Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

01 octobre 2007

Nouvelles sur le tabagisme - Octobre 2007
Préparées par Jean-François Etter pour stop-tabac.ch


Interdiction de fumée dans les lieux publics en bonne voie à Genève

Les défenseurs de l'initiative cantonale interdisant la fumée dans les lieux publics ont remporté une victoire au Grand Conseil genevois. Les députés ont choisi de ne pas opposer de contre-projet au texte, ce qui aurait retardé le vote populaire.
La coalition composée des partis centristes et de la gauche voyait dans la proposition d'un contre-projet une manoeuvre pour retarder le vote populaire. Le scrutin n'aurait pas pu survenir avant 2009, alors que l'initiative toute seule pourra être soumise aux Genevois dès mars 2008. Le parlement a finalement privilégié l'initiative par 50 voix contre 29 et quatre abstentions.
Source: Tribune de Genève
http://www.tdg.ch/pages/home/tribune_de_geneve/recherche/recherche_3_2_1/(contenu)/134770


"J'arrête de fumer, j'ai peur de grossir"

Vous vous sentez concerné-e? Alors participez au sondage de l'Association des diététicien-nes de Genève, http://www.adige.ch


Votre avis nous intéresse: nouvelle version de Stop-tabac.ch http://www.stop-tabac.ch/fr/DFI/

http://www.stop-tabac.ch/fr/DFI/

Nous avons développé une nouvelle version du site STOP-TABAC.CH, http://stop-tabac.dfinet.info/fr/index.php?option=com_frontpage&Itemid=1&chg_color=990000

Nous souhaitons connaître votre opinion sur cette nouvelle version. Les changements ne concernent que les menus et la structure du site, le contenu est inchangé.
Veuillez prendre 2 minutes pour visiter ces nouvelles pages et répondre à quelques questions, http://www.stop-tabac.ch/fr/DFI/


Politique du tabac dans les cantons et en Europe

Le site internet de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) permet de télécharger, dès le 12 septembre, un dossier offrant une vue d'ensemble actuelle de la politique cantonale et européenne en matière de tabac. Les trois domaines suivants y sont présentés: la protection contre le tabagisme passif, en particulier dans les restaurants, les limitations de publicité et le sponsoring ainsi que l'interdiction de vente des produits du tabac aux jeunes. Ce document illustre l'évolution de la politique en matière de tabac au cours de ces dernières années et le changement des mentalités qui l'a accompagnée.
Source: Office fédéral de la santé publique OFSP
http://www.bag.admin.ch/themen/drogen/00041/index.html?lang=fr


Ecosse : L'interdiction de fumer réduit l'incidence des attaques cardiaques

Une étude détaillée sur l'impact de l'interdiction de fumer a montré que le nombre de personnes hospitalisés pour cause d'infarctus en Ecosse a diminué de manière importante depuis l'introduction de l'interdiction de fumer. Des chercheurs ont trouvé une diminution de 17% du nombre de personnes admises pour infarctus dans l'année qui a suivi l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer, cette diminution est à comparer avec la réduction moyenne de 3% enregistrée l'année d'avant et tout au long de la décennie précédente. Cette diminution a surtout concerné des non fumeurs avec une diminution de 20% alors qu'elle n'est que de 14% pour les fumeurs. Ces résultats ont été rendus publics lors d'une conférence, qui a duré deux jours, à Edinburgh Towards a smoke-free society.

Sources : nouvelles du CNCT (http://www.cnct.fr) et
Guardian Unlimited, 11 Septembre 2007
http://www.guardian.co.uk/medicine/story/0,,2166560,00.html


CE : Publication du guide pratique Reporting on tobacco product ingredients

Les consommateurs européens et les autorités nationales auront bientôt davantage d'informations concernant les substances ajoutées aux produits du tabac : la DG SANCO a finalisé un Guide pratique relatif aux ingrédients des produits du tabac, publié le 31 mai 2007. La directive concernant les produits du tabac 2001/37/CE, demande aux fabricants et aux importateurs de produits du tabac qu'ils soumettent aux Etats membres de l'Union Européenne une liste de tous les ingrédients (ainsi que les quantités) utilisés dans la fabrication des produits du tabac pour chaque marque et chaque type de produit. Actuellement les listes complètes de ces ingrédients n'ont pas été fournies. Le guide pratiques essaie de changer cela au travers de deux formats de rapports : l'un destiné aux autorités de réglementation nationales, contenant toutes les informations sur les ingrédients et l'autre destiné au grand public avec des informations plus limitées.

Sources : CNCT et
Health & Consumer e-News, 1er Juin 2007
Guide:
http://ec.europa.eu/health/ph_determinants/life_style/Tobacco/Documents/practical_guidance_en.pdf


Tabac et alcool: évolution 1996 - 2006 à Genève

Nous avons réalisé 2 enquêtes par questionnaires en population générale à Genève, l'une en 1996 et l'autre en 2006, en utilisant les mêmes questions, portant sur la consommation de tabac et d'alcool et sur les opinions quant aux mesures de prévention. Une version provisoire du rapport d'enquête est à dispostion de celles et ceux qui voudraient le commenter. Veuillez vous faire connaître par retour d'e-mail. Merci + +


Etude : Le tabac est le facteur de risque principal dans la survenue des cancers en France

D'après un nouveau rapport de l'OMS, la pollution environnementale suscite un risque de cancer relativement faible en France en comparaison avec le tabagisme et l'alcool. L'étude Les causes du cancer en France, en 2000, publié le 13 septembre dernier, a montré que la cigarette reste le facteur de risque majeur, suivi de la consommation d'alcool alors que la pollution environnementale présente, en comparaison, un risque nettement moindre.

Sources : Nouvelles du CNCT (http://www.cnct.fr) et
- Euractiv, 17 Septembre 2007
http://www.euractiv.com/en/health/lifestyle-blame-cancer-environment-study-shows/article- 166775
- Etude OMS-CIRC:
http://www.iarc.fr/IARCPress/pdfs/francecancer2000/CausesofCancerFrance2000.pdf


70% agree that smoking should be banned while driving

As many as 70% of people think smoking at the wheel should be banned in all vehicles and 60% wrongly believe the July 1 smoking ban - which affects company and workplace vehicles - applies to private cars, the eBayMotors.co.uk survey found.

Also, 48% of drivers would refuse to travel in a car with a smoker and 54% reckon smoking at the wheel is as dangerous as using a mobile phone while driving.

The survey, of 1,277 adults, also showed that 30% admitted to having driven carelessly when lighting and stubbing out cigarettes.

Of those questioned, about half refuse to buy a car from a smoker because of the smell, while 55% of those who would consider a purchase from a smoker would expect a discount.

Emma Parfitt of eBayMotors.co.uk said: Let's face it, no one wants to drive around in an ashtray estate. Not only do drivers who smoke at the wheel risk causing accidents on the road but they also stand to lose hundreds off the resale price of their cars.

While there are various ways that drivers can 'mask' the smell of smoke, it's up to savvy buyers to inspect a car thoroughly and don't be afraid to ask the seller whether they are a smoker.

Source: Channel 4, 31 May 2007
Link to article: http://tinyurl.com/26w8wz


Cigarette: les Fribourgeois pourront continuer à fumer au bistrot

Les fumeurs fribourgeois pourront continuer à s'adonner à leur vice préféré dans les cafés. Les non-fumeursdevront continuer à prendre leur mal en patience. Le Grand Conseil a refusé une motion visant à interdire la fumée dans les cafés-restaurants. [ats] - La fumée a survolté les esprits et divisé les groupes du Parlement fribourgeois. Les députés ont traité trois motions et postulats au cours d'un débat fleuve durant lequel pas loin d'une vingtaine d'orateurs ont pris la parole. Les députés ont finalement refusé d'interdire la fumée dans les établissements publics, suivant ainsi le gouvernement.
Le motionnaire, le socialiste René Thomet, s'est scandalisé du fait que le Conseil d'Etat suive sans autre les recommandations de Gastrosuisse édictées au nom de la liberté de choix. "De quelle liberté parle-t-on ? De celle d'atteindre à la santé des autres", s'est-il exclamé.
Deux motions portant sur l'interdiction de vendre du tabac aux jeunes ont soulevé moins d'émotions. Seul l'âge limite a posé problème. Les députés ont tranché pour l'interdiction en dessous de 16 ans. Ce qui correspond déjà à la pratique des grandes surfaces.

