Témoignages

Les 5 derniers témoignages
Les témoignages les plus marquants
Proposer votre propre témoignage
 
Ex-Fumeurs
Ex-Fumeurs (667)
Motivations/Bénéfices de l'arrêt (197)
 
Ex-Fumeurs
Fumeurs(155)
Tentative d'arrêt (118)
Fumeurs Malade (71)
 
Entourage
Famille/Ami (76)
Non fumeurs (11)
Fumée passive (21)
 
Jeunes
Jeunes de moins de 18 ans (48)
 
Dépendance / manque
Dépendance/Manque (53)
Rechute/Echec (53)
Symptômes de sevrage (32)
Dépression/Anxiété (29)
Insomnies (7)
 
Méthodes d’arrêt
Méthodes diverses (117)
Substituts nicotiniques (104)
Livre Allen Carr (39)
Aide psychologique/soutien/solidarité (55)
appli Stop-Tabac (5)
E-cigarette / vapotage (33)
 
Maladies
Risques et maladie diverses (96)
Cancers (43)
Maladies cardio-vasculaires/infarctus (30)
Problèmes respiratoires (42)
Impuissance sexuelle (10)
 
Santé / bien-être
Problème de poids (31)
Pillule contraceptive (3)
Beauté/Grossesse/Enfants (58)
Sport (29)
 
Industrie du tabac / société
Politique et industrie du tabac (20)
Additifs (1)
Joint et Tabac (18)
Autres drogues (1)
site Stop-Tabac (98)
 
Accéder par mots clés
 
Autres types de témoignages
Témoignages audios
Témoignages vidéos
Témoignages de célébrités
    Témoignages de célébrités

Substituts nicotiniques:

Florence (26 ans) - Nationalité Française - 13 février 2006
"Bonjour à tous! Je ne fume plus depuis le 15 janvier 2006! Cela faisait très lontgemps que je voulais arrêter. J'ai commencé, comme beaucoup, à 16 ans dans la cour du lycée et je tournais en moyenne à 10 cigarettes/jour depuis 10 ans (avec des pointes a 1 paquet/jour en période de stress ou en soirée). Je me suis dit pendant longtemps qu'étant jeune je ne risquais pas encore grand chose, que j'aurais bien le temps d'arrêter plus tard! Grossière erreur. Les effets sur ma santé, j'ai commencé à les sentir il y a 2 ans: souffle court, rhino-pharyngites à répétition, fatigue, etc. Pourquoi m'a-t-il fallu attendre 2 ans avant d'arrêter: parce que la cigarette m'a rendue idiote et à inhibé toute ma motivation!!! Le déclic a eu lieu fin 2005 grâce à un truc tout bête: un rhume! Un rhume qui ne passait pas. Je toussais sans arrêt, mon entourage me disait d'aller voir mon médecin, mais à quoi bon? Je savais au fond de moi que cette toux disparaitrait si j'arrêtais les clopes. Je me suis donnée une date buttoir: le 1er janvier. Raté, je n'ai pas arrêté de fumer ce jour là. Le 14 janvier par contre, j'ai passé un nuit blanche à faire la fête pour l'anniversaire d'un ami, et j'ai fumé...beaucoup...trop! Mon ami me jetait un regard suppliant à chaque fois que je eprenais une nouvelle cigarette. Le lendemain, j'avais ce goût si caractéristique et désagréable dans la bouche et je toussais de plus belle. Je me suis donc dit: "arrête de déconner ma fille, c'est ta peau que tu risques!" Je suis allée acheter patchs, gommes à macher et homéopathie. Les 3 premiers jours d'arrêt ont été difficiles. Non pas à cause du manque, mais à cause de ma toux. Une horreur, je ne pouvais pas finir une seule phrase. Le pharmacien m'a expliqué que je ne devais pas m'inquiéter et tenir bon. Cette toux était une réaction normale de mon organisme qui évacuait une partie des goudrons et autres substances toxiques et irritantes fixées sur ma gorge et mes bronches! Elle s'est calmé très vite ensuite. Aujourd'hui je ne tousse plus, ni le matin, ni le reste de la journée. Mon "rhume" est passé, je respire normalement. Je me suis remise au sport tout doucement en faisant de grandes randonnées le week-end. Je n'ai jamais utilisé les gommes que j'avais acheté et j'ai arrêté les patchs et l'homéopathie au bout de 15 jours. Autre avantage: pour la première fois depuis 10 ans, je sais qu'il me reste de l'argent liquide dans mon portefeuille! Côté santé tout va mieux, et, les filles, je vous confirme que l'état de la peau s'améliore en arrêtant (et pourtant j'étais la première à ne pas y croire). Du coup, j'ai le moral au beau fixe, aucun sentiment de manque, très rarement une envie (petite victoire sur moi-même, je suis sortie 2 fois en soirée avec des amis fumeurs, et je n'ai pas craqué!)Bref, j'y crois. Une fois que la décision est prise, le bénéfices de l'arrêt se font sentir tellement vite, que la motivation reste, et croyez-moi, elle n'est pas prète de s'en aller!"
Catégories associées:
Comment trouvez-vous ce témoignage ?
utile
très utile
 

Autres témoignages pour cette catégorie:

 
Prénom:
 Avis des lecteurs
Florence  
brigitte  
Alceste  
yoyo  
Valérie  
Hélène  
marie-france  
delphine  
Jo  
florence  
Isabelle  
cécile  
Hélène  
patricia  
PASCAL  
Jean-Pierre  
Andre  
Bertille  
Claude  
Sarah  
Philippe  
Olivier  
Patricia  
Olivier  
Anonyme  
Carole  
Christine  
eric  
Francine  
Laura  
johnny  
Francine  
Barbara  
florence  
Michel  
Sara  
o_coroll  
hélène  
PIERRE  
 
Prénom:
  
Date:
Anonyme  07 novembre 2019
Frédérique  16 octobre 2019
Andre  15 septembre 2019
Alceste  02 septembre 2019
yoyo  12 avril 2019
Valérie  18 février 2019
Hélène  01 2018
brigitte  02 avril 2018
audrey  21 décembre 2017
Anonyme  18 décembre 2017
Mô Singh  25 octobre 2017
PASCAL  05 mai 2017
Florence  13 avril 2017
Feel  15 janvier 2017
nas  12 septembre 2016
florence  28 février 2016
cécile  19 février 2015
dany  21 janvier 2015
Daniel  22 octobre 2013
sandrine  01 avril 2013
Anonyme  26 novembre 2012
Anonyme  12 2012
Eric  10 2012
Sara  07 juin 2012
karine  22 avril 2012
nicolas  02 novembre 2011
Anonyme  22 septembre 2011
veronique  28 juin 2011
marie france  22 2010
Jean-Pierre  31 mars 2010
Michel  11 mars 2010
stéphanie  23 février 2010
Hughes  14 février 2010
natacha  11 décembre 2009
Anonyme  18 2009
Martine  05 2009
cécile  30 juin 2009
hélène  12 janvier 2009
Anonyme  05 janvier 2009

Voir les témoignages suivants
Afficher tous les témoignages