Trucs et astuces pour aide au sevrage

Trucs et astuces pour aide au sevrage

Message par Marguerite » 09 Février 2016, 20:39

Chers tous,

J'ai pour ma part arrêté de fumer depuis une semaine, après une dizaine d'années de consommation quotidienne (plusieurs joints chaque soir, et dès le matin le week-end).
Mon sevrage se passe assez bien, les premières nuits j'ai vraiment trempé mes draps, maintenant les micro-réveils et la transpiration excessive continuent, mais je me réveille quand même en meilleure forme le matin que du temps où je fumais (même s'il faut changer les draps tout le temps!) et j'apprécie énormément de refaire des rêves !

Je me sens vraiment mieux au bout d'une semaine. J'y pense souvent le soir, mais les trucs que je prends pour mon sevrage me donnent un moral d'enfer, et du coup, l'envie reste modérée. Dans ces cas-là je pense au lendemain, et au plaisir de me lever avec les idées claires, au plaisir aussi de faire des rêves, même s'ils sont bizarres.

Je vais vous donner mes trucs et astuces :

- Le matin je prends du millepertuis (plante antidépressive) + de la rhodiola (une plante, super antidépresseur vachement efficace) + de la prégnénolone (une hormone naturelle qui aide au sevrage du cannabis) + du jus de citron dans de l'eau (nettoie le foie) + une banane (super fruit aux qualités antidépressives également).

-Le soir, je fume de l'armoise (une plante relaxante) , ça remplace les pétards, et je bois de la tisane à la passiflore (plante relaxante) ; je peux aussi boire du houblon. L'armoise peut également se faire en tisane, mais c'est bien d'avoir une herbe à fumer. Elle n'est bien sûr pas du tout psychotrope.
Avant d'aller me coucher, je prends de la mélatonine -hormone qui aide à l'endormissement, très efficace, qui peut se trouver associée à des plantes relaxantes (valériane, passiflore, etc..) Ca se trouve en pharmacie et se vend sans ordonnance.

Je n'ai pas toujours le temps mais le kudzu -préférer le kudzu en poudre,plus efficace qu'en gélules, à diluer dans un verre d'eau et à faire chauffer à feu doux) aide beaucoup à lutter contre l'addiction (au tabac, au cannabis, à l'alcool) et peut se prendre tout au long de la journée.
Je mange bien et essaie de dormir beaucoup (au moins 8h).

J'ai découvert beaucoup de ces trucs dans une super vidéo dont je vous joins le lien. On y parle aussi d'autres plantes naturelles, comme l'écorce de mulungu par exemple (je n'ai pas encore essayé).
J'ai pu acheter ces produits sans problème sur internet.

Regardez donc cette vidéo qui vous aidera vraiment : https://www.youtube.com/watch?v=ndzfb4p987Y
On y parle notamment du fait que l'envie de fumer correspond à un surexcitabilité du système nerveux, notamment dû à notre alimentation (mais je pense qu'il y a beaucoup de raisons personnelles à chacun également).
Regardez-là jusqu'au bout !

Et, derniers conseils : choisissez le moment -j'ai eu des soucis et des périodes dépressives dans ma vie mais actuellement, je dois dire que je ne suis soumise à aucun stress particulier et que j'ai beaucoup de satisfactions dans mon travail- et faites du sport (excellent anti-dépresseur relaxant).

Bon courage à tous! Vous ne regretterez pas votre arrêt !
Marguerite
 
Message(s) : 9
Inscription : 03 Février 2016, 11:47

Re: Trucs et astuces pour aide au sevrage

Message par CocoB » 10 Février 2016, 10:39

Bonjour Marguerite!
Je suis ravie pour toi que ton arrêt se déroule bien! :) Je suis à la recherche d'aide car mon copain fume depuis de longues années et j'aimerai qu'il arrête. Malheureusement, ce n'est pas dans ces plans, il ne trouve pas la motivation nécessaire et surtout, il estime qu'il n'a pas de vraie bonne raison d'arrêter... Pour lui mes arguments sont faux et c'est un simple caprice de ma part :/
Quelles ont été les raisons qui t'ont poussé à arrêté? Cela vient uniquement de toi?
Merci à toi si tu peux m'apporter des réponses et si tu souhaites que l'ont discute par message, voici mon adresse: coline.net@gmail.com
Bonne journée!
CocoB
 