Source: Bluewin 11.10.07.


L'accord passé entre l'UE et les cigarettiers réduit nettement la contrebande

C'est à une très large majorité que le Parlement européen a voté, le jeudi 11 octobre 2007, le rapport de Bart STAES (Verts/ALE) sur la lutte contre la contrebande de cigarette. Ce rapport demande à la Commission, aux Etats membres et aux fabricants de cigarettes de renforcer la lutte contre le trafic et la contrefaçon de cigarettes, véritables fléaux d'un point de vue sanitaire, mais qui font également les choux gras d'une organisation criminelle à l'échelle internationale et cela au détriment des recettes fiscales des Etas membres.
Pour rappel, la Commission européenne, après avoir poursuivi Philip Morris pour avoir encouragé le lucratif trafic de cigarettes, a conclu un accord avec le cigarettier en 2004. Cet accord prévoyait le versement de 904 millions d'Euros (1,25 milliard $) sur 12 ans à l'UE pour financer les actions de lutte contre la contrebande. Il promettait également d'améliorer les procédures de sélection de ses clients et la détection des détournements.

Trois ans après la conclusion de cet accord et suite au rapport de 2006 de la Cour des comptes européennes relatif au système de transit communautaire, la commission du Contrôle budgétaire du PE a souhaité en étudier les répercussions et livre ses conclusions dans le rapport d'initiative rédigé présenté par Bart Staes.

Le rapport de Bart STAES fait le point sur cet accord qu'il juge plutôt positif et "évalue positivement la mise en uvre des promesses. En effet, le rapporteur souligne le fait que Philip Morris, dominant sur le marché avec la marque Marlboro, a permis de réduire, de façon significative, le nombre de ventes illégales de cigarettes".

Cela étant, M.STAES a tout de même critiqué la clé de répartition des fonds. "La Commission européenne n'a reçu que 9,7 % de la manne alors qu'elle était à la t^te des négociations. Ila également pointé du doigt la mauvaise application du nouveau système de transit informatisé ainsi que l'absence d'accords similaires avec d'autres cigarettiers.

L'année dernière, 60% des produits de contrebande saisis par les douanes européennes étaient des cigarettes. Soit 150 millions de paquets. Un trafic qui représente un manque à gagner gigantesque en terme de recettes fiscales pour l'UE : de l'ordre de 460 millions d'euros.

Pour ce qui concerne spécifiquement le trafic de cigarettes, les députés souhaitent que les prix de détail respectent une marge plus étroite au sein de l'UE afin de rendre le trafic moins rentable. De plus, ils appellent le Royaume-Uni, le seul Etat membre qui ne l'a pas fait à adhérer à l'accord avec Philip Morris et demandent que d'autres accords similaires soient conclus, notamment avec Japan Tobacco Reynolds American et BAT, mais également avec les producteurs et négociants de tabac brut" a conclu l'eurodéputé Bart Staes.

Sources: Globalink et Verts-Europe-Sinople.net


Nicotine and gum replacement sales soar

Pharmacists and retailers have enjoyed massive surges in sales of nicotine replacement therapy products, including patches, chewing gums and inhalators, since July last year.

Market analysts Mintel say that 100m has already been spent on smoking cessation products this year, and the market will be worth 140m by 2011.

Asda have reported a 415 per cent rise in purchases of nicotine patches compared with July last year, and made five weeks' worth of sales in 24 hours last Sunday when the ban came in. Also compared against sales figures for July last year, Sainsbury's reported a 234 per cent increase and Tesco said sales had trebled.

