Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

08 décembre 2009


Nouvelles sur le tabagisme de Stop-tabac.ch
Préparées par Jean-François Etter
Le 08 Décembre 2009

 


- Les cigarettes regorgent d'agents pathogènes
- France: un député veut des cendriers de poche contre les mégots dans les rues
- Smoking prevalence, cigarette consumption and advice received from physicians: Change between 1996 and 2006 in Geneva, Switzerland


 

Les cigarettes regorgent d'agents pathogènes

(at) Les cigarettes du commerce contiennent des bactéries pathogènes.

Les fumeurs souffrent davantage d'infections par les bactéries. Pour la première fois, une étude de l'Université du Maryland et de l'Ecole Centrale à Lyon montrent que les cigarettes sont elles-mêmes source de nombreuses bactéries causant des infections et d'autres maladies.

L'équipe de recherche a analysé quatre marques de cigarettes connues en vente dans le commerce. Toutes contenaient des agents pathogènes, sans distinction.

Or, les bactéries survivent à l'allumage et à la combustion de la cigarette. Ainsi, en 1995, une étude a prouvé que les filtres des cigarettes déjà fumées contenaient une certaine sorte de bactérie.

Sources: www.at-suisse et
Amy R. Sapkota et al., Human Pathogens Abundant in the Bacterial Metagenome of Cigarettes, in: Environmental Health Perspectives, Online 22 October 2009 doi: 10.1289/ehp.0901201

www.ehponline.org


 

France: un député veut des cendriers de poche contre les mégots dans les rues

PARIS - Le député UMP de l'Isère Jacques Remiller a annoncé vendredi (20.11.09) avoir déposé une proposition de loi pour faire distribuer par les buralistes des cendriers de poche biodégradables et lutter ainsi contre les mégots dans les rues.

Il s'agit de "préserver l'environnement" en permettant aux fumeurs en extérieur de se débarasser de leurs mégots ailleurs qu'en extérieur, selon l'exposé des motifs dont l'AFP a eu copie.

L'élu "constate avec satisfaction" que l'interdiction de fumer dans les lieux publics est respectée, mais qu'elle s'est traduite par deux types de difficultés : "les nuisances sonores et une forte augmentation des rejets de mégots en extérieur et en particulier sur la voie publique".

Il rappelle que, selon l'ADEME, "un mégot seul met entre trois mois et deux ans pour se dégrader".

La distribution de cendriers de poches biodégradables avait été testée durant l'été 2008 par la filiale française du fabricant de cigarettes British American Tobbacco (BAT). L'opération s'était déroulée sur les plages pour limiter le nombre de mégots dans le sable.

Saisie par une association anti-tabac, la justice avait estimé que cette distribution n'était pas une publicité illégale en faveur du tabac.

Le tribunal de Paris avait jugé que l'opération était plutôt salutaire, au vu de "l'augmentation extrêmement importante du nombre de mégots sur les voies publiques".

Pour que l'utilisation d'un tel cendrier "devienne un réflexe", il propose que les buralistes les distribuent à leurs clients.

Le député souligne qu'un tel cendrier devra être biodégradable, financé par la publicité et ne comporter aucune référence à une marque de cigarettes.

Il serait générateur d'économie pour les collectivités locales au titre de l'entretien de la voirie, assure-t-il.

Source: AFP


 

Smoking prevalence, cigarette consumption and advice received from physicians: Change between 1996 and 2006 in Geneva, Switzerland

Objective
To assess change between 1996 and 2006 in smoking prevalence, cigarette consumption, quit attempts, motivation to quit and advice received from physicians in Geneva, Switzerland.

Methods
Postal surveys in cross-sectional, representative samples of the general population of Geneva in 1996 and 2006.

Results
There were 742 participants in 1996 (response rate 75%) and 1487 in 2006 (response rate 76%). Smoking prevalence remained stable between 1996 (28.0%, 95% confidence interval: 24.7 to 31.3%) and 2006 (26.5%, 24.3 to 28.7%, p = 0.46). Among smokers, cigarette consumption fell from 15 to 13 cig./day between 1996 and 2006 (p = 0.003). However, tobacco dependence, as measured by the Heaviness of Smoking Index, remained stable (mean = 1.9 vs. 1.7, p = 0.18). The proportion of smokers who made a 24-hour quit attempt in the previous year remained stable (29.2% in 1996, 32.1% in 2006, p = 0.52), but more smokers reported that they intended to quit in the next 6 months in 2006 (39.6%) than in 1996 (29.1%, p = 0.045). The association between smoking prevalence and income was stronger in 2006 (chi2 = 53.7, p < 0.001) than in 1996 (chi2 = 10.9, p = 0.012). In 2006 (no change since 1996), few smokers reported that, during their last medical visit, their physician told them to quit smoking (27.3%) or offered them help to quit (13.3%).

Conclusions
Over these 10 years, smoking prevalence, nicotine dependence levels and the frequency of quit attempts remained stable, but smokers' motivation to quit increased. We observed a growing social gap in smoking prevalence and cigarette consumption. Smoking cessation advice was seldom received during medical visits.

Source;
Addictive Behaviors
http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VC9-4XKBYWM-
1&_user=779890&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&_docanchor=&view=c&_acct
=C000043220&_version=1&_urlVersion=0&_userid=779890&md5=d36aa7727dd7541717865947bbbc9812


Author:
Jean-François Etter Institute of social and preventive medicine, University of Geneva, CMU, case postale, CH-1211 Geneva 4, Switzerland


Si vous ne désirez plus recevoir ces nouvelles, cliquez simplement Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser." target="_blank">ici


Stop-tabac.ch est un programme de l’Institut de Médecine Sociale et Préventive de la Faculté de Médecine de l’Université de Genève, financé par le Département de l’Economie et de la Santé (Genève, Suisse) et par l'Office fédéral suisse de la santé publique (fonds de prévention du tabagisme).


Retour à la liste des newsletters