Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

15 avril 2014

La newsletter de stop-tabac: les sujets clés de l?actualité mondiale sur le tabagisme

Sélection réalisée par Jean-François Etter

Le 15 avril 2014


- E-cigarette : la France est le premier pays d'Europe à réclamer une norme
- E-liquides : stop à la désinformation massive
- France: Les ventes de cigarettes reculent encore de 7,6% en février
- Public health leadership and electronic cigarette users
- Special issue of Tobacco Control on e-cigarettes
- Chattez avec un médecin tabacologue


E-cigarette : la France est le premier pays d'Europe à réclamer une norme

L'harmonisation de l'étiquetage, l'évaluation des risques d'intoxication et de pollution de l'air vont être étudiées dans le cadre d'une procédure de norme AFNOR.

Fini le flou et les suspicions, la France a bien l'intention de rassurer les consommateurs d'e-cigarette. A la demande de l'Institut National de la Consommation, l'Association française de normalisation (AFNOR) vient de créer les conditions nécessaires à l'élaboration de normes volontaires sur les cigarettes électroniques. L'objectif : établir des critères de transparence et de sécurité, d'ici fin 2014, sur ce produit faisant l'objet d'un essor fulgurant sur le marché français et européen... Lire la suite:

http://www.pourquoidocteur.fr/E-cigarette---la-France-est-le-premier-pays-d-Europe-a-reclamer-une-norme-6019.html (08 04 2014)
(15 04 2014)


E-liquides : stop à la désinformation massive

Le 23 mars 2014, le New York Times publiait un article alarmant sur le nombre croissant d'appels aux centres antipoison américains pour des intoxications avec des e-liquides, soit 1.351 cas en 2013, dont la moitié pour des enfants de moins de 5 ans.

Un toxicologue interviewé ajoutait qu'une petite cuillère de e-liquide pouvait tuer un adulte. La plupart des médias partout dans le monde se sont empressés de propager l'information telle quelle, sans aucune vérification, ni mise en perspective. Pourtant cette nouvelle est très rassurante : malgré les millions de flacons de e-liquides circulants, en constante augmentation, aucune mort n'est à déplorer et les appels aux centres antipoison ne représentent que 0,06 % des cas d'intoxications aux États-Unis.

Trois conclusions évidentes

La première est que les e-liquides avec leur bouchons de sécurité sont très peu dangereux.

La deuxième est que l'industrie du tabac, qui est manifestement derrière l'article du New York Times, recommence la guerre médiatique qu'elle avait si bien réussie contre les substituts nicotiniques. Vous vous souvenez certainement de cette rumeur complètement fausse : Si vous fumez avec un patch, vous risquez de mourir d'un infarctus ! Elle était aussi lancée par le New York Times en 1992, un an après l'autorisation de commercialisation des patchs. Cette rumeur a tué beaucoup de gens qui ont préféré refumer que continuer leur patch. Et les nouvelles rumeurs marchent : les ventes d'e-cigarettes commencent à infléchir, et elles sont maintenant interdites à New York, Boston, Chicago, Los Angeles

La troisième est que les institutions officielles de santé publique participent naïvement à ces rumeurs sans prendre de recul. Ce fut le cas cette année du CDC, et en 1992 de la FDA. De fait beaucoup d'acteurs de la lutte antitabac dans le monde agissent aujourd'hui contre la cigarette électronique se faisant les alliés de facto de l'industrie du tabac. N'est-ce pas inconséquent quand le constat est fait que jamais la consommation de tabac n'a autant reculé qu'en 2013 dans les pays occidentaux, grâce à l'essor de la cigarette électronique ? Dans ce contexte on ne peut que saluer la prise de position pro e-cigarette du Royal College of Physicians le 20 mars dernier.

Article publié par Dr Philippe Presles le 07/04/2014

Lire l'article complet ici:

http://www.e-sante.fr/e-liquides-stop-desinformation-massive/blog/470 (11 04 2014)
(15 04 2014)


France: Les ventes de cigarettes reculent encore de 7,6% en février

Selon ces données de l'OFDT, les ventes de cigarettes reculent de 7,6 % en février 2014 par rapport à février 2013. La chute amorcée en 2013 semble se confirmer et s'accentuer. Le cumul janvier-février 2014 représente une baisse de 9,4%. Les ventes de traitements pour l'arrêt du tabac continuent de chuter, de 34,5% en février, -27,8% pour le cumul janvier-février, les patchs étant les plus touchés (-52%), et les consultations en tabacologie ont accueilli moins de nouveaux patients. Par contre, le niveau d'appels à Tabac info service progresse encore, tout particulièrement ceux gérés par les tabacologues (probablement dû à la campagne média de début d'année)... Lire la suite:

http://jlhamzer.over-blog.com/2014/04/les-ventes-de-cigarettes-reculent-encore-de-7-6-en-fevrier.html (08 04 2014)
(15 04 2014)


Public health leadership and electronic cigarette users

The core public health mission is to prevent disease, prolong life and promote health. Good public health initiatives work with individuals and communities. The WHO Ottawa Charter for Health Promotion states Health promotion is the process of enabling people to increase control over, and to improve, their health . . . People cannot achieve their fullest health potential unless they are able to take control of those things which determine their health'.5 This seems to be exactly what electronic cigarette consumers are doingtaking control of things that determine their health. So it is also remarkable that this trend in electronic cigarette use has had little support from public health experts. Public health has yet to engage with this new movement. In many countries the medical and public health response has been negative and overprecautionary. The reasons for this are complex, but for people who have dedicated their lives campaigning against smoking and for an end of the tobacco industry it seems hard to accept that this disruptive innovation might be a solution to smoking. The caution exhibited by public health experts has led to a chasm between them and consumers: evidenced by comments on social media, many e-cigarette consumers see public health as the enemy of health and consumer choice. This should be cause for sober reflection by public health professionals and is an extraordinary situation that needs to be remedied from both sides to maximize the public health potential of safer alternatives to smoking.

by Gerry V. Stimson

The European Journal of Public Health 2014; doi: 10.1093/eurpub/cku049

Full PDF:

http://eurpub.oxfordjournals.org/cgi/reprint/cku049? ijkey=WwzSqMwg8VvIF22&keytype=ref

Text:

http://eurpub.oxfordjournals.org/cgi/content/full/cku049? ijkey=WwzSqMwg8VvIF22&keytype=ref (14 04 2014)
(15 04 2014)


Special issue of Tobacco Control on e-cigarettes

Special issue of "Tobacco Control" on e-cigarettes , free access

http://tobaccocontrol.bmj.com/content/23/suppl_2.toc (14 04 2014)
(15 04 2014)



Retour à la liste des newsletters