Phil Wells, head of smoking cessation at Superdrug, where sales are up 400 per cent from July 2006, estimated that 2 million smokers were trying to give up a year ago, but said that figure had risen to 7.5 million.

Lloyds Pharmacy has doubled sales of stop-smoking products as well as bookings for its cessation clinics, which are run in conjunction with the NHS.

At Boots, sales have risen 195 per cent since July 2006. "We have experienced a significant growth in customers taking up the free smoking consultations with our trained pharmacists and health advisers since the ban came into force," a spokesman said.

Sources: ASH (www.ash.org.uk) and The Independent, 08 July 2007
Article Link: http://tinyurl.com/2fy4em


La varenicline reduit la consommation d'alcool chez l'animal

Alcohol dependence is a disease that impacts millions of individuals worldwide. There has been some progress with pharmacotherapy for alcohol-dependent individuals; however, there remains a critical need for the development of novel and additional therapeutic approaches. Alcohol and nicotine are commonly abused together, and there is evidence that neuronal nicotinic acetylcholine receptors (nAChRs) play a role in both alcohol and nicotine dependence. Varenicline, a partial agonist at the alpha4beta2 nAChRs, reduces nicotine intake and was recently approved as a smoking cessation aid. We have investigated the role of varenicline in the modulation of ethanol consumption and seeking using three different animal models of drinking. We show that acute administration of varenicline, in doses reported to reduce nicotine reward, selectively reduced ethanol but not sucrose seeking using an operant self-administration drinking paradigm and also decreased voluntary ethanol but not water consumption in animals chronically exposed to ethanol for 2 months before varenicline treatment. Furthermore, chronic varenicline administration decreased ethanol consumption, which did not result in a rebound increase in ethanol intake when the varenicline was no longer administered. The data suggest that the alpha4beta2 nAChRs may play a role in ethanol-seeking behaviors in animals chronically exposed to ethanol. The selectivity of varenicline in decreasing ethanol consumption combined with its reported safety profile and mild side effects in humans suggest that varenicline may prove to be a treatment for alcohol dependence.

Source:
Proc Natl Acad Sci U S A. 2007 Jul 24;104(30):12518-23. Epub 2007 Jul 11.
Varenicline, an alpha4beta2 nicotinic acetylcholine receptor partial agonist, selectively decreases ethanol consumption and seeking.
Steensland P, Simms JA, Holgate J, Richards JK, Bartlett SE.


"Selecta": les automates ne contiendront plus de cigarettes

C'est un nouveau pas dans la lutte contre le tabagisme: dès la mi-octobre, les 3000 distributeurs "Selecta" présents dans toute la Suisse ne fourniront plus de cigarettes. Avec cette mesure, l'entreprise entend diminuer le tabagisme chez les jeunes.

Les fameux appareils rouges qui hantent les gares et les arrêts de bus ne vendront plus de cigarettes. Ils continueront toutefois à proposer l'assortiment existant plus des nouveautés, indique "Selecta".

Cette mesure est la première du genre à l'échelon national. Dans les cantons de Vaud, Lucerne et des Grisons, l'interdiction de vente de tabac aux mineurs a pris une allure concrète. Dès le 1er janvier 2008, il faudra dans la plupart des cas se procurer un jeton pour acheter des cigarettes vendues.

British American Tobacco Switzerland (BAT) avait annoncé en septembre dernier que ses 1500 appareils dans ces trois cantons seraient d'ici le 31 décembre munis d'un système de jetons.

Audrey Guibat Demont, responsable communication de BAT avait également déclaré que les trois plus grands exploitants d'automates en Suisse, soit BAT, Uniromat et Cigomat, s'étaient mis d'accord pour introduire le système des jetons. A eux trois, ils détiennent environ 15'000 des 18'000 à 20'000 appareils que compte la Suisse, soit plus des trois quarts.

