Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

01 août 2007

Nouvelles sur le tabagisme - Août 2007
Préparées par Jean-François Etter pour stop-tabac.ch

Test du site, rémunération 40 CHF

Nous souhaitons tester le site Stop-tabac.ch avec des utilisateurs, en face à face. Lieu: IMSP, 17 ch. de la Tour-de-Champel à Genève, durée 1 heure, rémunération 40 CHF (bon cadeau librairie). Veuillez vous annoncer par retour d'e-mail, merci + +


Questionnaire sur ce qui prédit l'arrêt du tabac

Nous avons besoin de votre aide pour une enquête dont le but est d'identifier ce qui prédit l'arrêt du tabac, chez les fumeurs, ou la rechute chez les ex-fumeurs.
Votre participation nous permettra d'améliorer nos programmes d'aide à l'arrêt du tabac
Merci + + + de prendre 5 minutes pour y répondre http://www.stop-tabac.ch/fr/Quests/predic.html


Irlande : L'interdiction de fumer a réduit le tabagisme au domicile

Les résultats d'enquête montrent qu'un cinquième des fumeurs irlandais fume moins à la maison depuis l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer en 2004. On a posé aux personnes qui participaient à cette enquête la question suivante : L'interdiction de fumer dans les lieux publics a-t-elle affecté les habitudes de consommation de tabac à la maison ? Au total, 22% ont indiqué qu'ils avaient réduit la quantité fumée à la maison depuis que la législation a été introduite ; 6% ont mentionné qu'ils fumaient davantage à la maison après l'interdiction de fumer dans les lieux publics et 71% ont déclaré que leur comportement et habitudes n'avaient pas changé. Le Pr Gérard Hasting, Directeur du Centre de Recherche sur le Cancer pour le contrôle du tabac à l'Université de Stirling et co-auteur de cette étude, a indiqué : Ces résultats font échos avec l'expérience d'autres pays et lieux qui avaient engagé des politiques d'interdiction de fumer. Mais c'est tout simplement une question de bon sens.

Sources : CNCT ( http://www.cnct.fr ) et
RTÉ News, 20 Juin 2007
http://www.rte.ie/news/2007/0620/smoking.html


Quit smoking market set to break 100 million mark

According to research the market in products designed to help smokers give up is set to break the 100m mark this year.

The ban on smoking in public places in England that comes into force on July 1 is expected to propel sales towards that figure, which represents one-tenth of the global market.

Martin Dockrell, from ASH said: There are 4 million smokers in England intending to quit. They won't all go cold turkey.

Sales of anti-smoking products have risen by 50% in the past five years, according to Mintel, the market research analysts, and the forecast for the core market envisages a similar rate of growth for the next five. With the rapid development of a new generation of treatments, overall market growth rate could be set to climb even higher.

The industry continues to be dominated by nicotine patches and chewing gum, which account for about 87% of total sales. The largest operators in the market are Pfizer, Novartis, GlaxoSmithKline (GSK) and Johnson & Johnson. Last year the global market of smoking-cessation products was worth more than 1bn, according to GSK.

The second generation of smoking-cessation drugs are those that contain no nicotine such as Zyban and more recently released Champix. A third generation of treatments is under development that could potentially immunise smokers against the addictive effects of nicotine.

Celtic, the private equity firm and investor in biotech companies, is leading the way with experimental treatments with vaccines to treat nicotine addiction. Michael Earl, managing director of Celtic, said: The vaccines can be used as a means of quitting smoking and also to protect former smokers from re-addiction.

Lehman Brothers has estimated that the nicotine vaccine market could be worth $1.25bn (630m) a year. Other companies operating in this area are Cytos, a Swiss biotechnology company, and Nabi Biopharmaceuticals of the US.

Source: ASH daily news and Financial Times 4 June 2007 Link to article: http://tinyurl.com/ytvmhu


Remise à zéro des compteurs neuronaux - Des chercheurs de l'UNIGE expliquent comment s'effacent les traces de la cocaïne dans le cerveau

Il y a un peu plus d'une année, l'équipe du prof. Christian Lüscher, de la Faculté de médecine de l'Université de Genève (UNIGE), montrait que les changements induits par la cocaïne au niveau de la zone cérébrale impliquée dans la perception de la récompense pouvaient être réversibles. Aujourd'hui, la même équipe révèle le mécanisme moléculaire qui restaure une communication normale entre les cellules nerveuses de souris exposées à la drogue. Au-delà d'une espérance thérapeutique de traitement de l'addiction, une maladie qui touche, à notre époque, 9 millions de personnes en Europe, ces travaux, publiés dans la prestigieuse revue Science, présentent l'élucidation d'un tout nouveau mécanisme de plasticité cérébrale.

