Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

31 août 2010

La newsletter de stop-tabac: les sujets clés de l?actualité mondiale sur le tabagisme

Sélection réalisée par Jean-François Etter

Le 31 Août 2010

- Contributions de la prévention primaire et secondaire
- Non fumeur, le Davidoff Swiss Indoors perd son sponsor
- Reaching Healthy People 2010 by 2013: A SimSmoke simulation.


Contributions de la prévention primaire et secondaire

Contexte: La mortalité par maladie coronarienne (CHD) aux États-Unis a diminué de moitié depuis 1980. Toutefois, la CHD reste une cause importante de décès. L'importance relative de la prévention primaire et secondaire dans l'explication de la chute de la mortalité par maladie coronarienne est débattue. 
Objectif: L'objectif de cette étude était de quantifier les contributions de la prévention primaire et secondaire dans la chute de la mortalité par maladie coronarienne aux États-Unis entre 1980 et 2000.
Méthodes: Le modèle IMPACT a été utilisé chez les sujets asymptomatiques (prévention primaire) et chez les patients CHD (prévention secondaire). Les analyses ont été effectuées en 2008.
Résultats: Environ 316.100 décès de moins étaient attribuables à des facteurs de risque: 64.930 chez les patients CHD (21%) et 251.170 chez les sujets asymptomatiques (79%). La baisse du tabagisme représentait environ 8390 décès de moins chez les patients avec CHD et 46.315 décès de moins chez les personnes asymptomatiques. La diminution du cholestérol a causé environ 22.210 décès de moins chez les patients coronariens et 107.300 décès de moins chez les personnes asymptomatiques. Les statines ont représenté environ 16.580 décès de moins, soit un sixième de la chute de mortalité. La diminution de la pression artérielle systolique représente environ 34.330 décès de moins chez les patients coronariens et 97.555 décès de moins chez les individus asymptomatiques. Les antihypertenseurs représentaient environ 23.845 décès de moins.
Conclusions: La moitié de la baisse de mortalité aux États-Unis dans la maladie coronarienne entre 1980 et 2000 Était attribuable à des facteurs de risque, la contribution de la prévention primaire à la réduction de la mortalité est considérablement plus élevée que celle de la prévention secondaire.
http://www.ajpm-online.net/webfiles/images/journals/amepre/AMEPRE2861.pdf (26 08 2010) 
(30 08 2010)


Non fumeur, le Davidoff Swiss Indoors perd son sponsor

Suisse - Après dix-sept ans de collaboration, le cigarettier Davidoff ne sera plus le sponsor des Swiss Indoors: promu dans la catégorie 500 de l'ATP, le tournoi bâlois tombe sous le coup des restrictions publicitaires sur le tabac.

Après dix-sept années d'un partenariat très fructueux, Davidoff ne sera plus le sponsor des Swiss Indoors, l'un des événements sportifs les plus importants du pays. Sous la contrainte de l'ATP, le cigarettier sera dans l'impossibilité de soutenir le tournoi rhénan après l'édition 2010 qui se déroulera cet automne.

La promotion l'an dernier du tournoi dans la catégorie 500 interdit à Davidoff de prolonger son partenariat. Les droits internationaux de télévision des tournois 500 sont, en effet, gérés par l'ATP. Confrontée aux restrictions publicitaires sur le tabac, l'ATP a signifié que le tournoi ne pouvait plus se dérouler sous son actuelle appellation.

Directeur du tournoi, Roger Brennwald remercie Davidoff de la manière avec laquelle le cigarettier a su faire face à cette situation inéluctable.

http://www.24heures.ch/actu/sports/fumeur-davidoff-swiss-indoors-perd-sponsor-2010-08-09 (13 08 2010) 
(27 08 2010)


Reaching Healthy People 2010 by 2013: A SimSmoke simulation.

BACKGROUND: Healthy People (HP2010) set as a goal to reduce adult smoking prevalence to 12% by 2010. PURPOSE: This paper uses simulation modeling to examine the effects of three tobacco control policies and cessation treatment policies-alone and in conjunction-on population smoking prevalence.

METHODS: Building on previous versions of the SimSmoke model, the effects of a defined set of policies on quit attempts, treatment use, and treatment effectiveness are estimated as potential levers to reduce smoking prevalence. The analysis considers the effects of (1) price increases through cigarette tax increases, (2) smokefree indoor air laws, (3) mass media/educational policies, and (4) evidence-based and promising cessation treatment policies.

RESULTS: Evidence-based cessation treatment policies have the strongest effect, boosting the population quit rate by 78.8% in relative terms. Treatment policies are followed by cigarette tax increases (65.9%); smokefree air laws (31.8%); and mass media/educational policies (18.2%). Relative to the status quo in 2020, the model projects that smoking prevalence is reduced by 14.3% through a nationwide tax increase of $2.00, by 7.2% through smokefree laws, by 4.7% through mass media/educational policies, and by 16.5% through cessation treatment policies alone. Implementing all of the above policies at the same time would increase the quit rate by 296%, such that the HP2010 smoking prevalence goal of 12% is reached by 2013.

CONCLUSIONS: The impact of a combination of policies led to some surprisingly positive possible futures in lowering smoking prevalence to 12% within just several years. Simulation models can be a useful tool for evaluating complex scenarios in which policies are implemented simultaneously, and for which there are limited data. 2010 American Journal of Preventive Medicine. All rights reserved.

Am J Prev Med. 2010 Mar;38(3 Suppl):S373-81.

Levy DT, Mabry PL, Graham AL, Orleans CT, Abrams DB. (09 04 2010) 
(25 08 2010)


Gratuit: brochures, et autocollants


Vous pouvez retrouver ces nouvelles sur le tabagisme tous les jours ICI sur stop-tabac
Si vous ne désirez plus recevoir ces nouvelles, cliquez simplement Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
" target="_blank">ici


Stop-tabac.ch est un programme de l’Institut de Médecine Sociale et Préventive de la Faculté de Médecine de l’Université de Genève, financé par le Département de l’Economie et de la Santé (Genève, Suisse) et par l'Office fédéral suisse de la santé publique (fonds de prévention du tabagisme).


Retour à la liste des newsletters