Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

12 août 2008

Menu: - Forum - Témoignages - Coach - Testez-vous - Médicaments - Maladies - Brochures

Nouvelles sur le tabagisme de Stop-tabac.ch
Préparées par Jean-François Etter
Le 12 Août 2008

 


- Un traitement de désaccoutumance au tabac aurait des effets nocifs
- La cigarette disparaît, l'alcool trinque
- Questionnaire for women who smoke


Un traitement de désaccoutumance au tabac aurait des effets nocifs

OTTAWA - Le ministère fédéral de la Santé a émis une mise en garde sur les effets neuropsychiatriques d'un traitement de désaccoutumance au tabac.
Selon un communiqué transmis vendredi par Santé Canada, un certain nombre de patients qui prennent le Champix ont dit s'être sentis agités, avoir sombré dans une humeur dépressive, ressenti de l'hostilité ou des changements dans leur comportement.

Le médicament conçu par Pfizer agit sur des zones du cerveau affecté par la nicotine. Il atténue les symptômes du sevrage et bloque les effets de la nicotine en cas de rechute.
Le Champix est vendu au Canada depuis avril 2007. Dans l'année qui a suivi son approbation, 226 incidents d'effets neuropsychiatriques nocifs ont été rapportés au pays.
Au cours de cette période, plus de 708 500 ordonnances ont été rédigées pour ce médicament.

Le ministère fédéral de la Santé a formulé une série de directives à l'attention de la population. Il recommande aux consommateurs de Champix qui ont éprouvé des problèmes de santé mentale de le signaler à leur médecin. Il suggère aussi de cesser le traitement si un des symptômes décrits a été ressenti ou constaté par une autre personne.
Santé Canada avait déjà publié un article sur le sujet dans une publication spécialisée en avril.
http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=2008062399


La cigarette disparaît, l'alcool trinque

(TF1) La consommation de spiritueux, les boissons dont le taux d'alcool est supérieur à 15, a baissé entre 5 et 20% depuis le début de l'année dans les cafés, hôtels et restaurants, a déclaré lundi Pierre Coppéré, PDG de Pernod et président de la fédération française des spiritueux.

L'interdiction de fumer dans les lieux publics, en vigueur depuis le 2 janvier 2008, "a clairement eu un impact sur la consommation de spiritueux", selon Pierre Coppéré qui était interrogé sur BFM. Il n'a pas non plus écarté parmi les motifs de cette baisse "la morosité économique" ou "le temps maussade".

La consommation de spiritueux a baissé "entre 5 et 20% selon les types d'établissements et les régions", a affirmé Pierre Coppéré. Selon lui, les cafés traditionnels, comme les bars-tabacs, sont ceux qui ont le plus souffert de l'interdiction de fumer.

Alors que le gouvernement réfléchit aux mesures pour réduire la consommation d'alcool chez les jeunes, Pierre Coppéré s'est déclaré en faveur de l'interdiction de vente dans les grandes surfaces de spiritueux aux mineurs de moins de 18 ans.
TF1
http://tf1.lci.fr/infos/economie/consommation/0,,3886620,00-cigarette-disparait-alcool-trinque-.html


Questionnaire for women who smoke

Your answers will help us devise better programmes for helping women with stopping smoking.

Please click below to answer:
http://www.stoptabac.ch/en/PG/



Retour à la liste des newsletters