Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

07 juin 2011

La newsletter de stop-tabac: les sujets clés de l?actualité mondiale sur le tabagisme

Sélection réalisée par Jean-François Etter

Le 07 juin 2011

 


- Fumée bannie des lieux publics: les Genevois respirent mieux, selon une étude
- France: le Champix ne sera plus remboursé par la Sécu
- Tabac-alcool: l'Aéroport de Genève ne contribue pas à la prévention avec son duty free
- Chattez avec un médecin tabacologue


Fumée bannie des lieux publics: les Genevois respirent mieux, selon une étude

Les hospitalisations pour maladies respiratoires sont en nette baisse après l'entrée en force de la loi.

Dix-neuf mois après l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer dans les lieux publics à Genève, des effets sont déjà mesurables sur la santé publique. Le conseiller d'Etat chargé de la santé Pierre-François Unger a dévoilé lundi les résultats d'une étude des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Conduite par le docteur Jean-Paul Humair, cette investigation révèle une baisse significative des hospitalisations de résidents genevois aux HUG pour pneumonie et broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Cette diminution atteint 19% après l'entrée en vigueur de la loi cantonale. L'obtention d'un tel chiffre serait une première, selon les auteurs de l'étude.

Le suivi des syndromes coronariens (infarctus et angine de poitrine sévère) montre aussi une tendance baissière, de 7% pour les résidents genevois. Ce résultat, plus faible qu'attendu, n'est que partiellement significatif. Cela s'explique, selon le docteur Humair, par la taille insuffisante de l'étude et par les mesures préalables d'interdiction du tabac dans certains lieux publics qui ont déjà réduit l'exposition de la population à la fumée passive, avant l'entrée en vigueur de la loi.

Celle-ci permettrait d'éviter 128 hospitalisations par an, soit 2069?journées d'hospitalisation aux HUG, extrapolent les auteurs de l'étude. Il est rare que l'on puisse démontrer en un temps si court des effets de prévention et cela nous encourage à continuer, a commenté Pierre-François Unger.

Source: Tribune de Genève - Marc Moulin | 30.05.2011 |

http://backoffice.tdg.ch/fumee-bannie-lieux-publics-genevois-respirent-mieux-etude-2011-05-30 (31 05 2011)
(07 06 2011)


France: le Champix ne sera plus remboursé par la Sécu

Le médicament Champix, prescrit pour le sevrage tabagique, ne sera plus remboursé par l'assurance-maladie, a annoncé mardi 31 mai sur France 2 le ministre de la santé, Xavier Bertrand. Ce médicament, commercialisé en France depuis 2007, est suspecté de provoquer des troubles de l'humeur et des idées suicidaires.

"Le Champix ne fera plus partie des médicaments remboursés pour arrêter de fumer", a indiqué le ministre mardi, journée mondiale sans tabac, alors que ce médicament est actuellement éligible au remboursement par l'assurance-maladie dans le cadre d'un forfait annuel de 50 euros. "Il y a des questions qui sont posées sur le Champix, donc j'ai décidé qu'il ne serait plus pris en charge par l'assurance-maladie, au titre de ce pack, de cet ensemble remboursé au titre des substituts nicotiniques", a-t-il ajouté.

"Il n'a pas apporté la preuve d'une efficacité supplémentaire, dans ces cas-là, ce qu'on remboursera, ce sont les patchs et notamment les gommes", a-t-il poursuivi. Début janvier, la filiale française de British American Tobacco s'était dite étonnée du silence des associations anti-tabac à propos des plaintes aux Etats-Unis contre les effets secondaires du médicament de Pfizer.

Source: http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/05/31/tabac-le-champix-ne-sera-plus-rembourse-par-la-secu_1530164_3224.html#ens_id=1529611 (01 06 2011)
(07 06 2011)


Tabac-alcool: l'Aéroport de Genève ne contribue pas à la prévention avec son duty free

Premier "duty free" inauguré à l'arrivée de Cointrin Le voyageur peut désormais faire ses courses à un magasin hors taxes à son arrivée à l'aéroport de Genève. L'inauguration a eu lieu mardi, en application de la nouvelle loi fédérale sur l'achat de marchandises dans les boutiques hors taxes des aéroports qui présente divers avantages.

D'une surface de près de 400 mètres carrés, cette boutique ouverte au public mercredi est située en amont du hall de distribution des bagages à l'aéroport de Cointrin. Elle concentre son offre sur les produits habituels des "duty free shops", à savoir les alcools, vins et spiritueux, les tabacs, les parfums et les produits cosmétiques.

L'aéroport de Zurich disposera du même service à l'arrivée dès mercredi. L'implantation de boutiques hors taxes aux arrivées dans les aéroports suisses va générer des revenus supplémentaires. Elle pourrait créer plusieurs dizaines d'emplois directs, a souligné le service de presse de Genève Aéroport.

Nombreux avantages

La nouvelle disposition législative présente de nombreux avantages. En termes de confort, l'achat de produits détaxés à l'arrivée permet d'acheter ses marchandises au dernier moment. Ceci permet de limiter tous les risques (perte, vol, casse de la marchandise pendant le voyage, à l'escale) et de ne pas avoir à les transporter inutilement pendant tout un voyage, ont souligné les responsables de l'aéroport.

Au plan écologique, il devrait y avoir moins de kilos inutiles embarqués à bord des avions. Et les responsables espèrent limiter les problèmes liés à l'emport de marchandises à bord des appareils lors des escales en transit, comme la saisie des pâtes, liquides, gels et autres sprays par les agents de sûreté. La possibilité de faire des achats au retour permet en outre de s'épargner des surtaxes liées aux excédents de poids dans les bagages.

Les prix pratiqués sont les mêmes que ceux des boutiques hors taxes traditionnellement installées au départ. L'accès à cet espace est réservé aux passagers en provenance de l'étranger, soit tous les passagers à l'exception de ceux ayant fait un vol domestique en provenance de Zurich ou Lugano.

La boutique à l'arrivée à Genève est gérée par The Nuance Group. Actif sur quatre continents, ce groupe commercial est le plus important au sein des aéroports. Il est également présent sur d'autres segments de marché, comme la vente par correspondance, sur internet et les ferries.

Sources: ats/cmen / http://www.tsr.ch/info/toute-info/3177959.html (06 06 2011)
(07 06 2011)



Retour à la liste des newsletters