Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

15 avril 2008

Menu: - Forum - Témoignages - Coach - Testez-vous - Médicaments - Maladies - Brochures

 


Nouvelles sur le tabagisme de Stop-tabac.ch
Préparées par Jean-François Etter
Le 15 Avril 2008

 


- Etude : Des comportements de prévention combinés peuvent accroître de 14 ans l'espérance de vie
- France : Les ventes de cigarettes ont baissé de 6.3%
- Topiramate for smoking cessation


Etude : Des comportements de prévention combinés peuvent accroître de 14 ans l'espérance de vie

Des chercheurs ont établi que le fait de ne pas fumer, l'activité quotidienne, une consommation très réduite d'alcool, une consommation suffisante de fruits et légumes pouvait accroître de 14 ans l'espérance de vie par rapport à des personnes n'adoptant pas de telles règles d'hygiène de vie. Des chercheurs de l'Université de Cambridge et du Conseil de recherche médicale au Royaume Uni ont étudié les styles de vie et les déterminants de la santé afin de quantifier l'impact potentiel combiné pour la santé de certains comportements. Afin cette fin, ils ont suivi plus de 20 000 hommes et femmes âgés de 45 à 79 ans selon quatre critères : le fait de ne pas fumer, l'activité physique, une! consommation quotidienne limitée d'alcool et la consommation d'au moins cinq fruits et légumes par jour. Les chercheurs concluent que le risque de mortalité globale augmente de manière significative en cas de diminution de ces quatre indicateurs. Ceux qui adoptent chaque jour les quatre critères présentent un risque de mortalité réduit au quart par rapport à ceux qui n'adoptent aucune des pratiques étudiées. Bien que les tendances indiquaient une incidence très forte pour les pathologies cardiovasculaires, les chercheurs ont également établi une relation avec la prévention de la survenue de cancers et d'autres pathologies.

Sources : nouvelles du CNCT (www.cnct.fr) et - EurActiv, 11 Janvier 2008
http://www.euractiv.com/en/health/study-combine! d-healthy-behaviours-add-14-yearslife/article-169457
! - Study: Combined Impact of Health Behaviours and Mortality in Men and women: The EPICNorfolk
Prospective Population Study
http://www.plos.org/press/plme-05-01-khaw.pdf


France : Les ventes de cigarettes ont baissé de 6.3%

Le Figaro - Selon la revue des buralistes, Le Losange, la tendance est morose depuis le 1er janvier.

Une première étude du ministère de la Santé faisait ressortir, fin février, l'effet bénéfique de la lutte anti-tabac. Près de 15% d'infarctus en moins auraient ainsi été enregistrés aux urgences en un an. Des chiffres qui vont dans le sens de ceux des ventes de tabac. Pour le magazine des buralistes, Le Losange, les ventes de cigarettes auraient ainsi reculé de 6.3% au mois de janvier en France sur un an. D'après le magazine, les livraisons ont chuté de 5.9% dans les départements ayant une forte proportion de bar-tabacs. L'industrie du tabac s'inquiète aussi pour son business. Deuxième sur le marché, British American Tobacco enregistre de son côté un recul des ! ventes de cigarettes de l'ordre de 6.4% en 2008, contre une baisse de 1.4% au mois de janvier 2007. Cela représente 304 millions de cigarettes et 5 tonnes de tabac à rouler en moins, explique-t-on chez British American Tobacco.

Le fabricant de cigarettes explique également ce recul des ventes par une hausse des achats transfrontaliers. Ainsi, les chiffres de la consommation de cigarettes seraient faussés par les achats qui ont lieu à l'étranger. L'industriel souligne également le manque à gagner en termes de recettes fiscales pour l'Etat : 500 millions d'euros.

Le marché du tabac reste cependant stable. La hausse des prix des cigarettes est totalement absorbée par la baisse de consommation de janvier 2008. En valeur, le marché enregistrerait donc une baisse inférieure à 1%, selon le magazine.

Source: Le Figaro - G. Gombert
11/03/2008
http://www.lefigaro.fr/conso/2008/03/11/05007-20080311ARTFIG00585-les-ventes-de-cigarettes-ont-baisse-de-.php .


Topiramate for smoking cessation

Abstract: Aims
?
Study aims were threefold: (i) to determine the feasibility, potential efficacy and safety of topiramate as an aid to smoking cessation; (ii) to examine potential predictors of abstinence including gender; and (iii) to explore topiramate's effects on tobacco withdrawal and post-cessation weight gain. Design?
Randomized, double-blind, placebo-controlled, 11-week clinical trial with a 6-week dosage titration period and 5?weeks of maintenance treatment.
Setting?
Single-site, out-patient, randomized clinical trial.
Participants?
Thirty-eight adult male and 49 female chronic smokers who smoked an average of >?10 cigarettes per day and who were motivated to try to quit smoking.
Intervention?
Random assignment to receive either topiramate (n?=?43) up to 200?mg daily in divided doses or placebo (n?=?44) orally c! ombined with brief counseling over an 11-week period.
Measurements?
Carbon monoxide (CO)-confirmed 4-week prolonged abstinence rate during weeks 8-11. Changes in tobacco withdrawal, body weight and safety parameters were also assessed.
Findings?
Overall, no significant increase in the prolonged abstinence rate was detected, but logistic regression analysis indicated significant gender-specific differences. Men treated with topiramate were nearly 16 times more likely to quit smoking than women on topiramate [37.5% versus 3.7%; odds ratio (OR)?=?15.6; P?=?0.016] and were roughly four times more likely to quit smoking than placebo-treated men (37.5% versus 13.6%; OR?=?3.8; P?=?0.098). Topiramate-treated men reported significantly lower tobacco withdrawal scores than both women taking topiramate and men on placebo. On average, male cessators on placebo gained 3.30?kg, whereas topiramate led to a! 0.72?kg weight loss (P?=?0.03). Study disco! ntinuati on rates due to adverse events (AEs) were significantly higher in the topiramate group (topiramate 23% versus placebo 2%). The most commonly reported AEs in the topiramate arm were paraesthesia, fatigue, difficulty with concentration/attention and nervousness.
Conclusions?
Topiramate produced gender-specific effects on smoking cessation. Male smokers had markedly greater quit rates than female smokers and men were roughly four times more likely to quit smoking when treated with topiramate as compared to placebo. Topiramate was fairly well tolerated, although higher discontinuation rates were seen. Topiramate's triple effects aiding smoking abstinence, attenuating nicotine withdrawal and preventing post-cessation weight gain might make it a promising agent for treating tobacco addiction, at least in men.

Authors: Anthenelli, Robert M.; Blom, Thomas J.1; McElroy, Susan L.2; Keck, Paul E.
Source: Addiction, Volume 103, Number 4, April 2008 , pp. 687! -694(8)



Retour à la liste des newsletters