Vous pourrez lire le texte intégral à l'adresse suivante:
http://www.medecine.unige.ch/RSS/communiques_more.php?id=660_0_18_0_M
Source: Service de Presse Université de Genève


OMS : Les recommandations soulignent l'urgente nécessité de mettre en place des lieux 100% sans tabac.

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a alerté sur l'urgente nécessité d'adopter dans l'ensemble des pays des législations d'interdiction totale de fumer dans les lieux de travail et d'accueil du public. C'est notamment le sens du communiqué de presse de l'OMS paru à l'occasion de la journée mondiale sans tabac du 31 mai dont le thème cette année est précisément consacré à cet enjeu. Le Directeur Général de l'OMS, le Dr Margaret Chan a déclaré : les preuves sont claires, il n'existe aucun seuil de risque en matière d'exposition au tabagisme passif De nombreux pays ont déjà adopté des mesures. Je demande à l'ensemble des pays qui ne l'ont pas encore fait de franchir immédiatement cette étape importante visant à protéger la santé de tous au travers de législations interdisant totalement de fumer dans les lieux de travail et d'accueil du public.

Sources : Nouvelles du CNCT (http://www.cnct.fr) et Communiqué de presse, OMS, 29 Mai 2007
Policy recommendations on protection from exposure to second-hand tobacco smoke:
http://wwwwho.int/tobacco/resources/publications/wntd/2007/PR_on_SHS.pdf


The e-cigarette: Nicotine fix, without the toxins

- CNN Money
A Chinese company is seeking FDA approval for a battery-powered cigarette that delivers nicotine without the toxins, reports Business 2.0 Magazine. August 13, 2007

By Kara Newman, Business 2.0 Magazine

For smokers who want to quit, there are pills, patches, and gum. But how about an electronic nicotine delivery device that looks and feels like smoking -- without the smell or the carcinogens?

That's what Hong Kong-based Golden Dragon Group is selling. Known as Ruyan (meaning "like smoking"), the electronic cigarette is a $208 battery-powered atomizer.

Cartridges containing pure nicotine, available in three strengths and good for some 350 puffs each, cost about $4.

Inhale, and the Ruyan -- powered by a Motorola (Charts, Fortune 500) chip -- turns the nicotine into smokelike vapor. "We don't claim smoking cessation, just smoking substitution," says Scott Fraser, vice president of Golden Dragon subsidiary SBT, which came up with the Ruyan.

But "it could be used to ratchet down nicotine consumption."

Ruyan was launched in China in 2004, and last year its sales reached $36.5 million. Turkey quickly became Golden Dragon's second-largest market, followed by Israel and Australia.

Working with an unnamed U.S. partner to get FDA approval, Golden Dragon expects to double current sales by the end of the year. Morgan Stanley analyst David Adelman says the e-cigarette would be lucky to snare even 1 percent of the U.S. cigarette market.

Still, that would add up to a healthy (cough) $750 million.

Sources: Globalink and CNN Money


Rapport : Les interdictions de fumer sont des succès et aident à l'arrêt

Un récent rapport de l'Institut britannique national pour la santé et l'excellence clinique (NICE) sur le tabagisme dans les lieux de travail est à la fois opportun et important. Le rapport du NICE résume les évidences à la base des méthodes d'arrêt du tabac. De brèves interventions, d'une durée limitée à 5-10 minutes, sont efficaces et peuvent être non seulement assurées par des médecins mais également par d'autres professionnels de la santé. Les interventions en matière de sevrage tabagique sont favorables pour les personnes mais également pour la santé publique. Le rapport NICE étend jusqu'au monde de l'entreprise la responsabilité d'aider les fumeurs à arrêter de fumer et il résume la panoplie des options avérées.
Sources Bulletin européen du CNCT et :
- The Lancet 2007; 369:1491
http://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140673607606813/fulltext
- NICE Workplace health promotion: how to help employees to stop smoking:
http://guidance.nice.org.uk/PHI5


France : Les dangers du narghilé sont sous-estimés

La chicha est devenue une pratique très répandue en France. Ce type de consommation, quasiment inexistant il y a encore deux ans, se développe notamment parmi les jeunes. Le Professeur Bertrand Dautzenberg de l'Office Français de prévention du tabagisme explique que 53% des lycéens âgés de 16 ans ont déjà fumé le narghilé et ce chiffre augmente pour atteindre 76% parmi les 19 ans. En fait, cette augmentation de la chicha est liée au déclin de la consommation de cigarettes : alors que les dangers de la consommation des cigarettes sont largement diffusés, les dangers du narghilé sont méconnus. Le Pr Dautzenberg indique que si la consommation de tabac via la chicha induit moins de nicotine en raison de la méthode de filtration par l'eau, et induit de ce fait un risque moindre d'être dépendant, les niveaux de monoxyde de carbone, sont en revanche encore plus élevés.

