Témoignages

Explications:

Vous pouvez consulter les témoignages de nos utilisateurs ou composer votre propre témoignage.
  • Pour consulter les témoignages, sélectionnez dans le menu Catégories ci-dessus le type de témoignage qui vous intéresse.

  • Pour composer votre propre témoignage, cliquez ici

Témoignage aléatoire:

Anonyme (55 ans) - Nationalité Francaise - le 22 Octobre 2018
"Salut Bon, je crois que je commence à voir la fin de cette histoire de fou, 37 ans de consommation régulière et journalière de canna, entre 6 et 12 pets par jour de beuh ou de shit, le premier juste après le café du matin .... En fait je cherche désespérément depuis plusieurs semaines des témoignages de personnes de plus de 50 ans sur le net et je dois avouer qu'il n'y a pas grand monde dans mon cas, ou du moins, pas grand monde qui poste quelque chose. Donc si vous avez plus de 50 ans et que vous fumez depuis la nuit des temps ou que vous avez arrêté, faites le moi savoir ! Là, je suis à 3 mois de sevrage total et, wow, je commence juste à voir le jour ... Depuis mes 40 ans j'ai déjà essayé d'arrêter plusieurs fois (avec l'aide d'addictologue et de psy), le plus que j'ai tenu était 2 mois, 2 mois et demi, mais j'ai toujours rechuté. Maintenant c'est vraiment sérieux, après 3 tentatives de sui...de, je n'ose même pas écrire le mot, je n'ai plus le choix, la troisième a faillit être fatale ... en tout cas je veux témoigner que si vous fumez autant et aussi longtemps que moi, vous êtes mal barrés. J'ai vécu un enfer total avec ce sevrage, je peux affirmer qu'à ce stade, la dépendance est aussi physique, malgré tout ce que l'on peut dire : Vertiges, insomnies dingues, tremblements, perte d'appétit, perte du goût, perte de poids, et bien sûr anxiétés, angoisses et dépression non stop. Même avec médocs : xeroquel, zopiclone que je prenais déjà, c'est finalement grâce au prozac que j'ai fini par me sentir un peu mieux, je précise quand même que je suis bipolaire donc avec pas mal de problèmes psy depuis longtemps ..., en fait j'ai essayé inconsciemment de soigner une sorte de dépression latente par la fumette et ce depuis mes 18 ans. Vers 20 ans j'ai pris de la coke pendant plusieurs mois, mais heureusement j'ai pu arrêter vite, et c'est là que j'ai fumé sans compter. Vous imaginez les milliers de joints depuis 37 ans, c'est énorme, c'est du délire, surtout que j'ai toujours consommé de l'alcool. On finit par s'habituer à un mélange qui est finalement hyper destructeur et dangereux. Aujourd'hui, après être passé par ces 3 mois de détresse et de lutte quotidienne, je repense à tous ces dealers que j'ai croisés, ces cages d'escaliers, les plans police, les plans douane, les mauvais plans, les plans "je vais prendre l'air 10 minutes", la mauvaise conscience de se cacher avec la famille, les enfants, le boulot ..., la conduite, la fatigue inévitable, wow, bref c'est complètement dingue ... Tout une vie, ça fait peur ..., finalement je crois que j'ai eu beaucoup de chance, une sorte de protection qui m'a accompagnée, durant toutes ces années, car je pense et je sais avec le recul, que ma vie n'a tenue qu'à un fil et pas qu'une fois. Je crois sincèrement que j'ai été très chanceux d'avoir pu vivre plusieurs histoires, d'avoir voyagé, fait des rencontres, d'avoir eu des enfants et d'avoir pu tant bien que mal, faire mon métier de musicien même si je sais pertinemment que j'aurai pu faire beaucoup plus et beaucoup mieux si je n'avais pas autant fumer de canna. Peut-être n'est il pas trop tard ... J'en doute ... à 55 ans ... Ceci dit - je ne veux pas faire le donneur de leçons - mais ne vous amusez pas trop avec le canna car à forte dose c'est lui qui vous plantera, et tôt ou tard, vous le regretterez un jour ou l'autre. Aujourd'hui je vois qu'au Canada c'est légalisé, ok, pourquoi pas, moi aussi j'aurai bien voulu voir ça quand j'avais 20, 30, 40 ans, mais franchement est-ce bien raisonnable, à long terme, j'émets des doutes, surtout pour les gens sensibles, et surtout pour les jeunes qui ne se rendent pas vraiment compte des effets d'une consommation régulière ... Bon ok ok, voilà, j'ai été un peu long, mais je voulais juste rajouter mon témoignage à tous les témoignages de ceux qui ont galèré et ceux qui galèrent encore, pour ma part je fais le vœux de ne plus tirer sur un pet, à mon âge je crois qu'il est plus que temps, il ne faut pas oublier que le canna fatigue la tête et le corps. Merci de m'avoir lu et prenez soin de vous."
Catégories associées: