Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

06 avril 2010

La newsletter de stop-tabac: les sujets clés de l?actualité mondiale sur le tabagisme

Sélection réalisée par Jean-François Etter
Le 6 avril 2010

 

 


- Japon: une cigarette qui ne se fume pas
- Pas d'interdiction générale des chauffages pour terrasses
- The Relative Health Burden of Selected Social and Behavioral Risk Factors in the United States: Implications for Policy


 

Japon: une cigarette qui ne se fume pas

Un fabricant de tabac japonais va lancer une cigarette qui ne se fume pas, pour satisfaire des consommateurs inquiets d'une réglementation de plus en plus stricte à l'égard des fumeurs de l'archipel.

La "Zerostyle Mint" de Japan Tobacco ne nécessite ni briquet ni cendrier, puisqu'elle ne brûle pas, n'émet aucune fumée et n'encombre pas les trottoirs de mégots. Elle se glisse dans un cylindre plastique et, lorsque le consommateur aspire, lui envoie un parfum de tabac dans les poumons. "Nous avons mis au point ce produit pour répondre au soucis des fumeurs de ne pas gêner les autres dans les lieux publics", a expliqué une porte-parole du fabricant. "C'est une manière de fumer complètement nouvelle".

La cigarette consistera en une petite cartouche composée de nicotine, vendue environ 100 yens l'unité (80 centimes d'euro), à introduire dans le cylindre pour inhalation. L'absence de combustion évite la consommation de goudron. "Chaque cartouche pourra servir environ une demi-journée", a assuré la porte-parole. Grand consommateur, le Japon a longtemps été considéré comme le "paradis des fumeurs", avec ses faibles taxes sur le tabac et ses lieux publics dénués de toute restriction à la cigarette.

Mais les autorités ont commencé à réglementer l'usage du tabac, créant des espaces fumeurs et non-fumeurs dans les écoles, les hôpitaux ou les banques, et interdisant parfois aux consommateurs de fumer dans la rue. Inquiet du coût élevé de la cigarette pour la santé publique et les finances de la protection sociale, le gouvernement de centre-gauche a récemment incité les autorités locales à aller plus loin dans les restrictions.

Source: AFP 18/03/2010 (19 03 2010)
(05 04 2010)


 

Pas d'interdiction générale des chauffages pour terrasses

Cantons et communes continueront à fixer eux-mêmes les règles concernant les chauffages pour les terrasses. Le Conseil national a refusé d'interdire dans tout le pays ce type d'appareils lorsqu'ils utilisent des énergies non renouvelables.

Les nouvelles interdictions de fumer ont entraîné la multiplication d'installations utilisées pour chauffer les terrasses pendant la mauvaise saison. Les dispositions cantonales ou communales pour réglementer ce gaspillage se multiplient aussi, mais de manière désordonnée, a relevé Christian van Singer (Verts/VD), auteur d'une initiative parlementaire.

L'écologiste aurait souhaité interdire au niveau national ces champignons chauffants, sauf ceux qui utilisent de l'énergie de récupération ou renouvelable. A Chiara Simoneschi (PDC/TI), qui s'inquiétait du risque de faire ainsi mourir les pauvres fumeurs de pneumonie, M. van Singer a répondu qu'ils pouvaient se munir d'une couverture, comme le proposent certains restaurants.

Mais la majorité bourgeoise a rejeté le projet de l'élu vaudois, par 124 voix contre 61, estimant, comme sa commission, que la législation en place est suffisante. Celle-ci permet en effet déjà aux cantons et communes de prendre les mesures nécessaires. De plus, le contrôle aurait posé problème.

Source: Le Matin - http://www.lematin.ch/actu/suisse/chauffages-terrasses-national-ne-veut-interdiction-generale-247966 (11 03 2010)
(02 04 2010)


 

The Relative Health Burden of Selected Social and Behavioral Risk Factors in the United States: Implications for Policy

Objectives. We sought to quantify the potential health impact of selected medical and nonmedical policy changes within the United States.

Methods. Using data from the 19972000 National Health Interview Surveys (linked to mortality data through 2002) and the 19962002 Medical Expenditure Panel Surveys, we calculated age-specific health-related quality-of-life scores and mortality probabilities for 8 social and behavioral risk factors. We then used Markov models to estimate the quality-adjusted life years lost.

Results. Ranked quality-adjusted life years lost were income less than 200% of the poverty line versus 200% or greater (464 million; 95% confidence interval [CI]=368, 564); current-smoker versus never-smoker (329 million; 95% CI=226, 382); body mass index 30 or higher versus 20 to less than 25 (205 million; 95% CI=159, 269); non-Hispanic Black versus non-Hispanic White (120 million; 95% CI=83, 163); and less than 12 years of school relative to 12 or more (74 million; 95% CI=52, 101). Binge drinking, overweight, and health insurance have relatively less influence on population health.

Conclusions. Poverty, smoking, and high-school dropouts impose the greatest burden of disease in the United States.

American Journal of Public Health - AJPH First Look, published online ahead of print Dec 17, 2009 - Peter Muennig, Kevin Fiscella, Daniel Tancredi, Peter Franks (05 01 2010)
(31 03 2010)


Gratuit: brochures, et autocollants


Vous pouvez retrouver ces nouvelles sur le tabagisme tous les jours ICI sur stop-tabac
Si vous ne désirez plus recevoir ces nouvelles, cliquez simplement Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
" target="_blank">ici


Stop-tabac.ch est un programme de l’Institut de Médecine Sociale et Préventive de la Faculté de Médecine de l’Université de Genève, financé par le Département de l’Economie et de la Santé (Genève, Suisse) et par l'Office fédéral suisse de la santé publique (fonds de prévention du tabagisme).


Retour à la liste des newsletters