ic launcheric launcheric launcheric launcheric launcher   facebook twitter rou 32

Logo Stop-tabac

Bouton pour aller vers les pages en Langue FrancaiseBouton pour aller vers les pages en Langue AllemandeBouton pour aller vers les pages en Langue ItalienneBouton pour aller vers les pages en Langue Anglaise  Bouton pour aller vers facebook Bouton pour aller vers  twitter

logo

Aides et conseils pour arrêter de fumer

Témoignages

Les 5 derniers témoignages
Les témoignages les plus marquants
Déposer votre propre témoignage
 
Ex-Fumeurs
Ex-Fumeurs (745)
Motivations/Bénéfices de l'arrêt (202)
 
Ex-Fumeurs
Fumeurs(176)
Tentative d'arrêt (155)
Fumeurs Malade (81)
 
Entourage
Famille/Ami (84)
Non fumeurs (12)
Fumée passive (22)
 
Jeunes
Jeunes de moins de 18 ans (51)
 
Dépendance / manque
Dépendance/Manque (60)
Rechute/Echec (56)
Symptômes de sevrage (33)
Dépression/Anxiété (29)
Insomnies (8)
 
Méthodes d’arrêt
Méthodes diverses (136)
Substituts nicotiniques (108)
Livre Allen Carr (42)
Aide psychologique/soutien/solidarité (58)
appli Stop-Tabac (8)
E-cigarette / vapotage (47)
 
Maladies
Risques et maladie diverses (102)
Cancers (48)
Maladies cardio-vasculaires/infarctus (36)
Problèmes respiratoires (49)
Impuissance sexuelle (11)
 
Santé / bien-être
Problème de poids (35)
Pillule contraceptive (4)
Beauté/Grossesse/Enfants (64)
Sport (30)
 
Industrie du tabac / société
Politique et industrie du tabac (20)
Additifs (1)
Joint et Tabac (19)
Autres drogues (2)
site Stop-Tabac (110)
 
Accéder par mots clés
 
Autres types de témoignages
Témoignages audios
Témoignages vidéos
Témoignages de célébrités
    Témoignages de célébrités

Les témoignages les plus marquants:

Nicolas (26 ans) - Nationalité Francaise - 19 juin 2006
"Douze ans. Douze ans que ma cigarette et moi vivons ensembles. J'ai commencé de fumer à l'âge de 14 ans. Mal dans ma peau de jeune ado, cherchant des repères, voulant braver l'interdit.... bref toutes sortes d'excuses plus ou moins valables servant à me déculpabiliser. Le résultat est là. Douze années de tabagisme. Une cigarette par mois...."je m'arrête quand je veux", une cigarette par semaine..."je m'arrête quand je veux", une cigarette par jour..."je m'arrête quand je veux...mais ça sera plus dur...",puis deux, trois, quatre, "il m'en faut de plus en plus", un paquet? Pourquoi pas deux? Puis viennent les associations détonantes: Café-clope Alcool-clope Night club-clope Fin de repas-clope....... Et toutes ces petites habitudes qui petit à petit s'inscrivent dans des rituels bien définis, bien huilés. Pourquoi arrêter? On est si bien avec sa clope. On a même une marque préférée ! sa marque fétiche sans qui rien ne peut arriver. Compagnon idéal de toutes les bonnes soirées, de tous les coups durs, des moments de stress comme de plaisir. Pour ne pas manquer il devient impératif de s'acheter la cartouche, dix paquets à la fois !!! Puis (parce que cela n'en fini jamais) surviennent insidieusement des petits problèmes. Une petite toux par-ci, une allergie par-là, tiens, du jour au lendemain on arrête le sport, plus de souffle, plus de jambes, migraines, fatigue, tout un tas de petites choses sans importances, bien souvent mises sur le dos d'une petite fatigue passagère, d'un rhume des foins (un grand classique au printemps). Au passage, on notera une ou deux réflexions des proches "vas te laver les dents, ton haleine est infecte", "tu devrai arrêter avant qu'il ne soit trop tard", "si tu fumais moins tu....". Mais enfin, pourquoi on nous embête avec notre chère cigarette ? On ne fait de mal à personne ? Et puis on est parfaitement au courant des risques ! Oui....., parfaitement......, sauf que le jour ou cela vous tombe dessus, vous mesurer la vraie ampleur des dégâts. Les petites toux se transforment peu à peu en grosses toux, puis en crachats de sang, vient ensuite la radio des poumons et le pronostic, bien plus fiable que le loto : "Monsieur, vous avez cancer des poumons, nous devons vous opérer d'urgence d'un lobe" ....opération.... chimio....opération...chimio..."monsieur, nous sommes désolé vous avez atteint le stade terminal, tout le monde descend....à la morgue".....pleurs, cris, larmes, puis plus rien. Voilà, cela est ma dramatique histoire. J'ai 26 ans, mon meilleur ami en avait 27. Nous avions commencé à fumer ensemble nos premières cigarettes. Il est mort il y a quatre jours devant moi. Cela n'arrive pas qu'aux personnes âgées, cela n'arrive pas qu'aux autres. Pensez à Franck lorsque vous allumerez la prochaine cigarette, surtout vous les jeunes. "
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 

Autres témoignages pour cette catégorie:

 
Prénom:
 Avis des lecteurs
Nicolas  
thierry  
ajantà  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Anonyme  
Carine  
Marion  
Magali  
Hélène  
Sébastien  
Benjamin  
Katell  
Georges  
Roger  
Isabelle  
Mary-José  
MARIE  
Agnès  
Geneviève  
Anonyme  
Daniel  
Nathanaelle  
Cathy  
paula  
Claudine  
Marcel  
Amadéa  
Jean-François  
Anonyme  
GEORGES  
Jean-Marie (JM)  
Fred  
laurène  
Marie-Claire  
Pascal  
Quentin  
 
Prénom:
  
Date:
Anonyme  25 octobre 2020
Anonyme  28 septembre 2020
Anonyme  18 septembre 2020
Anonyme  16 juillet 2020
Anonyme  15 février 2020
Anonyme  08 février 2020
Anonyme  19 janvier 2020
Anonyme  14 janvier 2020
Anonyme  07 janvier 2020
Anonyme  14 octobre 2019
Pascal  11 octobre 2019
Vincent  28 avril 2019
valerie  11 avril 2019
Anonyme  26 février 2019
Anonyme  10 novembre 2018
jérémy  03 novembre 2018
Geneviève  21 février 2016
Pascal  17 février 2016
Éric  17 février 2016
johnny  17 février 2016
Jean  17 août 2015
ajantà  15 avril 2015
Quentin  26 janvier 2015
Christian  12 décembre 2014
Andréanne  15 janvier 2014
G.  05 novembre 2013
Aïda  31 mai 2013
Anonyme  23 mai 2013
Michaël  03 mai 2013
Serge  27 mars 2013
Francine  08 mars 2013
camille  09 août 2010
laurène  27 décembre 2009
sophie  02 avril 2009
Muriel  08 février 2009
Nicole  22 janvier 2009
maminoune  10 décembre 2008
Martha  04 décembre 2008
Anonyme  04 novembre 2008

Voir les témoignages suivants

 

Pour aller plus loin