Message(s) : 5
Inscription : 13 Novembre 2015, 09:50

Re: Trucs et astuces pour aide au sevrage

Message par Marguerite » 12 Février 2016, 11:48

Salut Coco,

J'explique assez bien mon envie d'arrêter dans un post dans la rubrique "J'ai arrêté de fumer" :
"Je fumais du cannabis depuis une dizaine d'années, de l'herbe essentiellement et le soir essentiellement, et cela ne m'a jamais empêchée de prendre et d'assumer de grosses responsabilités. J'ai d'ailleurs mené une belle carrière professionnelle durant ces années.
Cependant, je me rends compte de plus en plus de mon addiction, du fait que le cannabis est un anxiolytique pour moi. Je me rends compte aussi que même si je réussis bien ma vie professionnelle (ce qui m'a coûté cependant des épisodes d'épuisement professionnel, où le cannabis était ma première béquille) je n'ai pas réussi ma vie sentimentale, et que c'est dû à un mal-être profond remontant à mon enfance. Je crois maintenant que le cannabis, et que l'alcool que je consomme également de manière abusive, sont des 'pansements" pour m'aider à ne pas regarder le vrai fond du problème.
Aujourd'hui j'ai 37 ans et je voudrais changer de vie.
De plus, mon niveau de vie a baissé dernièrement et je dois faire des économies sur tout. Je veux aussi arrêter de boire autant (une 20aine de bières par semaine, avec des soirées le week-end où je peux en boire 8 d'affilée pour un poids de 50 kilos, c'est à dire au moins une 'cuite' par semaine.)
Je suis très motivée pour le cannabis (la récolte de ma copine qui me fournissait est finie de toutes manières et je n'ai pas envie d'aller acheter du mauvais shit dans les cités)"

Pour t'expliquer plus précisément :

Je me rends compte que cette addiction me mettait une sorte de voile sur les yeux et je trouvais que je me fatiguais vite (je dors beaucoup, surtout le week-end parce que je fumais plus) ; ma copine m'avait vendu une bonne partie de sa récolte fin août et je me rendais compte que, comme j'en avais toujours sous la main tout l'hiver, quand j'étais chez moi le soir, je fumais un stick, puis un autre, puis un autre, puis un autre ... et que je ne savais plus me modérer. Un ami qui a été dans mon cas et a arrêté m'a dit "quand tu es dedans, tu ne te rends pas compte à quel point tu es dedans, mais en fait, on est mieux sans" ...ça m'a fait réfléchir aussi.

Mais ce qui s'est passé, c'est que la récolte de ma copine s'est finie à la mi-janvier...et, paniquée, j'ai cherché et j'ai trouvé du shit. Et je dois bien dire que le shit, c'est archi-dégueulasse, je ne sais pas ce qu'il y a dedans, du pneu brûlé, du verre pilé, des médocs... Et trouver de la bonne herbe à Paris, ça demande de la recherche et ça coûte trop cher pour moi. Et en plus je sais qu'une fois que j'en ai, je ne sais pas me dire "je ne fume qu'une ou deux fois par semaine", impossible.
En résumé, y a plein de raisons :
- la fatigue
-les problèmes financiers
- le fait que je ne me modérais pas
- le fait que je combinais trois addictions et que je m'inquiète pour ma santé
- mon envie de mieux m'épanouir dans la vie et l'envie de voir comment je suis "sans rien"
- le fait que la récolte est finie et que je ne veux pas fumer autre chose que de l'herbe, bio si possible
- le fait que je me demande pourquoi je n'arrive pas à être heureuse sans tout cela

Voilà. Mais en même temps, je comprends ton compagnon. Il y a un mois, je n'aurais pas pensé qu'aujourd'hui je serai sobre. J'ai finalement, au cours de ma vie, toujours trouvé plus d'avantages à ma consommation que d'inconvénients. J'ai une profession intellectuelle, je suis très estimée pour mes compétences dans mon milieu et personne dans mon entourage professionnel ne se doute de cette addiction.