Source : CNCT ( http://www.cnct.fr) et
Metro, 31 Mai 2007
http://www.metrofrance.com/fr/article/2007/05/31/07/3312-37/index.xml


Evaluez votre dépendance au tabac et votre humeur


* Nous souhaitons étudier la stabilité des réponses à des questionnaires sur l'humeur et sur la dépendance au tabac.
* Pour cela, nous souhaitons vous demander de répondre 3 fois au même questionnaire: aujourd'hui, puis dans 2 semaines et dans un mois.
* Si vous souhaitez participer à cette évaluation, veuillez prendre 10 minutes pour répondre.
* Immédiatement après avoir répondu, vous recevrez un compte rendu individuel qui comparera vos réponses à celles des autres participants.
* Votre participation nous aidera à améliorer nos programmes de prévention du tabagisme.
Pour participer, cliquez ici:
http://www.stop-tabac.ch/cgi-bin/tabhum.pl


Questionnaire sur un nouveau site web sur le jeu excessif

Nous comptons développer un nouveau site internet sur le modèle de Stop-tabac.ch, sur le jeu excessif.
Par jeu excessif, nous entendons l'usage excessif de:
a- jeux d'argent, de
b- jeux vidéos ou de jeux en ligne.
Le but de ce site sera:
- d'informer et d'aider les joueurs excessifs et de les motiver à jouer moins,
- d'informer et de soutenir l'entourage des joueurs excessifs,
- d'informer les professionnels de la santé et du social.
- de fournir une plateforme d'échange (forums, témoignages, blogs).
Nous avons besoin de votre aide pour identifier ce qui doit être développé en priorité sur ce nouveau site.
Vos réponses nous permettront de mieux cerner les besoins des usagers d'un tel site.
Merci + + de prendre 2 minutes pour répondre, sur:
http://www.stop-tabac.ch/fr/JeuExcessif/


CE : Lancement du processus de consultation sur les produits du tabac non fumés

Le 13 juillet 2007, la Commission Européenne et le Comité Scientifique sur les Risques Sanitaires Emergents et Nouveaux (SCENIHR) ont lancé un processus de consultations concernant l'opinion scientifique relative aux produits du tabac non fumés (smokeless tobacco products STP). La consultation doit se dérouler jusqu'au 28 septembre 2007. Le SCENIHR a adopté un rapport préliminaire sur les effets pour la santé des produits du tabac non fumés destiné à la Commission Européenne ; ce rapport est censé servir de base scientifique pour la définition et la mise en uvre des politiques de la Commission Européenne concernant les produits du tabac non fumés. Ce rapport traite des effets sur les santé et des risques de dépendance liés à la consommation de produits du tabac non fumés et il étudie le rôle de ces produits dans le phénomène d'initiation au tabagisme ainsi que dans les démarches d'arrêt. En outre, la possibilité d'extrapoler l'expérience et d'utiliser les modèles de pays autorisant le marketing pour le tabac oral vers d'autres pays de l'Union Européenne où ces produits ne sont pas actuellement disponibles, a été évaluée. Les parties intéressées sont invitées à envoyer leurs commentaires sur cette opinion préalable .

Sources : Nouvelles du CNCT (www.cnct.fr) et SANCO News, 13 Juillet 2007
http://ec.europa.eu/health/ph_risk/committees/04_scenihr/scenihr_cons_06_en.htm
- Les commentaires doivent être envoyés à l'adresse suivante :
http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=smokelesstobacco


EU report on smokeless tobacco

The EU has recently released a report on smokeless tobacco and is soliciting responses. To see the report and submit responses, go to
http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=smokelesstobacco


 

Questionnaire sur un nouveau site web sur le jeu excessif

http://www.stop-tabac.ch/fr/JeuExcessif/
Nous avons besoin de votre aide pour identifier ce qui doit être développé en priorité sur un nouveau site que nous comptons développer, sur le jeu excessif (jeux d'argent et jeux vidéo). Le but de ce site sera d'informer et d'aider les joueurs excessifs et leur entourage.
Vos réponses nous permettront de mieux cerner les besoins des usagers d'un tel site. Merci + + de prendre 2 minute! s pour répondre, sur:
http://www.stop-tabac.ch/fr/JeuExcessif/


Retour à la liste des newsletters