Témoignages

Les 5 derniers témoignages
Les témoignages les plus marquants
Proposer votre propre témoignage
 
Ex-Fumeurs
Ex-Fumeurs (667)
Motivations/Bénéfices de l'arrêt (197)
 
Ex-Fumeurs
Fumeurs(155)
Tentative d'arrêt (118)
Fumeurs Malade (71)
 
Entourage
Famille/Ami (76)
Non fumeurs (11)
Fumée passive (21)
 
Jeunes
Jeunes de moins de 18 ans (48)
 
Dépendance / manque
Dépendance/Manque (53)
Rechute/Echec (53)
Symptômes de sevrage (32)
Dépression/Anxiété (29)
Insomnies (7)
 
Méthodes d’arrêt
Méthodes diverses (117)
Substituts nicotiniques (104)
Livre Allen Carr (39)
Aide psychologique/soutien/solidarité (55)
appli Stop-Tabac (5)
E-cigarette / vapotage (33)
 
Maladies
Risques et maladie diverses (96)
Cancers (43)
Maladies cardio-vasculaires/infarctus (30)
Problèmes respiratoires (42)
Impuissance sexuelle (10)
 
Santé / bien-être
Problème de poids (31)
Pillule contraceptive (3)
Beauté/Grossesse/Enfants (58)
Sport (29)
 
Industrie du tabac / société
Politique et industrie du tabac (20)
Additifs (1)
Joint et Tabac (18)
Autres drogues (1)
site Stop-Tabac (98)
 
Accéder par mots clés
 
Autres types de témoignages
Témoignages audios
Témoignages vidéos
Témoignages de célébrités
    Témoignages de célébrités

Dépression/Anxiété:

Anonyme (40 ans) - Nationalité française - 09 avril 2019
"J'avais envie d'apporter mon petit témoignage sur mon expérience très récente ,qui je pense est assez singulière dans l'arrêt du tabac. Je fume depuis une vingtaine d'année , sans faire mon pompier , mais une quantité deja conséquente par jour. Je ne reprochais rien de particulier à la cigarette , qui a été une compagne plutot agréable , qui m'a bien souvent accompagné , aidé , apaisé , enfin tout ça quoi et je n'avais pas pour projet d'arrêter Néanmoins il se trouve que j'ai passé quelques mois assez dur au niveau psychologique ces derniers temps , on peut meme parler d'une depression assez severe... Je me suis retrouvé dans un etat d'esprit ou j'avais besoin de quelque chose d'assez intense , voire violent dans ma vie , d'avoir besoin de me sentir en vie , en ressentant quelque chose de fort J'ai fais le tour le question , je pouvais me mettre aux drogues dures par exemple ou d'autre expériences intenses du genre et m'est venu l'idée que l'arret du tabac me semblait quelque chose qui correspondait à l'intensivité de sensation que je recherchais et qui plus est , avait pour avantage par rapport aux autres options de ne pas etre auto- destructeur , et meme plutot l'inverse. Ma decision s'est faite un soir , et c'est le lendemain , apres avoir fini le peu qu'il me restait que je me suis lancé Il faut bien comprendre une chose dans ma démarche , c'est que la "douleur" , le coté penible voire insupportable du manque du tabac ce n'est pas quelque chose que j'ai crains , mais que j'ai attendu , que j'ai envisagé avec beaucoup de curiosité , que j'ai regardé en face , que j'ai interpellé , le manque je l'ai provoqué en lui disant de me montrer ce qu'il avait dans le ventre. Bien évidemment je n'ai eu recours à aucun artifice de substitution puisque le but 1er etait de ressentir quelque chose... Et contre toute attente il s'est passé quelque chose de tres inattendu. Le 1er jour s'est passé sans trop d'encombre ça me paraissait encore assez logique , le lendemain ou les choses serieuses devaient commencer j'ai été etonné du peu d'impact que ça me faisais , étant obstiné de nature je suis allé dans des endroits ou j'allais me coller a des fumeurs , presque vexé de la tournure de la situation. Nul folie ni pétage de plomb , une simple odeur agréable qui ne me provoquait pas d'envie particulière. Le 2e soir fut le plus dur , sans pour autant etre insurmontable. Le 3e jour j'ai commencé à comprendre ce qui etait en train de se dessiner , non seulement je ne souffrais de rien , mais j'etais en train de me sentir de mieux en mieux , une euphorie s'etait emparée de moi , un bien etre que n'avais pas ressenti depuis des lustres. Le soir du 3e jour , j'etais sur un vrai nuage , une allégresse incroyable de penser à ce que j'etais en train de faire de façon incroyablement fluide , sans heurt ni violence. Aujourd'hui je'en suis 4e jour , je n'ai aucune envie de fumer , j'ai des envies saines , je deborde d'energie , je vais me remettre au sport , j'ai faim et je trouve ça fantastique , je suis trop maigre de toute façon , je ne crains pas les kg en plus. L'experience se revele contre toute attente complètement positive. je n'ai pas de super pouvoir , je ne suis pas genetiquement différent qde qui que ce soit , le gene de la dependance ne s'est pas fait plus la malle chez moi que chez n'importe d'autre. Je n'ai pas d'explication concrète sur la façon dont les choses se déroulent , mais si je devais tenter d'emettre une esquisse d'hypothèse je dirais que le melange de curiosité , de defis voire de tendace masochiste avec lesquels j'ai abordé le manque , m'a peut etre permis de le battre à plat de couture , contrairement à une approche plus craintive en redoutant les consequence de l'arret La douleur je n'ai pas cherché à l'éviter , je l'ai invité à ma table et elle s'est dérobée... Je ne sais pas si mon temoignage va aider qui que ce soit mais je voulais faire partager ces quelques jours assez singulier et etranges dans mon parcours de vie..."
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 

Autres témoignages pour cette catégorie:

 
Prénom:
 Avis des lecteurs
Anonyme  
Sophie  
Anonyme  
laurence  
Marie-Claire  
Emilie  
David  
Anonyme  
Anonyme  
Bertille  
DAVID  
Erwan  
Anonyme  
Anonyme  
DIANE  
laurence  
Emmanuel  
Christophe  
Jean-Marc  
Marie  
NATHALIE  
Eric  
Anonyme  
Monica  
jean marc  
Sofia  
Joël  
Anonyme  
Elena  
 
Prénom:
  
Date:
Anonyme  29 avril 2019
Anonyme  09 avril 2019
laurence  15 janvier 2017
David  08 janvier 2013
Anonyme  07 janvier 2013
Elena  19 octobre 2012
Emmanuel  25 novembre 2008
laurence  14 septembre 2008
Marie-Claire  29 mai 2008
Emilie  31 mars 2008
Anonyme  11 mars 2008
DIANE  29 2006
Christophe  19 2006
Anonyme  26 mars 2006
Sophie  25 janvier 2006
Anonyme  02 décembre 2005
Sofia  22 2005
NATHALIE  04 mars 2005
Anonyme  26 janvier 2005
Erwan  16 janvier 2005
Joël  09 octobre 2004
jean marc  16 septembre 2004
Eric  20 2004
Bertille  28 juin 2004
Jean-Marc  22 juin 2004
Monica  12 février 2004
DAVID  25 février 2003
Marie  13 juin 2002
Anonyme  17 octobre 2000

Afficher tous les témoignages