ic launcheric launcheric launcheric launcher      facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

TĂ©moignages

Les 5 derniers témoignages
Les témoignages les plus marquants
Proposer votre propre témoignage
 
Ex-Fumeurs
Ex-Fumeurs (714)
Motivations/BĂ©nĂ©fices de l'arrĂȘt (198)
 
Ex-Fumeurs
Fumeurs(170)
Tentative d'arrĂȘt (141)
Fumeurs Malade (77)
 
Entourage
Famille/Ami (79)
Non fumeurs (11)
Fumée passive (21)
 
Jeunes
Jeunes de moins de 18 ans (49)
 
DĂ©pendance / manque
DĂ©pendance/Manque (53)
Rechute/Echec (56)
SymptĂŽmes de sevrage (32)
Dépression/Anxiété (29)
Insomnies (8)
 
MĂ©thodes d’arrĂȘt
MĂ©thodes diverses (126)
Substituts nicotiniques (107)
Livre Allen Carr (40)
Aide psychologique/soutien/solidarité (55)
appli Stop-Tabac (7)
E-cigarette / vapotage (40)
 
Maladies
Risques et maladie diverses (100)
Cancers (46)
Maladies cardio-vasculaires/infarctus (33)
ProblĂšmes respiratoires (45)
Impuissance sexuelle (10)
 
SantĂ© / bien-ĂȘtre
ProblĂšme de poids (33)
Pillule contraceptive (3)
Beauté/Grossesse/Enfants (59)
Sport (29)
 
Industrie du tabac / société
Politique et industrie du tabac (20)
Additifs (1)
Joint et Tabac (19)
Autres drogues (1)
site Stop-Tabac (105)
 
Accéder par mots clés
 
Autres types de témoignages
TĂ©moignages audios
Témoignages vidéos
Témoignages de célébrités
    TĂ©moignages de cĂ©lĂ©britĂ©s

Femmes:

LAURENCE (42 ans) - Nationalité FRANCAISE - 16 janvier 2009
"Bonjour à toutes et à tous. Je fumais 30 cigarettes par jour de 14 à 25 ans. J'ai arrêté du jour au lendemain, sans aide médicale, après la naissance de mes 2 enfants, et ce pendant 15 ans. Oui vous avez bien lu : 15 ans. Et puis, en septembre 2007, à l'occasion d'une fête, j'ai commencé à tirer sur la cigarette d'un fumeur (ma petite soeur): quel plaisir retrouvé ! quelle ivresse ! quelle exitation ! Je pensais gérer facilement la situation et j'ai fais ça jusqu'en février 2008, c'est à dire pendant 6 mois. Puis un mercredi matin, j'étais seule et j'avais envie de juste tirer une goulée mais cette envie est devenue obsessionnelle alors j'ai rallumé ma première cigarette, entière et pour moi toute seule. Et puis, fièrement je me suis dis qu'après tout j'avais le droit d'en fumer quelques unes du moment que je n'exagèrerais pas (pas plus de 3/jour). Les mois ont passé et les cigarettes fumées ont augmenté. En 11 mois de reprise de tabac, après 15 ans d'arrêt, le bilan était très négatif : - abandon du sport (15mn de vélo d'appartement que je faisais le matin): je préférais sirotais un 2ème café avec une 1ère cigarette...je n'avais plus le courage de "transpirer" sur un vélo - perte de ma puissance vocale (je chante dans un orchestre de jazz : essoufflement dans la tenue des notes) - toux grasse le matin...on se dit qu'on a un petit froid - crise d'asthme dès que j'avais un rhume (organisme affaibli, en septembre j'ai trainé une toux 3 semaines) - au quotidien souffrance au niveau des jambes : la circulation du sang (gros problème de varices) - 100 de dépensés par mois (15 clopes à 4.80 le pqt) - mauvaise odeur sur mes cheveux et vêtements (réflexion de mes enfants) - grande perte de temps car il faut toujours fumer dehors donc arrêter ce que l'on est en train de faire - gros inconfort de fumer dans le froid - désagréable sensation d'être diabolisée par les non-fumeur BREF C ETAIT DE MOINS EN MOINS GENIAL A la suite d'une grippe qui m'a clouée au lit mercredi 7 janvier (le jour de la neige sur Marseille) j'ai fumé (en étant malade à crever) ma dernière cigarette à 20h, emmitouflée dans ma robe de chambre, devant ce tableau de paysage enneigé. J'AI ALORS DECIDE D'ARRETER Aujourd'hui je débute ma 2ème semaine de non-fumeur (le coach m'a attribué 1 étoile en récompense). Je suis très motivée mais c'est très dur. Non pas que je veuille allumer une cigarette c'est plutôt un état de déprime que je ressents. Je me sens très triste et écorchée vive. Je peux me mettre à pleurer d'une seconde à l'autre et je n'arrive absolument pas à me concentrer dans mon travail. Et je suis prête à exploser si on me fait une réflexion. C'est très très dur. Hier j'ai découvert le COACH, je me suis inscrite. Et je suis allais à la pharmacie et j'ai acheté de l'homéopatie contre le stress. Aujourd'hui j'étais très contente de recevoir un mail du coach (c'est bête mais ça aide) Voilà mon histoire si elle peut aider ceux qui croient pouvoir en fumer juste quelques unes... et gérer la situation ... Merci de vos encouragements si vous avez envie de m'écrire Laurence"
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
trĂšs utile
 

Autres témoignages pour cette catégorie:

 
Prénom:
 Avis des lecteurs
bibi  
ajantà  
Anonyme  
Florence  
lyana  
Corinne  
Brigitte  
carole  
Anonyme  
Elisabeth  
jualan  
Anonyme  
Nikki  
brigitte  
valerie  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Virginie  
Anonyme  
christine  
Christelle  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
fabienne  
Romane  
FATIHA  
Brigitte  
Sandra  
gigi  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
 
Prénom:
  
Date:
Anonyme  13 juin 2020
Anonyme  10 juin 2020
Anonyme  10 juin 2020
Anonyme  10 juin 2020
Anonyme  07 juin 2020
Anonyme  20 mai 2020
Anonyme  19 mai 2020
Anonyme  02 mai 2020
Anonyme  28 avril 2020
Anonyme  14 avril 2020
Anonyme  11 avril 2020
Anonyme  11 avril 2020
Anonyme  11 avril 2020
Anonyme  08 avril 2020
Anonyme  05 avril 2020
Anonyme  26 mars 2020
Anonyme  24 mars 2020
Anonyme  24 mars 2020
Anonyme  22 mars 2020
Anonyme  20 mars 2020
Anonyme  19 mars 2020
Anonyme  16 mars 2020
Anonyme  14 mars 2020
Anonyme  14 mars 2020
Anonyme  10 mars 2020
Anonyme  26 fĂ©vrier 2020
Anonyme  22 fĂ©vrier 2020
Anonyme  19 fĂ©vrier 2020
Anonyme  15 fĂ©vrier 2020
Anonyme  08 fĂ©vrier 2020
Anonyme  07 fĂ©vrier 2020
Anonyme  04 fĂ©vrier 2020
Anonyme  31 janvier 2020
Anonyme  30 janvier 2020
Anonyme  30 janvier 2020
Anonyme  24 janvier 2020
Anonyme  23 janvier 2020
Anonyme  20 janvier 2020
Anonyme  19 janvier 2020

Voir les témoignages suivants

 

Pour aller plus loin