Source: Bluewin 11.10.2007


Inhalation de nicotine pure pour arrêter de fumer

Aradigm Corporation Reports Initial Human Data on a Novel Approach to Treatment of Tobacco Smoking Addiction Using its AERx Essence(R) Nicotine Inhaler - Nachrichten
October 25, 2007


Aradigm Corporation (Nachrichten) (OTC BB: ARDM) today presented Phase 1 trial results demonstrating that inhaling water solution of nicotine using Aradigm's AERx Essence palm-size inhaler results in very rapid absorption of nicotine into the blood stream and appears to be associated with acute reduction of craving for cigarettes. Aradigm believes these results provide the foundation for further research with the AERx Essence device as a means toward smoking cessation. These results were made public via a poster presentation by Tunde Otulana, M.D., Aradigm's Chief Medical Officer, at the National Conference on Tobacco or Health underway at the Minneapolis Convention Center.

"Tobacco smoking is a major public health problem in the United States, as it can lead to cancer, chronic obstructive pulmonary disease and cardiovascular disease. Despite enormous public health efforts and several approved treatments, the majority of smokers who try to quit are unable to give up this addiction," says Adam Wanner, M.D., Professor of Medicine, from the Division of Pulmonary and Critical Care Medicine at the University of Miami's Miller School of Medicine. The Aradigm trial results, albeit from an early stage study, point toward the possibility of using pure nicotine, without the other dangerous disease-causing constituents of tobacco smoke, for more effective cessation therapy than the existing treatments."

Aradigm's randomized, open-label, single-site Phase 1 trial evaluated arterial plasma pharmacokinetics and subjective acute cigarette craving when one of three nicotine doses (0.2mg, 0.4mg and 0.7mg) was administered to 18 adult male smokers. Blood levels of nicotine rose much more rapidly following a single-breath inhalation compared to published data on other approved nicotine delivery systems. Cravings for cigarettes were measured on a scale from 0-10 before and after dosing for up to four hours. Prior to dosing, mean craving scores were 5.5, 5.5 and 5.0, respectively, for the three doses. At five minutes following inhalation of the nicotine solution through the AERx Essence device, craving scores were reduced to 1.3, 1.7 and 1.3, respectively, and did not return to pre-dose baseline during the four hours of monitoring. Nearly all subjects reported an acute reduction in craving or an absence of craving immediately following dosing. No serious adverse reactions were reported in the study.

"Smoking researchers have believed for some time that a pure nicotine' pulmonary inhaler that would produce rapid absorption of nicotine into the blood stream, similar to that obtained from tobacco cigarette smoking, could be an important tool in the effort to reduce tobacco-induced disease," says Neal L. Benowitz, M.D., Professor of Medicine, Psychiatry and Biopharmaceutical Sciences and Chief, Division of Clinical Pharmacology at the University of California, San Francisco. Such an inhaler used instead of a cigarette would eliminate exposure to the combustion products that are primarily responsible for disease, and might be an effective smoking cessation treatment. Aradigm's inhaler in this trial appears to yield the desired nicotine pharmacokinetic profile; and the impact on the acute craving for cigarettes is also encouraging."

Aradigm is dedicated to the development of therapies for prevention and treatment of severe respiratory disease," says Igor Gonda, Ph.D., Aradigm's President and CEO. We are encouraged by these clinical findings and we will pursue potential partnerships with industry and other organizations to investigate further the utility of our nicotine inhalation technology to address a major global medical problem that is also very significantly affecting the United States.

According to the National Center for Health Statistics (NCHS), 21% of the U.S. population age 18 and above currently smokes cigarettes. The World Health Organization (WHO) estimates that 650 million people worldwide are smokers, which results in a health cost equivalent to $200 billion, $75 billion in the U.S. alone. Further, the NCHS indicates that nicotine dependence is the most common form of chemical dependence in this country. As a result, quitting tobacco use is difficult and oftentimes requires multiple attempts, as users often relapse because of withdrawal symptoms.

Source: Globalink and Nachrichten


Retour à la liste des newsletters