Les Newsletters de Stop-Tabac.ch

Webmasters - Proposez nos news sur votre site

Rechercher dans les anciennes newsletter:

01 février 2003

Nouvelles sur le tabagisme - Février 2003
Préparées par Jean-François Etter pour stop-tabac.ch


Les cancérologues prêchent le sevrage à tout âge

Arrêter de fumer, même tard, diminue les risques.
Par Sandrine CABUT (Libération du mardi 04 février 2003)

Il n'est jamais trop tard pour arrêter de fumer. C'est le message d'espoir qu'ont martelé hier des spécialistes du tabagisme lors d'une conférence de presse, en marge du congrès international sur les traitements anticancéreux, à Paris. A l'heure où l'Hexagone entre de plein fouet dans une épidémie de cancers du poumon et autres maladies liées au tabac (responsables d'ores et déjà de 60 000 morts par an, en attendant un pic à 100 000...), épidémiologistes et cancérologues tirent une fois de plus la sonnette d'alarme. Tout en refusant le catastrophisme. Si tout le monde s'y met, on peut arrêter l'épidémie, parie le Pr Henri Pujol (président de la Ligue contre le cancer). Car ce qui s'est passé au Royaume-Uni montre qu'on peut déprogrammer, s'il y a la volonté. Outre-Manche, comme aux Etats-Unis, en Finlande et en Suède, pays modèles en la matière, une mobilisation de l'opinion publique et de véritables mesures de l'Etat ont cassé la courbe de mortalité par cancer du poumon.

Retard français. L'exemple britannique, c'est sir Richard Peto, un grand épidémiologiste d'Oxford, qui est venu l'expliquer. En 1950, les Anglais avaient les pires chiffres mondiaux du tabagisme (1). On a commencé à prendre des mesures dans les années 60-70, soit vingt ans avant la France. Et de préciser : Le bénéfice sur la mortalité, c'est à l'arrêt du tabac chez beaucoup de fumeurs qu'on le doit, beaucoup plus qu'au fait que les jeunes n'ont pas commencé à fumer. Il continue sa démonstration en énonçant les taux de mortalité par cancer du poumon selon le comportement. A 75 ans, le risque (cumulé) est de 16 % chez ceux qui continuent à fumer ; il a chuté à environ 6 % chez ceux qui ont arrêté à 50 ans ; et à 2 % chez ceux ont stoppé à 30 ans, tandis qu'il reste inférieur 1 % chez ceux qui n'ont jamais touché à la clope. Bref, à tout âge, le sevrage tabagique est bénéfique. Richard Peto assène alors le coup de grâce : les courbes comparées de mortalité au Royaume-Uni et en France. Deux courbes étrangement symétriques, mais en miroir : la première diminue régulièrement depuis quarante ans, la deuxième continue son inexorable ascension.

D'autres données françaises, livrées par Catherine Hill (institut Gustave-Roussy, Villejuif), font tout autant frémir : 57 000 hommes et 3 000 fem mes meurent chaque année de la cigarette, un chiffre appelé à s'envoler puisque, comme le rappelle l'épidémiologiste, la mortalité actuelle est la conséquence des comportements du passé, il y a vingt ou trente ans. Au final, la moitié des fumeurs réguliers meurt à cause du tabac, insiste-t-elle. Les Français doivent arrêter massivement de fumer. Dès maintenant, propose le pneumologue Albert Hirsch.

Lois. Oui, mais comment les convaincre ? D'abord, en changeant l'image du tabac dans la société, en commençant par le milieu médical et celui des enseignants. Ensuite et surtout grâce à une réelle volonté politique. Nous avons d'excellentes lois, mais elles ne sont pas appliquées, regrette le cancérologue Maurice Tubiana, faisant notamment allusion à la loi Evin. Quant aux mesures antitabac du plan cancer (qui sera rendu public dans les prochaines semaines), le cancérologue craint qu'elles soient seulement de l'eau de rose.

(1) En 1950, 82 % des hommes entre 35 et 59 ans et 40 % des femmes fumaient. En 2000, 36 et 28 %.

http://www.liberation.fr/page.php?Article=85947


Tessin: demande d'une meilleure protection contre la fumée passive

(AT) L'Association Svizzera Non-fumatori a transmis au gouvernement cantonal tessinois une pétition dotée de 11'270 signatures. Celle-ci demande au gouvernement tessinois de mieux contrôler l'application des mesures légales en vue de protéger les non-fumeurs de la fumée passive dans les lieux fermés.
Selon la loi, au moins 30% des places dans les lieux publics doivent être réservés aux non-fumeurs. De nombreux restaurants ne satisfont pas, cependant, aux conditions prescrites quant à la protection de la fumée passive, comme l'écrit la revue des consommateurs Scelgo lo. 74% des Tessinois ne fument pas.
Source: Associazione Svizzera Non-fumatori www.nonfumatori.ch. Molto fumo... con arrosto, in: Scelgo Io, 1.2003, febbraio. www.consumatori.ch .
et Nouvelles de l'AT (www-at-suisse.ch)


Un rapport critique les images complaisantes vis à vis du tabac dans les magazines de jeunes

Une étude réalisée par des chercheurs des Universités de Strathclyde et d'Edinbourgh, parue dans le Social Science and Medicine Journal a analysé la perception des images de tabac dans les magazines de jeunes et particulièrement les magazines destinés aux jeunes hommes. L'étude analyse ainsi les relations entre les perceptions des jeunes étudiants vis à vis d'images favorables au tabac (cf les pop stars et autres modèles en train de fumer ou des publicités tabac) et leurs propres images et positionnement vis à vis du tabagisme. L'étude a démontré que les images faborables au tabagisme étaient généralement perçues comme attractives et qu'elles contribuaient à renforcer l'identité du fumeur en tant que tel. Par ailleurs, les auteurs de l'étude mettent en garde sur le fait que ces images pro-tabac s'avèrent être potentiellement beaucoup plus efficaces que les publicités classiques. En outre, les chercheurs ont établi que sur une année, les six magazines leaders, destinés aux jeunes hommes, ont inséré 635 pages consacrées aux tabac, incluant 429 pages de publicités et promotion et ce sans aucun "équilibre" en terme d'information sur les risques du tabagisme.
Sources :
- 'They look like my kind of people' - perceptions of smoking images in youth magazines, Social Science and Medicine 2003;56;491-9, http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6VBF-45626VN-7&_user=10&_coverDate=

02%2F28%2F2003&_rdoc=5&_fmt=summary&_orig=browse&_srch=%23toc%235925%232003%23999439996%

23373649!&_cdi=5925&_sort=d&_docanchor=&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=

8e4269ba63f7f358d7cc47563b5162a0
- Pro-tobacco editorial content of young men's magazines rises by 70% between 1991 and 2000, British Medical Journal 2003;326:182, http://bmj.com/cgi/content/full/326/7382/182/a
et
Bulletin Européen du 31 janvier 2003, Réalisation Comité National Contre le Tabagisme, Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - site internet : http://www.cnct.org


Erection

En Suisse, environ 18'000 hommes ont des problèmes d'érection suite à leur consommation de tabac. Explications http://www.fumercafaitdumal.ch/pdf/Factsheet_BAG_Potenz_fr.pdf


Témoignages vidéo

Afin d'inciter les fumeurs à cesser de fumer et d'inciter les jeunes à ne pas commencer à fumer, nous souhaitons leur proposer des témoignages vidéo d'autres personnes confrontées au tabagisme. Si vous le souhaitez, vous pouvez nous envoyer en fichier attaché un BREF enregistrement vidéo. Nous sommes intéressés en particulier par de brefs témoignages de personnes confrontées à des maladies causées par le tabac, et par de brefs témoignages sur les difficultés d'arrêter de fumer. Nous mettrons les meilleurs témoignages en ligne sur Stop-tabac.ch. Vous pouvez déjà lire de nombreux témoignages écrits http://www.stop-tabac.ch/fr/temoignages.html


L'OMS accusée de diluer le contenu de la convention internationale anti-tabac (BMJ)

BMJ, article en anglais:
http://bmj.com/cgi/content/full/326/7386/412/a


VIH-sida en Chine

Conférence : VIH/SIDA et Droits de l'Homme, le 6 mars à Genève, Uni-Dufour auditorium Roullier, 18h30.

Avec la présence du Dr. Wan Yan Hai. C'est un médecin chinois, il parlera de son expérience d'activiste dans son pays où il a été emprisonné le 24 août 2002, alors que son ONG, créée en 1994, AIZHI Action Project publiait un rapport interne de la province du Hénan sur l'étendue de la propagation du VIH lié aux pratiques frauduleuses de la collecte de sang (des centaines de milliers de villageois ont été infectés). le Dr. Wan a été libéré à la fin du mois de septembre dernier à la suite d'une large mobilisation internationale en sa faveur l'initiative notamment d'Amnesty International.
The Conference will be held in English
Contacts :
Yael Reinharz Hazan/Pierre Hébrard
Institut de Médecine Sociale et Préventive, Université de Genève.
078 860 49 26/079 439 48 51
In Office Mondays & Tuesdays


bibliothèque d'affiches et spots TV anti-tabac

Office on Smoking and Health's Media Campaign Resource Center.
general info: http://www.cdc.gov/tobacco/mcrc
online database: http://apps.nccd.cdc.gov/MCRC/
FAQ document: http://www.cdc.gov/tobacco/MCRC/faq.htm


Pilule + cigarette = danger

Il est dangereux de fumer tout en prenant la pilule contraceptive, notamment à cause du risque accru de thrombose veineuse (caillot qui bouche les veines). A ce sujet, voici l'un des témoignages que vous pouvez trouver sur
http://www.stop-tabac.ch/cgi-bin/aff_tem2.pl?aff+OPT7
"La cigarette n'est pas la seule cause de ce qui m'arrive, mais elle n'a pas aidé à ce que cela ne m'arrive pas. Au moment ou j'ai commencé à prendre la pilule, je fumais peu (5/6 cigarettes par jour). Seulement voilà, j'ai fais une phlébite (caillot sanguin). Batterie de prise de sang, piqûres, tests... Le caillot était éliminé. Malgré le caractère dangereux de l'accident, j'ai continué à fumer (ou plutôt je ne suis pas parvenue à m'arrêter). Deux ans plus tard, j'ai atterri aux urgences. Je suis passée à deux doigts de la mort: nouvelle phlébite, avec cette fois-ci début d'embolie pulmonaire. Je suis restée quinze jours à l'hôpital, et depuis je suis sous traitement (traitement à vie)".


Le concept de 'stade de changement' est-il valide?

Le concept de 'stade de changement' est très utilisé dans la prévention. Pour une discussion critique de ce concept, voir:
http://www.stop-tabac.ch/PPT/PPT11/
(présentation Powerpoint en anglais)


Douleurs dues à la fumée

(AT) Les fumeurs souffrent plus souvent du dos, de la nuque et des membres inférieurs et supérieurs. Ce risque est le plus élevé dans les activités professionnelles normales, les travaux du ménage et les loisirs. Il peut augmenter jusqu'à 1,6 fois par rapport aux personnes n'ayant jamais fumé.

C'est le résultat principal d'une étude nationale britannique portant sur 12'907 participants. Les ex-fumeurs souffrent également plus souvent que ceux qui n'ont jamais fumé. La consommation de nicotine pendant des années en est la cause.

L'équipe de chercheurs de l'Hôpital de Southampton explique ce risque plus élevé de douleurs de diverses manières. D'une part, la nicotine agit comme un mauvais médicament renforçant la perception des douleurs ou la dégradation de l'apport sanguin et d'éléments nutritifs des tissus musculaires. D'autre part, les personnes les plus sensibles à la douleur recourent plus volontiers à la cigarette.

Sources: Nouvelles de l'AT (http://www.at-suisse.ch) et
K.T. Palmer et al., Smoking and musculoskeletal disorders: findings from a British national survey, in: Annals of the Rheumatic Diseases 2003; 62: p. 33 à 36.

http://ard.bmjjournals.com


 

Tobacco Scam

Site montrant comment l'industrie du tabac manipule le secteur de l'hôtellerie-restauration.
http://www.tobaccoscam.ucsf.edu/


Retour à la liste des newsletters