Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

09 août 2011

La newsletter de stop-tabac: les sujets clés de l?actualité mondiale sur le tabagisme

Sélection réalisée par Jean-François Etter

Le 9 aout 2011


- Suisse: la varénicline peut être remboursée, dit le Tribunal Fédéral
- Les bienfaits des fruits exotiques
- Paradoxical Changes in Alcohol Consumption and CAGE Ratings Between 1996 and 2006 in the General Population of Geneva
- Chattez avec un médecin tabacologue


Suisse: la varénicline peut être remboursée, dit le Tribunal Fédéral

La dépendance à la cigarette peut être considérée dans certaines circonstances comme une maladie. Et dans ces cas, les assureurs doivent rembourser les médicaments antitabac destinés à la désintoxication, estime le Tribunal fédéral (TF).

Les juges de Mon Repos ont ainsi donné en partie raison à Pfizer qui voulait que son médicament de sevrage tabagique pour adultes "Champix" figure dans la liste des spécialités remboursées par l'assurance de base. Le géant pharmaceutique américain avait été débouté en 2008 par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) puis en décembre dernier par le Tribunal administratif fédéral.

En dernière instance, le TF estime que la dépendance au tabac peut être considérée comme une maladie. Il revient maintenant à l'OFSP de déterminer clairement les situations dans lesquelles il incombera aux assureurs de payer.

Source: http://www.romandie.com/news/n/Un_medicament_pour_arreter_de_fumer_peut_etre_rembourse_dit_le_TF040820111508.asp (05 08 2011)
(09 08 2011)


Les bienfaits des fruits exotiques

De plus en plus de fruits exotiques font leur apparition sur les marchés et certains méritent vraiment d'être consommés.

Carambole, guarana, goji ou encore pitaya, tous ces noms de fruits exotiques sont encore mal connus, même si leur aspect souvent très coloré attire le regard. Alors que les marchands vantent leurs qualités gustatives, le Pr Kurt Hostettmann - docteur en chimie et ancien chercheur à l'université de Genève - vient de consacrer un livre* à leurs vertus thérapeutiques... ou à leurs dangers. De quoi guider les éventuels consommateurs dans leurs choix.

Qualifié de "fruit le plus nutritif et le plus antioxydant au monde" ou encore de "plus puissant aliment antivieillissement", le goji a récemment fait son apparition en Europe. Ces baies rouges orangées poussent notamment en Chine et elles sont en général séchées avant d'être exportées (il faut les mettre dans du yaourt ou les laisser infuser avant de les consommer). De nombreuses études ont prouvé leur intérêt pour la santé. Elles montrent notamment une nette diminution de la fatigue, des problèmes de sommeil et des vertiges chez les personnes âgées. D'autres concluent à une amélioration des performances mentales, de la digestion et de la sécheresse cutanée ainsi qu'à un effet préventif vis-à-vis de la cataracte et de la dégénérescence maculaire liée à l'âge.

Attention aux abus

La carambole est aussi originaire d'Asie même si cette plante est maintenant cultivée dans beaucoup de régions. Ce fruit jaune, qui peut atteindre 20 cm de long, est formé de 5 carpelles soudées dont la section forme une étoile. Bien des vertus thérapeutiques lui sont attribuées, notamment celle de diminuer le taux de sucre dans le sang chez les diabétiques. Mais rien n'est prouvé. En revanche, les personnes souffrant d'insuffisance rénale doivent éviter sa consommation. Gare, car on en trouve dans les salades de fruits.

Le guarana, lui, pousse naturellement en Amazonie brésilienne. Il appartient à la même famille que le litchi. L'aspect de ce fruit est assez étrange : quand il est mûr, l'écorce rougeâtre se rompt et laisse apparaître un noyau blanc marqué d'une protubérance noire qui évoque la pupille de l'oeil. Traditionnellement, les graines sont séchées, torréfiées et pulvérisées. Très riches en caféine - jusqu'à 3,5 fois plus que les grains de café - elles servent à préparer des boissons. Le guarana est donc indiqué contre la fatigue, le manque de mémoire et aussi comme aide pour perdre du poids. Mais attention à ne pas en abuser.

Enfin, le pitaya se remarque de loin en raison de sa couleur rose éclatante. Appelé aussi "fruit du dragon", il est encore peu présent sur nos marchés, sauf en période de fêtes. Mais en Asie, on en trouve partout. Sa chair blanche parsemée de petites graines noires est connue pour ses propriétés digestives. Des études ont montré qu'elle avait un effet préventif contre la goutte et l'excès de sucre dans le sang. De plus, ce fruit est pauvre en calories.

* Tout savoir sur les vertus thérapeutiques des fruits exotiques, éditions Favre, 144 pages

Source: http://www.lepoint.fr/sante/les-bienfaits-des-fruits-exotiques-07-02-2011-136374_40.php (08 02 2011)
(09 08 2011)


Paradoxical Changes in Alcohol Consumption and CAGE Ratings Between 1996 and 2006 in the General Population of Geneva

Aims: To assess changes between 1996 and 2006 in alcohol use and dependence in the general population of Geneva, Switzerland.

Methods: Postal surveys of alcohol consumption patterns in representative samples of the general population were compared. The four-item CAGE (Cut down, Annoyed, Guilty, Eye-opener) screener was used to estimate alcohol dependence.

Results: There were 742 participants in 1996 (response rate 75%) and 1487 in 2006 (76%). The proportions of daily drinkers (1996: 18%; 2006: 10%; P < 0.001), and of heavy drinkers (>14 drinks/week) decreased between 1996 (13%) and 2006 (7%; P < 0.001). However, decreases in heavy drinking were limited to men aged 30+ and women aged 3049. The average number of drinks/week decreased from 6.4 in 1996 to 5.0 in 2006 (P < 0.001). Perception of safe drinking levels decreased between 1996 (4 drinks/day) and 2006 (3 drinks/day, P < 0.001). The prevalence of alcohol dependence, defined as a CAGE score ?2, increased among women (1996: 6%; 2006: 14%; P = 0.001), but not among men (1996: 18%, 2006: 19%). Two of the CAGE items were endorsed more frequently by women in 2006 than in 1996: guilty' (1996: 9%; 2006: 15%; P = 0.018) and should cut down' (1996: 12%; 2006: 18%; P = 0.04). Drinking and driving did not change significantly over time (2006: 21% of men, 9% of women).

Conclusion: Alcohol consumption, heavy drinking and perceived levels of safe drinking decreased over these 10 years, but not drink driving or alcohol dependence. Paradoxically, alcohol dependence even increased among women, driven by CAGE items guilty' and should cut down', suggesting that changes in CAGE scores reflected changes in the social acceptability of drinking rather than changes in dependence.

Jean-François Etter , and Gerhard Gmel. Alcohol and Alcoholism 2011 (31 01 2011)
(09 08 2011)



Retour à la liste des newsletters