Cependant, je me posais des questions sur moi, sur ce besoin de ces "béquilles" de ces "pansements" depuis des années déjà.
C'est venu comme ça parce que c'était le moment.

Ton ami fume-t-il quotidiennement ? Si oui, modérément ou tout au long de la journée ? A-t-il d'autres addictions ? Pratique-t-il du sport et est-il actif dans sa vie professionnelle et personnelle ?
Peut-être qu'effectivement, aujourd'hui, le cannabis n'est pas un problème pour lui.

Et toi ? Quelles sont les conséquences de sa consommation sur votre relation ? Pourquoi souhaites-tu qu'il arrête ? Parce que tu trouves qu'il n'est pas lui-même ? Ou parce que tu as peur pour sa santé ? Ou parce que tu le trouves inactif ?

Tu peux lui faire lire mon témoignage, ça peut éventuellement le faire réfléchir à sa position à lui.

Je crois aussi, pour ma part, que si j'avais besoin d'anxiolytique, c'est parce que j'avais un déficit de "bonheur" (de dopamine, plus scientifiquement). Avec les plantes antidépressives que je prends, je me sens bien et ne ressens plus le besoin de m'évader comme avant.
Pour l'alcool, je suis à un verre (parfois deux) par jour, un peu plus le week-end, avec au moins un jour à 0. Donc je m'en sors.

J'espère que mon témoignage va t'aider.
Marguerite
 
Message(s) : 9
Inscription : 03 Février 2016, 11:47

Re: Trucs et astuces pour aide au sevrage

Message par CocoB » 08 Mars 2016, 13:12

Bonjour Marguerite!

Désolée d'avoir mis tant de temps à répondre, nous avons été bien occupés!
Merci pour ce témoignage, j'essayerai de le faire lire à mon copain en temps voulu... (pour le moment je pense qu'il m'enverrai bouler ^^)

Pour répondre à tes questions, mon ami fume quotidiennement, un joint par jour et il se modère, car comme il me le dit lui-même, s'il s'écoutait il fumerait bcp plus. Rien que ça, ça me mine car je trouve que ça montre vraiment qu'il est accro. Généralement il fume avant d'aller dormir, parfois avant de manger s'il a le temps ou s'il est tendu. Il fume plus le week-end (notamment parce qu'il voit ses potes, tous fumeurs) et généralement, si on se dispute, il se réfugie dans un joint :/
A coté de ça il est actif, il a boulot ou il n'a aucun soucis par rapport à sa consommation, il ne fait plus de sport mais dit depuis des années qu'il va reprendre (je ne sais pas si le fait qu'il fume diminue sa motivation car moi-même qui ne fume pas j'ai du mal à me motiver à faire du sport ^^), et il est aussi actif dans sa vie personnelle, on sort, on se ballade, il voit du monde (mais que des fumeurs il faut bien l'avouer).

Moi je souhaite qu'il arrête car ça me fait peur qu'il soit dépendant à un drogue, qu'il ne puisse pas passer une journée sans fumer, je trouve que son caractère change, qu'il est plus "dur" et de moins bonne humeur, comme s'il n'était pas vraiment heureux. Il redevient "cool" une fois qu'il a fumé... Je ne trouve pas ça sain que son comportement dépende d'une substance à prendre. A coté de ça il a des soucis financier mais c'est vrai qu'il ne dépense qu'une centaine d'euros par mois pour ça (s'il me dit la vérité, mais ce n'est vraiment pas un menteur) donc ce n'est pas non plus énorme.
Aussi, je ne voudrai mêler un enfant à tout ça, donc j'ai peur qu'il n'arrête jamais et que je ne puisse pas fonder de famille avec lui...

Lui n'est pas d'accord avec moi, il ne voit pas de problème majeur à sa consommation donc pas de raison d'arrêter. Et vu qu'en effet il n'est pas inactif et n'a pas de problème au taf, je ne sais plus quoi lui dire.
J'en viens à me demander si ce n'est pas moi qui suis égoïste et qui veut à tout prix qu'il arrête sans vraie bonne raison...
J'ai essayé de le convaincre d'aller voir un spécialiste mais il trouve que c'est "des conneries", que ça ne sert à rien de parler, qu'ils ne connaissent ça qu'en théorie donc qu'il ne savent vraiment rien... Bref, c'est pas gagné!!!!

Donc bon, c'est un peu l'impasse! En tout cas merci pour ton témoignage et ta réponse, je suis sure qu'il finira par s'en sortir!
CocoB
 
Message(s) : 5
Inscription : 13 Novembre 2015, 09:50

Re: Trucs et astuces pour aide au sevrage

Message par Wiss Vibes » 11 Janvier 2017, 13:23

Marguerite a écrit :Chers tous,

J'ai pour ma part arrêté de fumer depuis une semaine, après une dizaine d'années de consommation quotidienne (plusieurs joints chaque soir, et dès le matin le week-end).
Mon sevrage se passe assez bien, les premières nuits j'ai vraiment trempé mes draps, maintenant les micro-réveils et la transpiration excessive continuent, mais je me réveille quand même en meilleure forme le matin que du temps où je fumais (même s'il faut changer les draps tout le temps!) et j'apprécie énormément de refaire des rêves !

Je me sens vraiment mieux au bout d'une semaine. J'y pense souvent le soir, mais les trucs que je prends pour mon sevrage me donnent un moral d'enfer, et du coup, l'envie reste modérée. Dans ces cas-là je pense au lendemain, et au plaisir de me lever avec les idées claires, au plaisir aussi de faire des rêves, même s'ils sont bizarres.

Je vais vous donner mes trucs et astuces :

- Le matin je prends du millepertuis (plante antidépressive) + de la rhodiola (une plante, super antidépresseur vachement efficace) + de la prégnénolone (une hormone naturelle qui aide au sevrage du cannabis) + du jus de citron dans de l'eau (nettoie le foie) + une banane (super fruit aux qualités antidépressives également).

-Le soir, je fume de l'armoise (une plante relaxante) , ça remplace les pétards, et je bois de la tisane à la passiflore (plante relaxante) ; je peux aussi boire du houblon. L'armoise peut également se faire en tisane, mais c'est bien d'avoir une herbe à fumer. Elle n'est bien sûr pas du tout psychotrope.
Avant d'aller me coucher, je prends de la mélatonine -hormone qui aide à l'endormissement, très efficace, qui peut se trouver associée à des plantes relaxantes (valériane, passiflore, etc..) Ca se trouve en pharmacie et se vend sans ordonnance.

Je n'ai pas toujours le temps mais le kudzu -préférer le kudzu en poudre,plus efficace qu'en gélules, à diluer dans un verre d'eau et à faire chauffer à feu doux) aide beaucoup à lutter contre l'addiction (au tabac, au cannabis, à l'alcool) et peut se prendre tout au long de la journée.
Je mange bien et essaie de dormir beaucoup (au moins 8h).

J'ai découvert beaucoup de ces trucs dans une super vidéo dont je vous joins le lien. On y parle aussi d'autres plantes naturelles, comme l'écorce de mulungu par exemple (je n'ai pas encore essayé).
J'ai pu acheter ces produits sans problème sur internet.

Regardez donc cette vidéo qui vous aidera vraiment : https://www.youtube.com/watch?v=ndzfb4p987Y
On y parle notamment du fait que l'envie de fumer correspond à un surexcitabilité du système nerveux, notamment dû à notre alimentation (mais je pense qu'il y a beaucoup de raisons personnelles à chacun également).
Regardez-là jusqu'au bout !

Et, derniers conseils : choisissez le moment -j'ai eu des soucis et des périodes dépressives dans ma vie mais actuellement, je dois dire que je ne suis soumise à aucun stress particulier et que j'ai beaucoup de satisfactions dans mon travail- et faites du sport (excellent anti-dépresseur relaxant).

Bon courage à tous! Vous ne regretterez pas votre arrêt !


merci beaucoup pour cette liste!! J'ajouterais le GABBA, qui est un anti-stress anti-anxiété, c'est une mollécule directement absorbée par le cerveau.
Wiss Vibes
 
Message(s) : 10
Inscription : 12 Mai 2016, 18:10


Retour vers Je fume et je veux arrêter

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité