Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

22 mai 2012

La newsletter de stop-tabac: les sujets clés de l?actualité mondiale sur le tabagisme

Sélection réalisée par Jean-François Etter

Le 22 mai 2012


- La cocaïne fait rétrécir le cerveau
- La Suisse reste leader dans la course à l'innovation
- The Speed Camera Lottery - The Fun Theory
- Chattez avec un médecin tabacologue


La cocaïne fait rétrécir le cerveau

Les adeptes de la poudre blanche ont le cerveau qui vieillit beaucoup plus rapidement. Même les consommateurs occasionnels risquent des problèmes de santé, selon des chercheurs.

Les résultats d'une nouvelle étude sont alarmants: le cerveau rétrécit deux fois plus vite avec une consommation régulière de cocaïne . Karen Ersche, chercheuse en neuroscience à l'université de Cambridge, a examiné 120 personnes entre 18 et 50 ans. L'IRM a démontré que le cerveau des consommateurs de poudre blanche était bien plus petit que celui des autres.

Les images ont montré que le cortex préfrontal, qui gère entre autres les émotions, était le plus touché. Certaines personnes avaient même un cerveau ressemblant à celui d'un individu de 60 ans. Les symptômes les plus souvent remarqués sont la perte de mémoire ainsi qu'une capacité de réaction et d'attention amoindrie.

Boris Quednow, chercheur et professeur à la clinique psychiatrique universitaire de Zurich, met également en garde contre la consommation de cette drogue, dont les effets ont jusqu'à lors été sous-estimés. Les résultats de notre nouvelle étude montrent que la capacité intellectuelle se détériore, a-t-il raconté vendredi à 20 Minuten.

Source: 20 Minutes

http://www.20min.ch/ro/life/lifestyle/story/21028275 (14 05 2012)
(22 05 2012)


La Suisse reste leader dans la course à l'innovation

Berne, 07.02.2012 - La Suisse est à nouveau dans le peloton de tête des nations européennes engagées dans la course à l'innovation. C'est ce que montre le tableau de bord européen de l'innovation 2011 publié aujourd'hui à Bruxelles par la Commission européenne. Selon cet index, la Suisse occupe une position de leader pour la quatrième année consécutive.

En comparaison avec les Etats membres de l'UE (UE-27) et d'autres pays européens, la Suisse obtient un résultat supérieur à la moyenne. Dans le tableau de bord européen de l'innovation (Innovation Union Scoreboard - IUS), elle affiche des valeurs croissantes pour un grand nombre des indicateurs soumis à évaluation. Une fois encore, elle fait partie des nations les plus innovantes aux côtés du Danemark, de l'Allemagne, de la Finlande et de la Suède. Les données de l'IUS 2011 concernent la période comprise entre 2008 et 2010 et reflètent déjà les premiers effets de la phase de ralentissement dans l'économie financière.

La Suisse se distingue particulièrement dans le domaine des dépôts de brevets sur le plan international et dans la vente de nouveaux produits. Elle a même pu encore améliorer sa position à ce niveau. Cette capacité à générer de nouvelles connaissances se mesure notamment à l'aune des droits de protection demandés, tels que les brevets, les marques pour l'ensemble de l'UE et les designs. La Suisse dépasse toujours les autres pays européens de par sa proportion d'actifs dans les domaines impliquant des activités à haute intensité cognitive et son volume élevé d'exportations de biens de haute et de moyenne technologie.

Globalement, la Suisse se classe à un haut niveau et très loin devant la Suède, qui arrive en deuxième position dans le peloton de tête des pays européens. Sa capacité d'innovation, à l'instar de celle des autres pays européens, a augmenté dans une mesure moindre que l'année dernière (+1,3% en 2011 contre +4% en 2010). Seules la Finlande (+2%) et l'Allemagne (+1,6%) affichent des taux de croissance en hausse.

Les résultats du tableau de bord européen de l'innovation 2011 confirment dans l'ensemble non seulement l'équilibre des prestations de la Suisse, mais aussi et surtout leur niveau élevé. Ils mettent en évidence les atouts d'une économie axée sur les exportations, dont la réussite repose, d'une part, sur la solide base de savoir générée par les hautes écoles et les activités de recherche et, d'autre part, sur un secteur de l'innovation particulièrement actif. Les innovations jouent un rôle déterminant dans la croissance économique. Elles peuvent avoir un impact positif sur le volume d'affaires, la valeur ajoutée et les emplois. La Suisse s'impose une nouvelle fois clairement en tant qu'économie du savoir spécialisé et des professionnels hautement qualifiés. L'IUS a été créé en 2001, sur l'initiative de la Commission européenne, sous le nom de European Innovation Scoreboard (EIS). Basé sur 25 indicateurs, cet instrument permet d'évaluer la capacité d'innovation en comparant les 27 pays membres de l'UE ainsi que d'autres pays tiers en Europe, dont la Suisse. Il renseigne non seulement sur le classement comparatif à l'échelle européenne, mais aussi sur le potentiel de croissance, de productivité et de compétitivité à moyen et à long terme des différents systèmes d'innovation nationaux.

Auteur:

Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie

Internet: http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=43344

Rapport UE complet (PDF) - http://ec.europa.eu/enterprise/policies/innovation/files/ius-2011_en.pdf (15 05 2012)
(22 05 2012)


The Speed Camera Lottery - The Fun Theory

The winning idea of the fun theory award, submitted by Kevin Richardson, USA. Can we get more people to obey the speed limit by making it fun to do? This was the question Kevin's idea answered and it was so good that Volkswagen, together with The Swedish National Society for Road Safety, actually made this innovative idea a reality in Stockholm, Sweden.

http://www.youtube.com/watch?v=iynzHWwJXaA&feature=youtube_gdata_player (09 01 2012)
(22 05 2012)



Retour à la liste des newsletters