Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

28 décembre 2010

La newsletter de stop-tabac: les sujets clés de l?actualité mondiale sur le tabagisme

Sélection réalisée par Jean-François Etter

 

Le 28 Décembre 2010

- Les buralistes frontaliers ont reçu 1,1 milliard
- La nouvelle campagne qui accuse l'industrie du tabac
- New compounds may treat both alcohol and cigarette addictions


Les buralistes frontaliers ont reçu 1,1 milliard

En sept ans, la France a massivement soutenu le maintien des débitants de tabac situés aux frontières.

Depuis 2003, les buralistes français ont reçu plus de 1,1milliard d'euros d'aides. Ce afin de compenser les achats transfrontaliers qui ont explosé en 2004 après les fortes hausses de prix dans l'Hexagone. Ce bilan vient d'être dressé dans une note visant à contrebalancer les déclarations des buralistes contre la proposition de supprimer les restrictions d'achat de tabac à l'étranger.

À la demande de Bruxelles, le gouvernement de Nicolas Sarkozy voulait supprimer la limite d'achat de cigarettes à l'étranger à cinq cartouches et la remplacer par la notion, plus floue, de consommation personnelle. Les buralistes avaient immédiatement protesté contre cette mesure.

Dans le bilan adressé aux parlementaires, le ministère du Budget rappelle les deux contrats d'avenir, signés avec la profession (2004-2007 et 2008-2011) et qui visaient à compenser la baisse des achats de cigarettes chez les buralistes frontaliers.

De fortes augmentations de taxes, décidées au nom de la politique de santé publique, avaient conduit à une augmentation du prix des cigarettes de 40%. De nombreux fumeurs étaient alors allés s'approvisionner au Luxembourg, en Belgique, en Espagne ou en Allemagne où les cigarettes étaient vendues jusqu'à 30% moins chères.

Source: http://www.lessentiel.lu/fr/news/economie/story/16980844 (21 12 2010)
(28 12 2010)


La nouvelle campagne qui accuse l'industrie du tabac

Le Comité national contre le tabagisme lance, ce mardi, un spot télévisé pour dénoncer les pratiques de l'industrie du tabac à l'égard des jeunes.

Le Comité national contre le tabagisme (CNCT) va lancer une nouvelle campagne télévisée "au ton cynique et percutant" pour "dénoncer les pratiques de l'industrie du tabac" à l'égard des jeunes et "faire réagir devant l'inacceptable".

Le spot, créé gracieusement par l'agence Euro RSCG 360, sera diffusé à partir de mardi et jusqu'à fin janvier sur TF1 et Eurosport notamment. Il sera aussi visible sur le site du CNCT, Daylymotion et Youtube. Sur Twitter et Facebook, chacun sera invité à rejoindre le groupe "Brisons le cercle".

"Il faut que les choses soient dites et si l'industrie du tabac n'est pas contente, c'est bien l'objectif", a déclaré le président du CNCT Yves Martinet. "Il y a entre 200 000 et 300 000 jeunes qui sont des nouveaux fumeurs chaque année", a-t-il souligné.

"On veut rappeler que le tabagisme est une maladie de l'enfant, puisque les jeunes commencent à fumer à 13 ou 14 ans et que ce sont encore des enfants", a-t-il ajouté.

Le CNCT profite de cette campagne pour lancer une pétition en ligne pour dire "non aux pratiques des cigarettiers qui recrutent des consommateurs de plus en plus jeunes".

"Fumer, c'est être l'esclave du tabac"
La nouvelle campagne qui accuse l'industrie du tabac
En février 2010, une campagne de l'association des Droits des non-fumeurs avait fait polémique. Elle comparait en effet la consommation de tabac à de la soumission sexuelle. Un parallèle choc qui avait fait couler beaucoup d'encre.

Source: http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/la-nouvelle-campagne-qui-accuse-l-industrie-du-tabac_945793.html (22 12 2010)
(28 12 2010)


New compounds may treat both alcohol and cigarette addictions

Researchers at the Ernest Gallo Clinic and Research Center at the University of California, San Francisco, and Pfizer Inc., have determined that two new compounds may be effective in treating both alcohol and nicotine dependence at the same time.

In a paper published in the November 3, 2010 issue of Neuropsychopharmacology, the researchers showed that alcohol consumption in rodents was significantly decreased by two compounds that target neuronal nicotinic acetylcholine receptor (nAChR) subtype ?3?4*.

nAChRs are proteins found in the brain and broader central nervous system that mediate the effects of substances such as nicotine. Recent human genetic studies have shown that the genes encoding the ?3?4* subtype are of significant importance for susceptibility to both alcohol and nicotine dependence.

"The problem has been translating these important genetic findings into more effective medications for people," said co-senior author Selena E. Bartlett, PhD, director of the Preclinical Development group at the Gallo Center. The lead author of the study is Susmita Chatterjee, PhD, of the Gallo Center.

The work was done in collaboration with scientists led by co-senior author Hans Rollema, PhD, in the Neuroscience Research Unit at Pfizer Inc.

One of the new compounds, CP-601932, has been shown in a clinical study to be safe in humans, notes Bartlett. She recommends a clinical study to evaluate the compound's efficacy and potential benefits in treating both alcohol and nicotine dependence.

The other compound is PF-4575180. Both were developed by Pfizer.

"Alcohol and nicotine addiction are often treated as separate disorders," Bartlett says, "despite the fact that 60 to 80 percent of heavy drinkers smoke tobacco. There are very few effective strategies for treating these disorders separately, let alone together. Our data suggest that by targeting specific nAChR subtypes, it may be possible to treat both alcohol and nicotine dependence with one medication."

Significantly, while the compounds had a significant effect on the rodents' alcohol consumption, their intake of sucrose was not affected. "This indicates that unlike currently approved alcohol abuse medications, the compounds do not interfere with the brain's natural reward system in a larger way," says Bartlett.

- EurekAlert! November 5, 2010 (10 11 2010)
(28 12 2010)


Gratuit: brochures, et autocollants


Vous pouvez retrouver ces nouvelles sur le tabagisme tous les jours ICI sur stop-tabac
Si vous ne désirez plus recevoir ces nouvelles, cliquez simplement Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
" target="_blank">ici


Stop-tabac.ch est un programme de l’Institut de Médecine Sociale et Préventive de la Faculté de Médecine de l’Université de Genève, financé par le Département de l’Economie et de la Santé (Genève, Suisse) et par l'Office fédéral suisse de la santé publique (fonds de prévention du tabagisme).

Le 21 décembre 2010


Retour à la liste des newsletters