaitent arrêté de fumer. La première chose que je souhaite leur dire c'est que TOUT LE MONDE peut réussir. J'ai fumé pendant 12 ans et j'étais arrivé à plus d'un paquet et demi par jour. J'ai décidé vraiment d'arrêter le jour où j'ai allumé une cigarette alors qu'il y en avait une qui se consummait déjà dans mon cendrier... J'ai été rès choquée de ce fait... Je me suis dis que je ne fumais plus par plaisir (Et oui j'aimais ça!) mais que je m'étais laissée droguer sans rien dire. Le cheminent dans ma tête a été long, plus d'un mois à me dire : j'arrete, j'arrete pas, j'arrete, j'arrete pas. Et puis j'ai rencontré l'amour de ma vie... Qui était totalement contre la cigarette du fait de plusieurs décès dans sa famille dûs à la cigarette. J'aime tellement cette personne qu'elle est devenue ma principale motivation : ne pas la déçevoir, et ne pas risquer de la perdre. J'ai mis des patchs pendant 2 mois. Normalement c'est 3 mois, mais comme j'oubliais de les mettre, j'ai arrêté... J'avoue que je ne pensais pas que cela aurait été si facile. Ca fera 9 mois le 22 juin prochain que j'ai arrêté. et malgré (encore!) mes envies de prendre une petite cigarette, juste pour rappeler le gout, je tiens bon et je n'ai pas fumé une seule cigarette. La 1er semaine est très très difficile, mais ensuite les avantages apparaissent : Plus de remarques énervantes à la longue des nons fumeurs, plus besoin de courir quand notre paquet est vide, plus d'odeur de tabac imprégné sur nos vêtements et cheveux, plus de doigts jaunis un peu, et surtout PLUS D'ESSOUFLEMENTS en montant des escaliers ou autres. Je vous le dis, arrêter de fumée c'est la liberté retrouvée (han c'est beau ça tiens lol). Grâce à mes économies, j'ai pu partir deux fois en suisse cette année. J'adoreeeeeee ce pays et je veux y vivreeeee lol Bon courage à ceux qui décide d'arrêter. Je vous l'assure, ce n'est pas si difficile que ça! Deux choses : La motivation + des patchs et le tour est joué. Et surtout, faites-le pour VOUS pas pour les autres, sinon ça ne fonctionnera pas. Vous le saurez quand vous pourrez arrêter. Quand j'ai mis mon patch, il me restait 4 paquets 1/2 (que j'ai donné)... Et le plus drôle dans tout ça, c'est qu'aujourd'hui, je travaille dans un service qui s'occupe de sevrage tabagique!! Houla je suis piplette désolée lol Je me tais. Bye à tous. Cath."
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 

 

Pour aller plus loin