Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

22 septembre 2009


Nouvelles sur le tabagisme de Stop-tabac.ch
Préparées par Jean-François Etter
Le 22 Septembre 2009

 


- Les voitures, haut lieu du tabagisme passif
- J'ai (dé)testé le Snus pour vous
- Après 18? mois de cafouillis Genève revote sur la fumée


 

Les voitures, haut lieu du tabagisme passif

[Le Point] Dans certains pays, il est interdit de fumer quand des enfants sont présents dans une voiture. Cette mesure prend toute sa justification avec les résultats d'une étude américaine qui viennent d'être publiés dans la revue Tobacco Control : les chercheurs ont, en effet, montré une importante présence de nicotine dans les véhicules des personnes qui fument en conduisant, aussi bien au niveau du siège du passager que des sièges arrière. Quant au fait d'ouvrir les fenêtres pendant la moitié du trajet, cela ne diminue l'exposition passive que de 60 %.

L'étude a eu lieu au cours de l'été 2008. Vingt-deux employés d'une grande institution médicale de Baltimore (17 fumeurs et 5 non-fumeurs), réunis en congrès, ont été sélectionnés pour participer à ce travail. Ils devaient faire, chaque jour, un trajet d'au moins trente minutes. Dans chaque voiture, 2 analyseurs de nicotine étaient placés sur une période de vingt-quatre heures : l'un sur l'appui-tête du passager avant, l'autre sur le siège situé derrière celui du conducteur. Les concentrations moyennes de nicotine recueillies dans les voitures des fumeurs ont été de 9,6 g/m3 contre 0 g/m3 dans celles des non-fumeurs. La concentration maximale, de 128,1 g/m3, a été relevée dans une petite automobile où le conducteur a fumé 8 cigarettes en 105 minutes, vitres fermées mais avec la ventilation en marche.

"Les taux de nicotine dans l'air des voitures étaient bien plus élevés que ceux habituellement relevés dans des lieux publics ou dans des domiciles privés, et même plus élevés que dans les bars et restaurants. Ces niveaux élevés de risque de tabagisme passif soulignent la nécessité de mesures d'éducation et de législation régulant le tabagisme dans les voitures quand il y a des passagers, spécialement des enfants", concluent les auteurs. Et même si bon nombre de fumeurs risquent fort de s'indigner à l'idée de ne plus être libres de griller une cigarette au volant, 53 % des participants à ce travail ont indiqué que, s'ils ne pouvaient plus fumer dans leur voiture, cela les inciterait à arrêter leur consommation de tabac.

Auteur: Anne Jeanblanc
http://www.lepoint.fr/actualites-sciences-sante/2009-09-03/danger-les-voitures-haut-lieu-du-tabagisme-passif/1055/0/373763


 

J'ai (dé)testé le Snus pour vous

Le Snus, sorte de tabac à chiquer scandinave, pourrait prochainement faire son entrée sur le territoire français. En attendant, on l'a (dé)testé pour vous. Lire la suite:

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/j-ai-de-teste-le-snus-pour-vous_781467.html


 

Après 18? mois de cafouillis Genève revote sur la fumée

[TdG]Votations cantonales | Rebelote! L'interdiction de fumer dans les établissements publics repasse devant les électeurs genevois. Cette fois-ci, des fumoirs sont prévus. Tiré par la majorité de droite, le parlement a opéré un revirement. Un opposant et un partisan avertissent: quel que soit le verdict populaire, la saga risque de continuer. Repères

Chronologie d'un sacré petchi autour de la fumée

?24 février 2008: l'initiative Fumée passive et santé fait un tabac. Forts de 79,16% de voix favorables, les initiants demandent une mise en uvre rapide de l'interdit.

?3 mars 2008: le Conseil d'Etat adopte un règlement d'exécution pour bannir la clope de tous les lieux publics intérieurs ou fermés du canton. Soit les cafés, restaurants, débits de boisson, hôpitaux, centres sportifs, culturels ou de loisirs.

?1er juillet 2008: la fumée est proscrite des lieux publics, à l'exception de certains endroits comme les cercles. Les amendes prévues contre les contrevenants sont lourdes: 1000?francs pour les fumeurs et jusqu'à 10?000?francs pour un restaurateur qui laisserait fumer un client!

?30 septembre 2008: le Tribunal fédéral (TF) annule le règlement du Conseil d'Etat. Il lui reproche de ne pas avoir conçu une loi d'application.

?1er octobre 2008: on refume partout à Genève. Enfin presque, puisque chaque établissement est libre de tolérer ou pas la cigarette.

?29 octobre 2008: le Conseil d'Etat dépose son projet de loi; il reprend le contenu du règlement cassé par le TF.

?22 janvier 2009: coup de théâtre! Le parlement modifie la loi contre la fumée. Une possibilité d'aménager des fumoirs est offerte aux établissements et lieux publics.

?Mai 2009: avec plus de 15?000 signatures, le référendum de la Société des cafetiers et des Dissidents de Genève aboutit.

Auteur: LAURENCE Bézaguet | La Tribune de Genève
uot; href="http://www.tdg.ch/geneve/actu/18-mois-cafouillis-geneve-revote-fumee-2009-09-06">http://www.tdg.ch/geneve/actu/18-mois-cafouillis-geneve-revote-fumee-2009-09-06



Retour à la liste des newsletters