Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

17 mars 2009

Menu: - Forum - Témoignages - Coach - Testez-vous - Médicaments - Maladies - Brochures

Nouvelles sur le tabagisme de Stop-tabac.ch
Préparées par Jean-François Etter
Le 17 Mars 2009

 


- Être payé pour écraser
- Brochures et autocollants gratuits
- Nouvelle publication issue de données recueillies sur Stop-tabac.ch


 

Être payé pour écraser

Avis à tous ceux qui aimeraient que des amis, collègues, conjoints ou employés cessent de fumer: vous aurez plus de chance que ça fonctionne si vous leur donnez un peu d'argent pour le faire.

L'appât du gain aurait un effet positif chez les fumeurs, selon une étude du médecin Kevin Volpp qui vient de paraître dans le New England Journal of Medecine.

Pour réaliser leur enquête, les chercheurs de l'École de médecine de l'Université de Pennsylvanie ont obtenu un échantillon de 878 employés travaillant pour une multinationale américaine. Du lot, 442 d'entre eux ont reçu de l'information sur des programmes pour arrêter de fumer, l'autre portion du groupe a reçu de l'information sur un programme pour se débarrasser du tabac, mais accompagné de mesures financières incitatives.

Ainsi, on promettait de remettre 100$ à une personne qui complétait le programme, 250 $ à ceux qui avaient arrêté de fumer six mois après avoir complété la formation (montant versé après avoir effectué un test biochimique) et 400$ à ceux qui poursuivaient leur abstinence pour six mois additionnels (encore une fois à être confirmé par un test).

Le pouvoir de l'argent
Les chercheurs ont stratifié l'ensemble des participants selon le site de travail, leur revenu et selon leurs habitudes de consommation de cigarettes (de fumeur occasionnel à gros fumeur).

Résultat? Le groupe qui a reçu de l'argent a démontré un taux de cessation nettement supérieur. De 9 à 12 mois après avoir suivi le programme, 14,7% du groupe payé avait écrasé contre 5% pour le groupe sans incitatifs financiers... Les scientifiques ont également noté que le taux d'enrôlement au programme et le taux de complétion avaient été, eux aussi, plus élevés parmi le premier groupe. L'argent ne fait peut-être pas le bonheur, mais il peut motiver à arrêter de fumer.

Écrit par Valérie Dufour
Source: Rue Frontenac
http://www.ruefrontenac.com/nouvelles-generales/30-sante/759-dufour-ecraser-cigarettes-fumer


 

Brochures et autocollants gratuits

Brochures pour fumeurs et ex-fumeurs, autocollants "Interdiction de fumer", gratuits pour la Suisse. Commandes http://www.stoptabac.ch/fr/order_suisse_poste.html


 

Nouvelle publication issue de données recueillies sur Stop-tabac.ch

Test de la Cigarette Dependence Scale dans 4 échantillons de fumeurs quotidiens: cliniques psychiatriques, cliniques de tabacologie, un site Web et dans la population générale.

OBJECTIF:
Evaluer les propriétés de la Cigarette Dependence Scale (CDS-12) dans différents échantillons de fumeurs quotidiens et fournir des scores de référence dans un échantillon de la population générale.
MÉTHODES:
Enquêtes menées dans 4 échantillons de fumeurs quotidiens de cigarettes: patients psychiatriques à Genève, Suisse (n = 226), clients de cliniques de sevrage tabagique en France (n = 370), visiteurs d'un site Internet d'aide à l'arrêt du tabac (n = 13697) et un échantillon représentatif de l'ensemble de la population de Genève (n = 292).
RÉSULTATS:
Dans tous les 4 échantillons, les coefficients alpha de Cronbach étaient >0,87 et l'analyse factorielle a indiqué que la CDS-12 est unidimensionnelle. La distribution de CDS-12 est légèrement asymétrique vers des valeurs élevées, et l'échelle est associés au taux de monoxyde de carbone expiré, mais cette association n'est pas forte (9% de la variance expliquée, p <0,001). Les scores CDS-12 étaient les plus élevés chez les clients des cliniques d'arrêt du tabac (moyenne = 47,7, SD = 10,2), suivis par les patients psychiatriques (moyenne = 44,4, SD = 8,4), les visiteurs du site internet (moyenne = 43,3, SD = 11,6) et l'échantillon de la population générale (moyenne = 36,9, SD = 12,3). Sauf pour la tolérance, chaque élément des définitions DSM-IV et ICD-10 de la dépendance se traduit par au moins une question de la CDS-12, même si la correspondance avec ces définitions est parfois indirecte.
CONCLUSIONS:
Cette étude présente des scores de référence et une évaluation de la validité et de la fiabilité de CDS-12 dans divers échantillons de fumeurs quotidiens. Cette information devrait être utile pour les cliniciens et les chercheurs.

Etter JF, Le Houezec J, P Huguelet, M. Etter
Addict Behav. 2009 , 34 (5) :446-50. Epub 2008 déc 24.
http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VC9-4V70NK4-3&_user=779890&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&view=c&_acct=C000043220&_version=1&_urlVersion=0&_userid=779890&md5=02de09dfb1647a24c9f36d615e7b1086



Retour à la liste des newsletters