Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

05 août 2008

Menu: - Forum - Témoignages - Coach - Testez-vous - Médicaments - Maladies - Brochures

 


Nouvelles sur le tabagisme de Stop-tabac.ch
Préparées par Jean-François Etter
Le 05 Août 2008

 


- Arrêter de fumer sans grossir
- Un coach sur Nintendo DS pour arrêter de fumer
- An informal school-based peer-led intervention for smoking prevention in adolescence (ASSIST): a cluster randomised trial


Arrêter de fumer sans grossir

7 sur 7
Evitez les tentations.
Pratiquez du sport pour vous changer les idées et surtout limiter la prise des kilos.
70% des personnes qui arrêtent de fumer prennent du poids: environ trois kilos pour les hommes et quatre pour les femmes. Voilà de quoi dissuader les fumeurs qui souhaiteraient renoncer à la cigarette.

En fumant un paquet de cigarettes, on brûle 200 calories grâce à la nicotine. Les fumeurs se trouvent ainsi 2 à 4 kg en dessous de leur poids normal. Une fois qu'ils arrêtent de fumer, ces calories ne sont plus brûlées, le corps retrouve donc son poids d'origine. Ajouté à cela qu'on mange davantage pour compenser le manque de tabac et qu'on est plus souvent attirés par le sucré, il y a de quoi hésiter. 7sur7 vous donne quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.

On se débarrasse des tentations
On vide les placards des chips, bonbons et biscuits et on les proscrit de la liste des courses.

On adopte un substitut nicotinique
En maintenant un apport réduit de nicotine, ils facilitent le sevrage tout en diminuant la sensation de manque. Résultat: les envies de grignotage et dès lors la prise de poids sont limités.

On mange davantage de pâtes, riz et lentilles
En quantité raisonnable et de préférence au dîner plutôt qu'au souper pour faciliter la digestion. Ils limitent les envies de sucré au cours de l'après-midi.

On se change les idées
Pour faire passer l'envie de fumer, occupez-vous l'esprit. Et pourquoi pas en faisant du sport? Voilà qui évitera la prise de poids tout en vous faisant sentir mieux dans votre corps.

On limite l'acool
Beaucoup de fumeurs associent la cigarette à l'acool et sont plus enclins &agrav! e; s'en griller une après un petit verre. Mieux vaut donc éviter l'alcool et le remplacer par une boisson moins calorique.
(7sur7)
http://www.7sur7.be/7s7/fr/1518/Sant/article/detail/305888/2008/06/09/Arr-ter-de-fumer-sans-grossir.dhtml


Un coach sur Nintendo DS pour arrêter de fumer

Adaptation sur Nintendo DS de la célèbre méthode Easyway, J'arrête de fumer utilise une quinzaine de mini-jeux pour inciter les fumeurs à dire non à la cigarette.
Il y avait eu un CD-Rom conçu par des médecins français et vendu en pharmacie. Puis le site Stobacco.fr grâce auquel les fumeurs essaient d'arrêter de fumer avec l'aide de leurs amis. La DS devient le dernier recours high-tech des accros à la nicotine. Lire la suite sur 01net:
http://www.01net.com/editorial/382448/un-coach-sur-ds-pour-arreter-de-fumer/


An informal school-based peer-led intervention for smoking prevention in adolescence (ASSIST): a cluster randomised trial

The Lancet 2008; 371:1595-1602

Background
Schools in many countries undertake programmes for smoking prevention, but systematic reviews have shown mixed evidence of their effectiveness. Most peer-led approaches have been classroom-based, and rigorous assessments are scarce. We assessed the effectiveness of a peer-led intervention that aimed to prevent smoking uptake in secondary schools.

Methods
We undertook a cluster randomised controlled trial of 10?730 students aged 1213 years in 59 schools in England and Wales. 29 schools (5372 students) were randomly assigned by stratified block randomisation to the control group to continue their usual smoking education and 30 (5358 students) to the intervention group. The intervention (ASSIST [A Stop Smoking In Schools Trial] programme) consisted of training influential students to act as peer supporters during informal interactions outside the classroom to encourage their peers not to smoke. Follow-up was immediately after the intervention and at 1 and 2 years. Primary outcomes were smoking in the past week in both the school year group and in a group at high risk of regular smoking uptake, which was identified at baseline as occasional, experimental, or ex-smokers. Analysis was by intention to treat. This study is registered, number ISRCTN55572965.

Findings
The odds ratio of being a smoker in intervention compared with control schools was 075 (95% CI 055101) immediately after the intervention (n=9349 students), 077 (059099) at 1-year follow-up (n=9147), and 085 (072101) at 2-year follow-up (n=8756). The corresponding odds ratios for the high-risk group were 079 (055113 [n=3561]), 075 (056099 [n=3483]), and 085 (070102 [n=3294]), respectively. In a three-tier multilevel model with data from all three follow-ups, the odds of being a smoker in intervention compared with control schools was! 078 (064096).

Interpretation
The results suggest that, if implemented on a population basis, the ASSIST intervention could lead to a reduction in adolescent smoking prevalence of public-health importance.

http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140673608606923/abstract



Retour à la liste des newsletters