Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

20 janvier 2009

Menu: - Forum - Témoignages - Coach - Testez-vous - Médicaments - Maladies - Brochures

Nouvelles sur le tabagisme de Stop-tabac.ch
Préparées par Jean-François Etter
Le 20 Janvier 2009

 


- La justice américaine autorise les poursuites contre les cigarettes light
- Donnez votre opinion sur les médicaments pour arrêter de fumer
- Smoking cessation advice: Swiss physicians lack training


 

La justice américaine autorise les poursuites contre les cigarettes light

Revers inattendu pour les géants américains du tabac. Pour la première fois, la Cour suprême des États-Unis a autorisé lundi les fumeurs à poursuivre les fabricants de cigarettes pour tromperie sur le caractère moins nocif des cigarettes "légères" ou "à faible teneur en goudron". La plus haute juridiction américaine avait été saisie par trois fumeurs qui voulaient poursuivre en justice le cigarettier Altria, qui détient notamment la marque Philip Morris.

Les neuf juges ont décidé à cinq voix contre quatre que les lois des États sur la protection des consommateurs pouvaient être invoquées, alors que dans des décisions récentes les magistrats avaient fait primer la loi fédérale sur les lois des États. Cette dernière, adoptée en 1966, interdit aux États d'intervenir contre des publicités pour le tabac qui évoqueraient le rapport entre tabagisme et santé. Les avocats d'Altria soutenaient de leur côté que la plainte n'était pas recevable, se réfugiant justement derrière cette loi fédérale. La Cour n'a "pas trouvé d'élément de culpabilité" contre le groupe, a affirmé Philip Morris, la société indiquant qu'elle "se servira de la solide ligne de défense utilisée dans le passé pour se défendre contre ce type de poursuite".

Ce revirement pourrait avoir de très importantes répercussions en termes financiers pour les firmes de tabac Outre-Atlantique, poursuivies par de nombreux anciens fumeurs sur des accusations comparables. Ce jugement de la Cour suprême donne le feu vert à des dizaines de poursuites entamées par des fumeurs dans l'État du Maine, où l'affaire a commencé, et dans le reste des États-Unis. Néanmoins, il faudra encore prouver que la mention légères ou à faible teneur en goudron constitue une réelle infraction aux lois régionales, a souligné un juge de la Cour. Pour la plupart, les plaignants accusent les fabricants d'avoir su, depuis des dizaines d'années, que les fumeurs de cigarettes "légères" compensaient le faible apport de nicotine et de goudron de différentes façons, notamment en tirant de plus grosses bouffées qu'avec les cigarettes ordinaires.
lepoint.fr (avec agence)
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/la-justice-americaine-autorise-les-poursuites-contre-les/924/0/300194

Donnez votre avis sur les médicaments pour arrêter de fumer:
Répondez http://www.stop-tabac.ch/fr/NRTpref/NRTpref1.html


 

Donnez votre opinion sur les médicaments pour arrêter de fumer

Veuillez prendre quelques minutes pour donner votre opinion sur les médicaments pour arrêter de fumer. Merci + + de votre aide. Cliquez ici:
http://www.stop-tabac.ch/fr/NRTpref/NRTpref1.html


 

Smoking cessation advice: Swiss physicians lack training

Objectives: To assess the use and appropriateness of medical advice for smoking cessation provided by registrars in a General Medicine Outpatient Department to an unselected patient population in Switzerland.

Methods: A prospective observational study in which 314 consecutive outpatients were contacted by phone within 24 h after their consultation. Questions and information concerning smoking asked and/or provided by the registrar to patients were collected.

Results: Eleven registrars (mean age 34 years (range 2940), 54% females, mean of 5 years (range 3.56 years) postgraduate medical training) worked in the Basel University Hospital Medical Outpatient Department during the study period from 01.01.2006 to 31.03.2006. In total 314 participants (mean 48 years, age range 1671 years, 50% females) completed the study. Registrars queried 81% of the patients about smoking, but inquired about smoking duration only in 44% of the patients. Twenty-eight percent of the patients received information about the risks related to smoking, whereas cessation was discussed only with 10% and offered to 9% of the patients.

Conclusion: Though most junior physicians in the survey asked about smoking, they failed to appropriately address tobacco-related health issues and offer cessation advice in the majority of cases. Extended regular training for physicians on smoking-related issues will be necessary in order to improve counselling of smokers and meet the global tobacco challenge.

Christophe von Garnier et al.
Cancer Detection and Prevention
Volume 32, Issue 3, 2008, Pages 209-214
http://www.sciencedirect.com/science/journal/0361090X



Retour à la liste des newsletters