Témoignages

Explications:

Vous pouvez consulter les témoignages de nos utilisateurs ou composer votre propre témoignage.
  • Pour consulter les témoignages, sélectionnez dans le menu Catégories ci-dessus le type de témoignage qui vous intéresse.

  • Pour composer votre propre témoignage, cliquez ici

Témoignage aléatoire:

Anonyme (27 ans) - Nationalité France - le 14 Juillet 2019
"Ca fait plus de 10ans que je fume régulièrement, j'ai assez vite commencé à fumé de grosse quantité, mais je réalisais bien que ce n'était pas sain alors j'ai essayer de réduire ma consommation depuis un ou deux an, cela fait maintenant quelques mois que je ne fumais "plus que" 50€/mois en moyenne, cela me convenait bien et c'est mon erreur. Aujourd'hui ca fait 1 semaine que j'ai arrêté, et je ressens les effets indésirable. Ils restent assez modéré, mais suffisament pour m'empecher de dormir. J'ai envie d'arrêter, mais j'ai peur de ne pas reussir à tenir un mois, j'ai envie de retrouver ma routine le soir et j'ai peur de ne pas reussir. Je me dis qu'heureusement j'avais déjà réduit ma consommation, j'ai toujours sous- estimé les effets du sevrages, et surtout ca durée. Je me rend compte aujourd'hui que c'est un vrai handicap d'être sous sevrage, et j'ai peur de rechuter, et d'avoir tout à refaire, encore et encore. Si vous voulez arrêter mais que vous n'y arriver pas, il faut commencer par réduire votre consommation, mais drastiquement. Je pense qu'avec un peu de rigueur, on peut réduire petit à petit, mais il ne faut pas juste réduire les doses, il faut réduire la fréquence un maximum, et surtout le soir avant de dormir, ce qui reste le plus compliqué. Il ne faut pas se contenter d'une consommation réduite, il faut toujours continuer à espacer de plus en plus vos consommations, tout en continuant à réduire les doses même si vous pensez que ca n'a aucun interet d'en mettre si peu. Même si ca revient à mettre quelques miettes, votre corps sera se contenter de si peu je vous garanti qu'il vaut mieux faire ça que d'arrêter d'un seul coup pour une raison ou une autre. Je pense que si j'avais continué à réduire les doses, j'aurai pas eu besoin de faire le tour du web pour connaître le temps de sevrage, ca passerai plus vite, et ca serai moins désagréable. Cherchez à vous occupez, un bon jeu vidéo peut faire l'affaire. Faut pas sous estimé pas le sevrage avec le cannabis. Le terme de drogue douce est trompeur, quand j'étais jeune je me pensais plus fort que ça. J'y croyais pas à l'addiction au cannabis, ca me paraissait anodin comparé à d'autres drogues et ca l'est bien heureusement, mais je vous garanti que dès que vous commencez à consommer régulièrement, vous allez vraiment le regretter le jour où il va falloir arrêter complètement, vous allez passer le mois le plus long de votre vie. Même si vous n'aviez pas une consommation excessive comparez à d'autres. Il faut vraiment que votre consommation soit presque négligable pour que ça se passe bien. Je comprend et j'entend tout les discours appelant à l'arret complet, et j'admire ceux qui ont réussi, mais je compati avec les gros fumeur qui n'y arrive pas, si vous voulez pas vous faire violence pendant 1 mois, réduisez un maximum. J'ai déjà fait pas mal de petit sevrage, et ils faut pas le prendre comme des echecs, tout n'est pas perdu au contraire, on est d'autant plus réceptif au cannabis après, donc on peut facilement réduire les doses à se moment là. Ne reprenez pas votre ancien rythme, et encore moins vos anciennes doses, ne vous en félicitez pas comme j'ai pu le faire, et continuer à réduire encore et toujours, et vous pourrez arrêter beaucoup plus facilement. C'est plus facile à dire qu'a faire, car une fois avoir réduit un petit peu on se dit que c'est déjà bien, et on se voit pas fumer encore moins que ça, mais ca n'est pas suffisant, ça demande une rigueur que je n'ai pas, mais si j'avais su que j'allais passer un mois de merde, j'aurai continuer à réduire encore et encore. J'ai pas assez planifier cette réduction, il faut la mesurer, et surtout toujours continuer à réduire. Mais c'est pas votre fournisseur qui va vous y aider, cacher une partie dans un endroit improbable, pas facile d'accès, et essayer de tenir le plus longtemps possible avec 1 gramme. Si vous réussissez à tenir une semaine vous aurez surement encore moins d'effet indésirable que moi, et j'espère que vous pourrez vous endormir sur vos deux oreilles. Ce n'est que mon avis mais pour vous donner une idée je pense que t'en qu'on passe pas en dessous de 2 grammes par mois ca restera compliqué. Ca me paraissait impossible, ca revient à juste "parfumé" très légèrement, mais le corps l'accepte relativement facilement, ca n'est rien comparé à ce qui m'attend pendant ce mois de sevrage."
Catégories associées: