ic launcheric launcheric launcheric launcher      facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

Témoignages

Les 5 derniers témoignages
Les témoignages les plus marquants
Proposer votre propre témoignage
 
Ex-Fumeurs
Ex-Fumeurs (677)
Motivations/Bénéfices de l'arrêt (197)
 
Ex-Fumeurs
Fumeurs(158)
Tentative d'arrêt (122)
Fumeurs Malade (71)
 
Entourage
Famille/Ami (76)
Non fumeurs (11)
Fumée passive (21)
 
Jeunes
Jeunes de moins de 18 ans (48)
 
Dépendance / manque
Dépendance/Manque (53)
Rechute/Echec (53)
Symptômes de sevrage (32)
Dépression/Anxiété (29)
Insomnies (7)
 
Méthodes d’arrêt
Méthodes diverses (119)
Substituts nicotiniques (105)
Livre Allen Carr (39)
Aide psychologique/soutien/solidarité (55)
appli Stop-Tabac (6)
E-cigarette / vapotage (34)
 
Maladies
Risques et maladie diverses (97)
Cancers (43)
Maladies cardio-vasculaires/infarctus (30)
Problèmes respiratoires (42)
Impuissance sexuelle (10)
 
Santé / bien-être
Problème de poids (31)
Pillule contraceptive (3)
Beauté/Grossesse/Enfants (58)
Sport (29)
 
Industrie du tabac / société
Politique et industrie du tabac (20)
Additifs (1)
Joint et Tabac (18)
Autres drogues (1)
site Stop-Tabac (99)
 
Accéder par mots clés
 
Autres types de témoignages
Témoignages audios
Témoignages vidéos
Témoignages de célébrités
    Témoignages de célébrités

Participez à l'efficacité de l'application Stop-tabac

L'Institut de Santé Globale de l'Université de Genève, cherche des fumeurs pour participer à une étude visant à tester l'efficacité de l'application Stop-tabac pour smartphones.
Les participants s'engagent à utiliser régulièrement l'application et à répondre à 3 questionnaires de suivi, après 1 semaine, 1 mois et 6 mois.

Android   logo android  iPhone  logo apple IOS

Femmes:

karine (36 ans) - Nationalité française - 22 avril 2012
"Bonjour. étant jeune, au lycée ou à la fac je n'avais jamais été tentée par la cigarette. pourtant beaucoup de mes copines fumaient en soirée ou en discothèque,aussi depuis mon enfance aussi ,mon père fumait à la maison je trouvais cela répugnant. c'est bien plus tard, au bureau ou la majorité de mes collègues fumeurs partaient en pause, je venais discuter avec eux : je trouvais ce moment détente assez convivial ... c'est la que je me suis laissée prendre au jeu ,à fumer une cigarette de temps en temps, histoire d'évacuer mon stress. Un an plus tard a 27 ans , attendais mon premier enfant. sans trop d'insouciance je me limitais à une cigarette par semaine:cela n'a heureusement eu aucune conséquence sur la santé de mon enfant. Pour mon deuxième boutchou, après un début de grossesse difficile je me suis arrêtée complétement .malgré que je n'étais pas une grosse fumeuse j'ai stoppée avec l'aide d'un patch 16h:cela a très bien fonctionné. Mais de retour de congé de maternité j'ai rapidement replongé. Pour moi cela n'avais rien de dramatique ,car je me considérais comme petite fumeuse "sociale" pouvant s'arrêter quand je le souhaitais. Mais en réalité ma consommation de cigarettes augmentait sournoisement sans m'en rendre compte. Il m'a fallu attendre ce début d'année pour avoir réellement une prise de conscience: Alors que je fêtais le réveillon de la nouvelle années chez des amis,en fin de nuit, je me suis aperçue que mon paquet entamé le matin, était déjà vide. Le lendemain après les traditionnels coups de fils pour souhaiter les vux, l'envie de fumer ne se fit pas attendre. Le problème était que je n'avais plus de cigarettes ,et qu'en ce jour férié il n'y avait aucun tabac d'ouvert. l'envie de fumer se faisant de plus en plus pesante, je n'avais plus d'autre choix que de prendre ma voiture ou il m'a fallu faire plus de 10kilometres pour trouver mon bonheur. Ce jour la cela m'a fait un électrochoc: javais trouvé la résolution pour la nouvelle année ...m'échapper de cette prison dorée. Déterminée, je pris la décision de m'arrêter définitivement: je repris donc un substitut trans dermique. Hélas mal préparée , patch mal dosé je rechutais 3 semaines après. il fallait donc sortir l'artillerie lourde. réussis donc à obtenir un rv chez mon médecin qui est spécialisé en tabacologie. actuellement je suis sous champix depuis 3 semaines, je n'ai plus touché à une seule cigarette depuis. Il me reste encore deux mois de traitement en espérant de ne plus jamais toucher cette saleté."
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 

Autres témoignages pour cette catégorie:

 
Prénom:
 Avis des lecteurs
bibi  
ajantà  
Anonyme  
Florence  
lyana  
Corinne  
carole  
Brigitte  
jualan  
Elisabeth  
Anonyme  
brigitte  
valerie  
Anonyme  
Anonyme  
Nikki  
Virginie  
christine  
Christelle  
Anonyme  
Anonyme  
fabienne  
FATIHA  
Sandra  
gigi  
Anonyme  
Anonyme  
ella  
valerie  
sylvie  
Valérie  
Anonyme  
alexandra  
Romane  
Anne-Marie  
christelle  
Anonyme  
NATH  
Carine  
 
Prénom:
  
Date:
Anonyme  12 janvier 2020
Anonyme  07 janvier 2020
Anonyme  27 décembre 2019
Anonyme  16 décembre 2019
Anonyme  04 décembre 2019
Anonyme  25 novembre 2019
Anonyme  25 novembre 2019
Anonyme  22 novembre 2019
Anonyme  13 novembre 2019
Anonyme  08 novembre 2019
Anonyme  07 novembre 2019
Anonyme  03 novembre 2019
Anonyme  30 octobre 2019
Anonyme  26 octobre 2019
Frédérique  16 octobre 2019
Anonyme  14 octobre 2019
Brigitte  14 septembre 2019
priscillia  22 2019
Anonyme  07 2019
Nathalie  31 2019
Nikki  21 2019
ella  28 juin 2019
estir  26 mai 2019
caroline  11 mai 2019
Anonyme  29 avril 2019
Patricia  25 avril 2019
valerie  11 avril 2019
Elisabeth  04 avril 2019
Anonyme  11 mars 2019
Sandrine  07 mars 2019
ISABELLE  02 mars 2019
sylvie  01 mars 2019
Valérie  18 février 2019
Anonyme  17 février 2019
alexandra  31 janvier 2019
fabienne  19 janvier 2019
Martine  16 janvier 2019
Anonyme  13 janvier 2019
Anonyme  20 décembre 2018

Voir les témoignages suivants

 

Pour aller plus loin